Genève - Page 2

  • Le sous-marin DIP tente de couler par le fond l'arche de Noé!

    Imprimer

    Reste à espérer que Noé et sa famille sachent bien nager ! Car les torpilles du DIP visent sa célèbre embarcation, laquelle pourrait échouer misérablement éventrée au barrage du Seujet.

    A quand l'interdiction du Messie de Haendel ou de la Passion selon St-Matthieu de Bach ? A quand la mise au rancard au MAH de la Pêche Miraculeuse de Konrad Witz ? A quand... ? 

    Certes le ridicule ne tue pas, mais le caractère aggressif et liberticide de la démarche étatique est inquiétant. Grand merci donc à Messieurs Jean Romain et Jean-Michel Bugnion de protéger notre patrimoine culturel contre d'impies éradiqueurs de toute oeuvre d'art à connotation spirituelle. Leur rage censitaire fait un peu penser aux individus qui dynamitent des biens culturels appartenant au patrimoine de l'humanité au motif qu'ils expriment une foi différente de la leur.

    Sous prétexte de laïcité, un athéisme inquisiteur, obscur et militant rampe sournoisement au coeur du pouvoir genevois. C'est un devoir civique de le démasquer en rappellant avec M. Bugnion que:

    "la laïcité c'est placer toutes les religions à égalité, pas de les évacuer".

    Olivier Emery    

    Lien permanent Catégories : Genève 2 commentaires
  • La Salévienne ou la frontière franco-genevoise gommée

    Imprimer

    Avec le recul de l'histoire, la fragilité voire l'inanité des frontières se révèlent parfois.

    Papa était membre de la Salévienne. Son récent décès nous conduit à en informer cette société culturelle qui nous répond aimablement :

    " Vous est-il possible de nous écrire quelques mots sur votre père notamment en rapport avec notre association d'histoire ?"

    Nous allons probablement donner la suite favorable suivante à cette amicale requête :

    " Fidèle membre de la Salévienne depuis des lustres, Jean-Paul Emery s’est endormi dans la paix pour rejoindre son Seigneur Jésus; c'était le 6 mars 2015 à Thônex/GE. Il appréciait beaucoup les conférences de la Salévienne dont il lisait le journal avec un vif intérêt. Plus que tout, il aimait avec une invariable passion le livre véridique d’histoires et d’Histoire par excellence : la Bible". 

     

    Mais où réside le rapport avec la relativité des frontières ? Via google, je découvre ce qu'est la Salévienne : " Société d'histoire régionale, elle fait partie des Sociétés savantes de Savoie et couvre la région du nord-ouest de la Haute-Savoie limitée par le Rhône, l'Arve, le Viaison et les Usses. Cette région comprend donc les massifs du Salève et du Vuache ainsi que le sud du canton de Genève en Suisse". 

    Cqfd.  

     

    Olivier Emery

      

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Culture, Genève, Région 1 commentaire
  • C’est peut–être inspiré du Malin, mais ça ne l’est pas vraiment.

    Imprimer

    Or donc, la Ville de Genève exclut brutalement le religieux du domaine public. Une mesure  liberticide a priori illégale vu les articles constitutionnels en matière de liberté religieuse.

    Mais quelle mouche a piqué M. Barazzone, magistrat PDC ? Cette décision agressive fait un peu penser à la "sympathique" Albanie staliniste du 20ème siècle qui se glorifiait d’être athée à 100%.

    Alors que se profilent à l’horizon les prochaines élections municipales, ce n’est pas vraiment malin. En effet, cet ukase anti-chrétien ne peut plaire qu’à quelques athées nerveux, lesquels ne vont pas pour autant voter "démocrate-chrétien" en avril prochain ; quant aux croyants qui constituent le gros de l’électorat de cette formation politique…

    L’erreur est humaine, mais persévérer est diabolique. Espérons que  les responsables de ce parti centriste, si utile à la stabilité de notre vie politique genevoise, sauront rapidement rectifier le tir; histoire d’éviter un bien fâcheux auto-goal.

    Olivier Emery

     

    Lien permanent Catégories : Civisme, Genève, Spiritualités 0 commentaire
  • Poisson d'avril !

    Imprimer

    Avec deux mois d'avance je vous dévoile le prochain poisson d'avril genevois 2015. L'un des plus surprenants, stupéfiants et insolites de ces derniers siècles. Un hénaurme poisson :

    Le service présidé par un magistrat du parti démocrate CHRETIEN de la ville de CALVIN interdit avant NOEL...la vente de BIBLES au Molard!

    Ah ces journalistes...quelle imagination!

    Olivier Emery

     

     

  • M. Stauffer, MCG et UDC: lettre ouverte à nos aînés genevois

    Imprimer

    Chers Aînés,

    Comme mes chers parents vous êtes nés dans les années 20 ou 30 du siècle dernier. Vous détestez le désordre, l'arrogance, la brutalité et l'irrespect. Et c'est aussi pourquoi vous êtes peut-être tentés d'accorder vos suffrages à des partis au discours sécurisant, voire sécuritaires, tels que le MCG ou l'UDC.

    Le récent comportement du chef de file et chef de bande du MCG au Grand Conseil devrait vous interpeller. Voici un individu qui devrait - à juste titre - vous effrayer : irrespectueux, brutal et arrogant. Voici deux partis, le MCG et l'UDC, qui défendent et cautionnent sans vergogne ce fauteur de trouble inquiétant.

    Chers Aînés pensez-y svp lors des prochaines élections. Veuillez voter pour des partis et des députés qui aiment l'ordre, le respect et la politesse. Que vous soyez de gauche, du centre ou de droite, veuillez accorder votre confiance à ceux-ci, exclusivement. Pour votre bien et celui de nos institutions genevoises.

    Olivier Emery   

    P.S Bravo à M. Eric Leyvraz, député UDC, qui a eu le courage de "nager à contre-courant" en s'élevant contre l'incivilité inacceptable de son collègue.    

      

    Lien permanent Catégories : Civisme, Genève, Politique 4 commentaires
  • Week-end de votations des 27-28 septembre 2014: trilogie de l’équité du bon sens et du civisme.

    Imprimer

    Un triple non sorti des urnes qui remonte mon moral de citoyen. En bref :

    -       TVA au restaurant : il est équitable qu’un taux favorable ne bénéficie qu’aux seuls besoins de base de la population.

    -       Caisse unique : certes Genève a dit oui à ce miroir aux alouettes, mais avec une faiblesse de majorité qui, au final, « déçoit en bien ». Du coup, la « fosse de rösti » annoncée se mue en simple « sillon de rösti ».

    -       Traversée de la Rade : malgré une déferlante et onéreuse campagne médiatique pour le oui, l’esprit civique d’une étonnamment forte majorité sauve Genève d’un fâcheux péril.

     

    Très bonne semaine à toutes et à tous.

     

    Olivier Emery     

     

    Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire
  • Traversée de la rade : certains politiciens semblent avoir perdu la raison.

    Imprimer

    La dette de Genève est de CHF 13'000'000'000.- Oui, treize fois mille millions… Et c’est en ce contexte plus qu’inquiétant que, sans vergogne, d’aucuns proposent de réaliser immédiatement une coûteuse traversée de la rade sous forme d’un tunnel dédoublant le pont du Mont-Blanc.

    Voilà qui est totalement déraisonnable. Un enfant de 10 ans pourrait le comprendre. Le bien public est menacé. Le serment de servir la Cité n’est pas respecté.

    Il faut voter NON à cette traversée de la rade car nous n’avons, en réalité, pas le choix. En effet nos poches sont non seulement vides mais aussi dangereusement percées.

    Puissent le simple bon sens et celui du plus élémentaire civisme se manifester dans les urnes le week-end prochain. Pour Genève.

    Olivier Emery

     

    Lien permanent Catégories : Civisme, Genève 1 commentaire
  • Le derby du Rhône à l'eau

    Imprimer

    Faute à la pluie, le derby du Rhône est tombé à l'eau. Il faut dire que samedi dernier notre Canton aurait mérité le surnom de "pot de chambre" de la Suisse. Derby du Rhône ? C'est l'appellation journalistique choisie pour parler du match de foot entre le FC Servette et le FC Sion.

     

    J'ai souvent constaté que Genevois et Valaisans s'entendent fort bien. J'apprécie l'esprit fier, libre, franc et dynamique des Valaisans; loin des douces courbes trop polies des rives lémaniques vaudoises, le Rhône est un peu notre patrie commune.

     

    Nos partageons, en aval, ce complice lien fluvial avec la capitale des Gaules. Ainsi, du digne château de Stockalper à Brig jusqu'à la lumineuse et truculente cité marseillaise, nous sommes tous unis en la même condition : riverains de ce beau fleuve; citoyens de la Rhodanie. 

     

    Songeurs et contemplatifs, nous observons en famille le vaste et large courant d'eau depuis le port de Viviers en Ardèche. Hé oui, c'est "notre" Rhône. Celui-là même qui passe sous nos bons ponts genevois.    

     

    Olivier Emery

    Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire