Notre enfant d'accueil est parti hier 6 juillet 2020

Imprimer

Par définition famille de transition rime avec prochaine séparation. En l'occurrence notre petit prince africain, 19 mois au compteur, nous quittait hier 6 juillet après un séjour de près de 6 mois en notre maison. Non sans un petit pincement au coeur car, forcément et tant mieux, des liens d'attachement se sont créés entre lui et nous. C'est le prix inévitable à payer en fin de mandat. Un prix tempéré il est vrai par la consolation de la "mission accomplie" et aussi par un certain soulagement car notre petit bonhomme, toujours plein de vie et d'énergie, réclamait beaucoup d'attention.

Restent tous ses progrès dans le langage, dans la mobilité, dans la gestion de ses émotions.

Restent son lumineux sourire, ses éclats de rire lors des jeux, son bonheur profond et restaurateur d'être serré tendrement contre soi, ses moments de détente et d'abandon sereins lorsque, bien calé sur nos genoux, nous lui lisions pour la 187ème fois "Petit ours brun fait la sieste" ou "Tchoupi va à la mer".

Reste le souvenir de ses courses vives et joyeuses pour venir se jeter dans nos bras.    

     

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.