13/05/2017

Fêtes des mères et famille d'accueil

Famille d'accueil ? Une belle aventure ! En avril 2016 nous recevons notre accréditation de "famille d'accueil relais/dépannage" et venons d'héberger pendant cinq mois notre troisième enfant d'accueil, une charmante fillette âgée d'un 1 an et 3 mois.

Une maman d'accueil cache toujours une maman biologique empêchée pour divers motifs de s'occuper de son propre enfant. Nous avons une pensée de respect et de reconnaissance pour la "vraie" maman; car sans sa courageuse détermination à donner la vie, le néant aurait triomphé. En toile de fond se dessine une double souffrance : celle d'une mère désemparée et celle d'un enfant cabossé par un début de vie difficile. Cette triste réalité peut être changée. Comme une bougie allumée dans l'obscurité, la vie de l'enfant peut être restaurée. Grâce à la Providence, le garde-manger de la famille d'accueil contient des provisions de tendresse, de créativité et de patience. Le miracle de la résilience se manifeste alors sous nos yeux émerveillés.

Quel privilège de voir les progrès quotidiens accomplis par nos petits trésors : la paix remplace la crainte, la détente succède à la crispation, la joie et la confiance conquièrent de vastes territoires intérieurs. A cette gratifiante récompense s'ajoute le bonheur de savoir que cet amour est déposé pour l'éternité dans le cœur de l'enfant, tel un précieux trésor que rien ni personne ne pourra dérober.

En ce jour de fête des mères, l'Evangile offre à toutes les mamans aimantes du monde l'inouïe et merveilleuse promesses du Roi : "ce que vous faîtes à l'un de ces petits c'est à moi que vous le faîtes".

01/04/2017

Courage, fuyons!

Fuyons les moqueurs! Dans tous les domaines de la vie sociale, familiale, professionnelle ou associative vous risquez de les rencontrer. Et de les entendre. Car ils parlent facilement. Ils ont besoin d'oreilles pour nourrir leur fâcheux penchant. Plaignons-les car la joie et la paix ont largement déserté leur âme alors qu'une tristesse crispée se dessine, inévitablement, sur leurs visages. 

Au lendemain même d'une assemblée générale de paroisse péniblement animée par des réquisitoires peu amènes, la pensée du jour du mercredi 29 mars 2017 de l'excellent site internet "top chrétien" nous en parle; sacrée coïncidence ou coïncidence sacrée ?

"Les moqueurs sont ceux qui critiquent, abaissent, dévalorisent, voient toujours le verre à moitié vide, sont négatifs et défaitistes. Ils sont facilement reconnaissables, parce qu’ils aiment juger et ne bénissent pas. Autant que cela dépend de vous, évitez leur compagnie. Evitez de croire ce qu’ils disent et de laisser leurs paroles négatives influencer votre vie."

 

11:56 Publié dans Associations, Bible et Evangile, Civisme, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

05/03/2017

De bleu de bleu, la vie est trop courte!

Attention ce billet est exclusivement réservés aux chrétiens. Désolé pour les autres, mais le soussigné ne voudrait pas les choquer par des propos révolutionnaires et évangéliques, révolutionnaires parce qu'évangéliques.

La vie est trop courte pour ne pas faire le bien autour de nous. Le maximum de bien. Soyons obsédés, oui obsédés, à perdre notre vie pour le gain d'autrui. Un geste d'amitié, un service, un mot de réconfort, un accueil, une visite; autant d'occasions de laisser l'amour de Jésus toucher nos semblables par notre humble truchement. Une formidable carte de visite pour la foi chrétienne authentique. Mais aussi la possibilité de devenir milliardaire en devise de bonheur : on est riche de ce que l'on donne bien plus que de ce que l'on prend.    

10:10 Publié dans Bible et Evangile, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |

24/02/2017

Comment exprimer sa foi chrétienne ?

Comment ou combien. Il existe trois manières. Pas une de plus. Et toutes les autres sont au mieux secondaires, au pire irrecevables. Voici la première : l'amour. Puis la deuxième: l'amour. et enfin la troisième...que je vous laisse deviner!

09:38 Publié dans Bible et Evangile, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |

20/02/2017

Après la mort: néant ou jugement ?

Même les agnostiques, même les athées s'accordent à reconnaître mérite et valeur à l'enseignement de cet inclassable Juif né au Moyen-Orient il y a environ 2017 ans. Pourquoi ? Parce qu'enseigner qu'il faut aimer ses ennemis et rendre le bien pour le mal est aussi révolutionnaire qu'admirable. Jusqu'ici tout le monde est à peu près d'accord. Mais cette unanimité semble s'effriter lorsque cet étrange "philosophe-guérisseur-prophète" explique qu'après la mort il y aura...un jugement dernier. A tort, car cet enseignement est aussi un formidable appel à réussir sa vie terrestre. Dès à présent. Très concrètement. Le pays éternel de la joie sera ouvert à celui qui prend soin de l'étranger, du malade, du rejeté, du malheureux, de l'assoiffé ou de l'affamé. Et fermé à celui dont le coeur est, aujourd'hui, indifférent à la souffrance d'autrui.

 

 

11:45 Publié dans Bible et Evangile, Solidarité, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (8) |  Imprimer |

10/02/2017

Prosélytisme chrétien au CO Drize

Oh mon Dieu ! Quelle horreur ! Une affreuse organisation évangélique offre gratuitement des nouveaux testaments à notre douce jeunesse. C'est un scandale. Cette propagande peut avoir de graves conséquences sur  les moeurs de nos ados et, par ricochet, sur l'avenir de notre société. Cassandre ? Alarmiste ? Que nenni! J'ai pris soin de lire cette littérature sulfureuse. En voici quelques extraits édifiants:

- Heureux les doux 

- Aime ton prochain comme toi-même

- Ne jugez pas

- Pardonnez-vous

- Heureux ceux qui ont soif de justice

- Heureux ceux qui font preuve de bonté

Ca craint, non ?

 

09:41 Publié dans Bible et Evangile, Genève, vie locale, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (7) |  Imprimer |

04/02/2017

Un virus mortel qui affecte l'humanité

Les optimisations fiscales de tout poil, l'affaire Cahuzac, les confortables rémunérations de proches de M. Fillon, les mandats d'intermédiaire financier de Me Bonnant, le football leaks de Beckam, les parachutes dorés et salaires indécents de pdg, les forêts tropicales dévastées, etc... Ces honteux scandales n'existeraient pas sans le virus mortel de la cupidité. 

Un léger malaise me saisit pourtant lorsque j'entends les cris indignés de la populace unanime à condamner vertement ces lamentables agissements. En effet, chacun de nous est-il vraiment exempt de cet amour de l'argent ? Est-il parfaitement guéri de ce germe d'infection qui souille de son pus l'intégrité intérieure ? Est-il totalement préservé des flots incessants d'une propagande qui vante le mérite de vendre son âme à l'idole toute puissante de la convoitise ?  

Il existe pourtant un exemple historique édifiant. Celui de l'être humain le plus célèbre de tous les temps. Il naît dans un abri à bétail car ses parents d'origine fort modeste ne peuvent se payer une chambre d'hôtel. Puis il passe sa prime enfance dans le dénuement d'un camp de réfugiés, à une époque où les ONG et autres organisations internationales humanitaires n'existent même pas. Adulte, il vit de l'aumône de quelques femmes au coeur charitable. La caisse de son association à but non lucratif est exclusivement destinée à aider les nécessiteux. Il n'a pas le sou pour posséder un chez soi ou pour payer l'impôt obligatoire. Juste avant son décès il ne laisse qu'un seul vêtement. Seule l'intervention providentielle d'un improbable bienfaiteur lui permet d'être enseveli décemment.

Impossible de servir deux Maîtres, il faut choisir entre aimer Dieu ou aimer l'Argent. C'est binaire.

29/12/2016

Des gens très forts pour aimer

Le Caire. Dimanche 11 décembre 2016. 10h00. En pleine messe copte une puissante bombe explose tuant 25 personnes et en blessant 49 autres. La majorité des corps déchiquetés sont ceux de femmes et d'enfants.

Voici la réponse du responsable de la communauté chrétienne visée:

“Nous prions pour la guérison de notre communauté. Nous avons déjà pardonné à ceux qui ont fait cela, car au bout du chemin, un manque de pardon nous fait du mal, bien plus que quiconque.”

Cette volonté de pardonner et ses manifestations de paix ont bouleversé certains musulmans égyptiens:

« Nous vous tuons, nous détruisons vos églises, et vous dites que vous nous pardonnez et vous priez pour nous. »

« Tout ce que nous voyons de vous c’est l’amour et le pardon. Vous ne nous avez jamais répondu par des explosions, des armes ou des discours de haine. Vous êtes des gens très forts pour aimer. »

A vous amis frères et soeurs chrétiens d'Egypte je ne peux que vous dire bravo et merci de votre noblesse qui honore la foi chrétienne. Que notre Seigneur Jésus vous console et remplisse vos coeurs d'une paix et d'une joie indicibles. 

17:26 Publié dans Bible et Evangile, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer |

26/12/2016

Etes-vous croyant ?

C'est la question posée par la Tribune de Genève à nos gouvernants à l'occasion de ce Noël 2016. Stupeur: hormis Luc Barthassat et Antonio Hodgers, tous les autres se débinent.

Une frilosité timorée peu acceptable: responsables de la conduite de la cité, les citoyens peuvent et doivent connaître les valeurs profondes qui motivent pensée et parole de leurs édiles.

Le croyant qui dit publiquement combien Jésus-Christ est essentiel à sa vie est au bénéfice d'une merveilleuse promesse de l'évangile : " Celui qui me confessera devant les hommes, moi aussi je le confesserai devant mon Père". 

Et le non-croyant qui proclame haut et fort son athéisme est aussi - d'une certaine manière - honoré par Dieu : "Puisses-tu être froid ou bouillant! Je vomirai les tièdes de ma bouche".

 

10:22 Publié dans Bible et Evangile, Civisme, Genève, Politique, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

12/12/2016

Un petit rayon de soleil sous les stratus

Onex. Mercredi matin 7 décembre 2016. Nous quittons le foyer Piccolo. A bord de notre voiture la petite Elisa (prénom d'emprunt), 10 mois, toute menue, jolie et souriante. Notre mission : famille d'accueil "relais-dépannage" de ce joli trésor pour une durée d'environ six mois. Le temps de lui trouver un cadre familial adéquat à long terme.

Elisa prend bien ses marques en notre maison où elle brille comme un petit rayon de soleil, fort bienvenu en ces persistantes journées de grisailles.

" C’est un très beau cadeau de Noël que vous avez offert à la petite Elisa, que de l’accueillir chez vous" nous écrit fort aimablement une charmante éducatrice de Piccolo. C'est pourtant l'inverse que nous ressentons : un cadeau reçu plutôt que donné...

L'esprit de la fête de Noël berce doucement les cœurs et nous rappelle les paroles de son Inventeur : "Il y a plus de joie à donner qu'à recevoir".

 

23/11/2016

Des musulmans biennois admirables

Enfin. Mieux vaut tard que jamais. La communauté musulmane de Bienne prend publiquement et concrètement position contre la radicalisation islamique. Une démarche à saluer. Courageuse à double titre:

Premièrement, elle doit faire enrager des individus qui ont déjà prouvé, hélas, leur inclination à la violence.

Deuxièmement, parce que le porte-parole de ces musulmans est une porte-parole. Ce qui donne à réfléchir.

Cette sage et bienfaisante personne rappelait aujourd'hui sur les ondes romandes que les premières victimes du radicalisme étaient les jeunes musulmans. Pas faux.

Espérons que cette exemplaire initiative soit imitée par de très nombreuses communautés musulmanes dans le monde entier.

Les disciples de Jésus, fils de Marie, n'adhérent pas à plusieurs enseignements de l'islam; pourtant et conformément aux instructions de l'Evangile, ils tiennent à dire et à redire qu'ils éprouvent respect et affection pour chaque musulmane et chaque musulman. Dont acte.

  

17:08 Publié dans Bible et Evangile, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

15/11/2016

L'hypnose du capitalisme et guerre économique mondiale

Voici un article fort intéressant sur la guerre économique à laquelle nous participons sans même nous en rendre compte : http://lesakerfrancophone.fr/le-syndrome-dhypnose-capitaliste

 

Un peu caricatural mais , hélas, tellement lucide et réaliste. A vrai dire le capitalisme n’est pas le problème fondamental car il pourrait - et devrait - être jugulé par des lois fortes protégeant efficacement les démunis et l’environnement. Le problème de base est la cupidité et l’égoïsme ; en un mot le péché ce mal génétique dont souffre l’espèce humaine. Finalement l’auteur en convient implicitement en appelant à une indispensable prise de conscience d’ordre spirituel : « L’erreur humaine est toujours la même depuis la nuit des temps lorsque l’homme veut se faire Dieu en concentrant les pouvoirs, l’argent et la technologie ».

 

« Etre ou ne pas être », autrement dit « être ou posséder », devient l’enjeu vital de l’humanité en ce début de 21ème siècle. Le peuple suisse a la possibilité de choisir entre le risque éventuel de quelques brèves coupures de courant électrique ou la sortie la plus rapide possible d’un nucléaire insupportablement coûteux et intolérablement mortifère pour la survie de l’espèce humaine. A nous de (bien) choisir ; le regard de nos enfants et petits-enfants est posé sur nous. Pour le gain malsain d’un confort consumériste excessif, ne jouons pas avec la vie. Ne jouons pas avec leurs vies.

27/10/2016

60% des espèces animales ont disparu lors de ces 40 dernières années !

C'est France info qui me l'apprend ce matin. Je cesse brièvement de respirer alors qu'une triste pensée traverse mon esprit : j'appartiens à une génération qui sème la mort et qui détruit irréversiblement tant de merveilles de la création.

Mais ce n'est pas grave : tout va bien ! Nous continuons à voir de plus en plus de gros 4x4 en ville. Nous consommons avec frénésie. Nous prenons l'avion pour aller faire du shopping à Londres ou bronzer idiot sur une plage de Thaïlande. Et nous accordons un large pourcentage de nos suffrages à des partis de droite (PLR) ou d'extrême droite (UDC/MCG) qui ne s'intéressent que très peu, voire pas du tout, à la sauvegarde de notre environnement.

Désespérant ? Oui. Désepéré ? Non, car "le monde créé par Dieu attend avec impatience le moment où Il montrera la gloire de ses enfants. Il y a encore de l'espoir pour la création; elle aussi sera libérée des forces qui la détruisent". (Lettre de Saul de Tarse à ses amis de Rome).

    

27/07/2016

Ils cartonnent +++ sur YouTube !

Amateurs d'obscurité et de morosité s'abstenir ! Avis de tempête : un puissant vent de d'harmonie de joie et de lumière pourrait vous décoiffer. Pire, vous transpercer.

Avec 356'048 vues Samuel Olivier (Yaweh), 598'718 vues Impact (Soli gratia) et 747'405 vues Glorious (Notre père).

Et ils chantent (bien) en français.

 

10:57 Publié dans Bible et Evangile, Culture, France, Musique, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |

09/04/2016

Quelle différence entre le port du foulard et la poignée de mains ?

Une différence de taille.

Le port du foulard est un acte personnel. La liberté de religion conduit à respecter toutes croyances religieuses. Les ayatollahs de la laïcité "à la française" ne sauraient imposer autoritairement à l'ensemble des citoyens leur conception liberticide du fonctionnement social.

Le refus de serrer la main d'une enseignante bernoise, lui, n'est pas tolérable. Car il implique une autre personne. Une femme en l'occurrence, discriminée en raison de son sexe. Peu importe le pourquoi de la poignée de mains. Peu importe le pourquoi de l'interdiction religieuse de toucher une femme. Dans la balance des intérêts entre croyance religieuse et non discrimination d'autrui à raison de son sexe (ou de sa race ou de...) le poids de cette dernière l'emporte. C'est comme ça chez nous, n'en déplaise à ceux qui rêvent d'une Suisse purifiée par la charia.     

17:10 Publié dans Civisme, Culture, Femmes, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (7) |  Imprimer |

06/04/2016

Des vies merveilleusement transformées!

Témoignages chocs en ce dimanche matin 3 avril 2016 au 4 rue Pécolat. On entend voler les mouches avant que ne crépitent joyeusement des applaudissements spontanés comme des bouquets de fête. L'émotion et la reconnaissance font échos aux récits de libération et restauration d'hommes et de femmes saisis par le Dieu d'amour de l'évangile.

Exit les esclavages cruels de la drogue, de l'occultisme et de ses terreurs nocturnes, du gouffre morbide de la dépression, et des graves mésententes entre proches! Bienvenue à la vie, la paix et la joie offertes gratuitement par le Seigneur Jésus-Christ!

Voulez vous aussi "goûter et sentir" combien Dieu est bon ? Alors venez rencontrer le sourire bienveillant et accueillant du "11:30". C'est tous les dimanches matin, à 11h30, au 4 rue Pécolat.

16:48 Publié dans Bible et Evangile, Genève, vie locale, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

29/02/2016

La xénophobie n'est pas un péché.

Comme son nom l'indique, la xénophobie est une crainte. A l'inverse, le racisme est une grave faute morale aussi intolérable que dangereuse: cette lèpre répugnante doit être combattue avec pugnacité et détermination. La xénophobie, elle, se soigne. La laisser étendre son emprise sur nos sentiments peut conduire, à terme, au détestable racisme précité.

Du temps de Jésus autour des années 30 à 33 de notre ère, les habitants de la Samarie sont détestés. A tel point qu'il est usuel de contourner leur territoire pour se rendre de Jérusalem en Galilée, un détour qui coûte tout de même un bon jour de voyage supplémentaire. Ces Samaritains sont tellement mal vus que d'agressifs détracteurs du Rabbi de Nazareth l'accusent d'être possédé par un esprit démoniaque et d'être...un Samaritain(cf. Jean 8:48); bonjour l'insulte!

Jésus, lui, traverse la Samarie, discute en public avec une Samaritaine peu fréquentable et, last but not least, prend un "bon Samaritain" pour exemple d'un homme juste aux yeux de Dieu. Il nous guérit de la xénophobie et nous centre sur l'essentiel : aimer et partager l'amour de Dieu à mon prochain, étranger ou non.    

 

  

18:06 Publié dans Bible et Evangile, Civisme, Politique, Spiritualités, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

27/02/2016

Psaume 150

Du fond des âges

Au fil du temps

Comme un message 

Monte ce chant

LOUEZ L'ETERNEL!

 

Que tous les sons 

Des instruments

A l'unisson

Portent ce chant

LOUEZ L'ETERNEL!

 

Que ce qui vit 

Ce qui respire 

Chante aujourd'hui

Le Dieu de vie

LOUEZ L'ETERNEL!

 

 

09:35 Publié dans Bible et Evangile, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

20/02/2016

Chris McSorley déçoit en bien.

Blessé au visage. Quatre points de suture au menton. Intégrité physique de son jeune fils gravement menacée. Plainte pénale déposée. Deux agresseurs de 20 et 24 ans identifiés et appréhendés.

Connaissant le caractère sanguin (assez insupportable) du coach du GSHC, la suite de cet odieux fait divers aurait forcément dû s'écrire avec la plume de la sévérité plongée dans l'encre de la punition exemplaire.

Eh bien non. Au contraire: pardon, retrait de plainte et invitation amicale sont offertes par la victime lapidée à ses deux affreux agresseurs. Un geste de grâce qui anéantit d'un seul coup tous les démons de la vengeance et de la haine.  

C'est, sans nul doute possible, l'esprit de Jésus-Christ qui a inspiré cette noble et admirable attitude à Monsieur Mac Sorley. Un exemple évangélique ("Moi je vous dis d'aimer vos ennemis") dont ce monde trop violent a tellement besoin.

Olivier Emery   

09:02 Publié dans Bible et Evangile, Genève, vie locale, Spiritualités, Sports | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

11/02/2016

Pauvre Monsieur Jornot. Pauvre Genève.

Las. Un sentiment de tristesse m'habite en découvrant ces affaires qui jettent un indiscutable discrédit sur le magistrat judiciaire le plus puissant de notre République. Inconduite sexuelle. Attitude autoritaire qui provoquerait un climat délétère au sein du Parquet. Opacité. Irrespect de l'esprit de la loi sur les magistrats. Mais où sont passés les Raymond Foëx et Bernard Bertossa ? Ces PG solides et fiables dont l'autorité naturelle et l'envergure morale étaient reconnues de tous et par tous ?

Las. Les péchés d'orgueil et de luxure triomphent en notre cité qui ne mérite plus le nom de son illustre et intègre Réformateur. Cette déchéance morale grandissante affecte Genève et ses habitants. Le mal n'est plus le mal. Le mot péché est banni du vocabulaire. L'immaturité devient la norme. Les tempérance, dignité, humanité, intégrité et fidélité baissent pavillon sous les coups de boutoir d'une société qui étourdit sa perte de repères et de valeurs dans la factice gaieté du tourbillon mortifère de l'alcool, des drogues, de la débauche et de l'arrogance. Sans joie. Le divertissement pascalien millésime 2016. 

Amis chrétiens, il faut vraiment prier pour Genève. Avec compassion, implorer le "patron des Genevoués" pour la guérison spirituelle et morale de ses habitants. C'est urgent et nécessaire. 

Olivier Emery

06:37 Publié dans Genève, Genève, vie locale, Justice, Politique, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |