18/01/2016

L'illuminé du désert de Judée

Hier dimanche 17 janvier les ondes de "La première" rejoignent fortuitement mon auto-radio. La voix distinguée d'un éminent psychanalyste tente de répondre aux questions essentielles touchant l'humanité du 21ème siècle:

- dès l'antiquité des sages ont prédit une catastrophe majeure autour de l'an 2050.

- il n'y a pas d'espoir de faire mentir cette funeste prophétie tant que les êtres humains sont les jouets captifs du matérialisme et du consumérisme.

- La violence répond à la violence, la guerre à la guerre : ce n'est pas comme ça que nous vaincrons le terrorisme. Seule la non-violence peut chasser la violence qui nous mène tous au néant.

Après avoir pourtant (implicitement) nié l'existence de Dieu et (explicitement) celle de Jésus-Christ, le docte savant d'assurer que le salut de l'humanité réside exclusivement en la mise en pratique de l'enseignement de "l'illuminé du désert" : "aimez-vous les uns les autres".

Il est assez frappant d'observer que de nombreux penseurs athées, mais intelligents lucides et intègres, font l'apologie de l'évangile et de son auteur.

Olivier Emery

PS : Envie de découvrir le contenu bouleversant de cet évangile ? Tous les dimanches matin BIENVENUE au 11.30 au 4 rue Pécolat : accueil cordial, musique et chant dynamiques, expressions artistiques originales et court message = 45 minutes pour ouvrir son coeur à l'espérance, la confiance, la paix et la joie de...l'illuminé du désert de Judée. 

 

11:26 Publié dans Bible et Evangile, Monde, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

16/07/2015

Accord iranien : gagnant gagnant ?

Poutine se frotte les mains, Téhéran jubile, Jérusalem et Ryad font la gueule alors que Barak Obama, migraineux, s'excuse faiblement...

Certains semblent donc plus gagnants que d'autres, et, a priori, ce ne sont pas de zélés pourvoyeurs de paix.

Olivier Emery 

08:54 Publié dans Monde, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

10/07/2015

Qui est le méchant ? L’emprunteur grec ou le prêteur allemand ?

L’actuelle lutte « greco-berlinoise » oppose deux partenaires liés par un contrat de prêt. Il y a de nombreux siècles, des sages se tenaient déjà au chevet de ce problématique couple « débiteur/créancier ». Voici leurs opinions :

« Le méchant emprunte et ne rend pas » (Psaume 37:21) ; donc le débiteur hellène…

Oui mais : « celui qui emprunte est l’esclave de celui qui prête » (Proverbes 22 : 7) ; donc le créancier germanique est un potentiel esclavagiste…

Moralité : pour toutes dépenses de consommation/fonctionnement, il conviendrait d’exclure le prêt car ce type de contrat est inévitablement liberticide et toxique. Pour Athènes comme pour Berlin. 

Olivier Emery

 

11:57 Publié dans Bible et Evangile, Monde, Politique, Société - People | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |

10/01/2015

Mahomet Jésus et la violence

De nombreux et sincères penseurs musulmans affirment que Mahomet a été envoyé en "signe de miséricorde pour les mondes". Le problème est que ce prophète a (aussi) été un chef de guerre qui a fait couler le sang.

Cette réalité historique est hélas incontournable. Jésus, lui, a toujours refusé le pouvoir et la violence. Mieux. Attaqué, il renonce à se défendre et accepte d'être cloué sur une croix, comme un agneau. Face à la haine meurtrière il réplique par cette prière : "Père pardonne-leur car ils ne savent ce qu'ils font!". Ses paroles portées par le vent de Galilée tentent aujourd'hui encore de pacifier le coeur des femmes et des hommes de toutes nations, religieux ou non : "Heureux les doux car ils hériteront de la terre". Son commandement radical est sans appel : "Aimez vos ennemis".

En théorie du moins, il est donc plus facile pour un disciple du Rabbi de Nazareth que pour un musulman de résister à la tentation de la violence. Cette inclination malsaine dramatiquement chevillée au coeur humain.

Olivier Emery 

10:36 Publié dans Bible et Evangile, Culture, Monde, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (7) |  Imprimer |