24/11/2014

Coupe Davis 2014 ou la victoire du fair play

Le gris et (forcément) humide brouillard qui baigne le bassin genevois incite fortement le citoyen éponyme à allumer sa télé pour voir où en est le match Gasquet/Federer. 2 sets à 0 en faveur de notre Federer national qui survole alors le 3ème pour offrir le trophée mondial à son pays.

Une victoire sportive, surtout dans l'esprit. Des commentateurs français élégants et dépourvus de chauvinisme (certains journalistes de la rts peuvent en prendre de la graine), un Stan W. qui rend hommage à son prestigieux co-équipier, lequel lui rend tout naturellement la pareille. L'entourage de l'ombre est valorisé et remercié. Personne ne tire la couverture à soi. Personne ne salue la défaite de l'adversaire tricolore. Pascal Droz de la rts relève la gentillesse de l'accueil des Lillois. "Au nord, c'était les corons...".

Le petit écran - une fois n'est pas coutume - offre bien plus de lumière et de soleil que la grisaille ambiante en ce dimanche après-midi 23 novembre 2014.

Olivier Emery  

09:04 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

20/11/2014

De la cuisse de Zidane au dos de Federer

Juin 2002 : la planète ne parle que de la cuisse (gauche) de Zizou. Novembre 2014 : le monde est suspendu à l'état de santé dorsal de Rodgeur. Jouera jouera pas ?

Enfin de vrais problèmes à méditer, enfin de nobles préoccupations dignes du destin de l'humanité. Diantre, c'est que l'enjeu est de taille cosmique! Jugez-en vous-même.

Si notre Confédéré d'outre-rösti joue, alors la petite Suisse pourra espérer se retrouver au sommet du monde, (et ce pas seulement au classement des banques complices d'évasion fiscale). Que sonnent alors à toute volée nos rupestres cloches de vaches au son mélodieux et subtil!

Mais si RF ne joue pas, alors nos amis d'outre-jura ne pourront pas, en cas de victoire, lancer au ciel un gracieux cocorico aussi sonore que tricolore. Car à vaincre sans péril...

"Vanité des vanités, tout est vanité et poursuite du vent" (L'Ecclésiaste).

Olivier Emery 

       

16:30 Publié dans Bible et Evangile, Culture, France, Sports | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

19/11/2014

The Voice 2014 Italie soeur Cristina et Hillsong

Ci-dessous le lien pour voir une formidable et récente video de la célèbre émission de France 2. Un coktail de "peps" (Ruquier fidèle à son talent):

- drôle (voir la tête stupéfaite de la jurée italienne quand elle se retourne)

- remarquable (la simplicité ferme et joyeuse de cette religieuse Sicilienne de 25 ans à la voix d'or)

- magnifique (les extraits musicaux et vocaux de soeur Cristina et de Hillsong)

- et bigrement intéressant à observer (les réactions gênées de stars françaises déstabilisées).

http://actualitechretienne.wordpress.com/2014/11/12/france-2-on-nest-pas-couche-aymeric-caron-cest-siderant-ca-sappelle-hillsong/

A VOIR ET ENTENDRE . ABSOLUMENT !

Olivier Emery

L'émouvante et magnifique finale The Voice 2014 Italie (avec sous titres en français) remportée par Cristina, voir sur you tube : http://www.youtube.com/watch?v=1GbrAUeIln8 

11:24 Publié dans Bible et Evangile, Culture, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

14/11/2014

Réponse à M. Julien Fonjallaz

Hier 13 novembre 2014 M. Fonjallaz prend sa plume vitriolée pour m'accuser de calomnie, injure, méchanceté, agression et autre mensonge. En cause un billet de septembre 2013 paru dans la présente blogsphère préférée des Genevois. Voici ma réponse.

Bonjour Monsieur Fonjallaz,

C'est sur la base de la citation suivante (publiée dans le 20 minutes du 26 septembre 2013) que j'ai écrit le billet incriminé: "Combien de personnes ont été ruinées, mises en prison pour avoir osé mettre en doute la version sioniste de l'Holocauste?"

Si vous n'avez jamais posé cette "curieuse question" alors je vous présente mes excuses et suis évidemment prêt à corriger mon texte.

En toute hypothèse, je regrette de vous avoir donné l'impression que mon blog constituait une "agression" envers vous.

Mon but est de combattre, non pas des personnes, mais seulement les idées que j'estime nuisibles et dangereuses telles le révisionisme, soeur jumelle de l'odieux antisémitisme. Pour ces fléaux de l'humanité : pas de faiblesse ni de bonté ! Mais pour chaque être humain : respect et bienveillance inconditionnels.

Avec mes salutations les meilleures.

Olivier Emery 

 

07:50 Publié dans Civisme, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

10/11/2014

Corée du Nord, Somalie et Syrie : un triste et dramatique podium.

Un podium qui baigne dans le sang et la violence. Dans l’arbitraire et la cruauté. Un podium en forme d’autel sur lequel on sacrifie massivement la liberté et la vie de femmes et d’hommes courageux. Leur crime ? Etre disciple de Jésus. De celui a rappelé que l’essentiel de la vraie religion est contenu en ce commandement : « tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur et ton prochain comme toi-même ».   

Hier, dimanche 9 novembre 2014, de nombreux chrétiens se sont unis dans la prière et dans l’émotion pour soutenir leurs (trop) nombreux frères et sœurs de foi qui souffrent pour l’amour de leur Messie.

Philippe Decourroux, auteur compositeur et interprète de talent, a composé un très beau chant, émouvant et rempli d’espérance, dont voici les paroles du refrain :

Ni les coups ni les chaînes, n’éteignent leur espoir

Ni le joug ni la haine, ne parviennent à faire taire leur chant de victoire

SAINT EST LE SEIGNEUR.

A voir et entendre absolument sur: http://www.youtube.com/watch?v=Mi50gDCEoCc

Et pour en savoir d’avantage sur ces héros silencieux et méconnus de notre temps: https://www.portesouvertes.ch

Olivier Emery

 

14:40 Publié dans Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |

07/11/2014

LuxLeaks: tout est légal! Oui mais...

Tout est légal! Oui mais...soigneusement maintenu caché et secret. Nous apprenons que 340 multinationales  optimisent leur fiscalité au Luxembourg. Faut-il s'en émouvoir ? Il y a plus de 30 ans, mon professeur de droit fiscal - par ailleurs avocat fiscaliste - l'affirmait déjà avec conviction : "il ne faut pas confondre la fraude fiscale avec l'économie d'impôt"!

Puisque tout est légal, pourquoi donc avoir caché ces accords fiscaux? Cette volonté dissimulatrice est l'aveu d'une forfaiture car les ténèbres ont une terrifiante peur de la lumière. Voici un exemple révélé par le LuxLeaks qui explique le caractère inique de ces agissements : FedEx a créé deux filiales au Luxembourg pour y transférer ses revenus réalisés en France, au Mexique et au Brésil. Grâce à ce montage fiscal, 99,75% de ses revenus n'ont pas été taxés.

Tout ce qui est légal n'est donc pas forcément correct. N'en déplaise aux pitoyables et cupides dissimulateurs qui au lieu de clamer aujourd'hui "c'est légal" seraient mieux inspirer de se repentir. Histoire de conserver un minimum de dignité.  

Olivier Emery      

 

05:15 Publié dans Civisme, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

03/11/2014

Critical mass. Un affront intolérable aux automobilistes !

Comme je comprends les malheureux automobilistes genevois, victimes innocentes sacrifiées sur l’autel du fléau cycliste ! Je vois vos doigts douloureusement crispés sur le volant. J’entends vos rages homériques, vos indignations impatientes, vos nobles dialectiques puisant pêle-mêle au catalogue du « contribuable bafoué doublé de l’incompris immobilisé » ; et, last but not least, je compatis à votre souffrance de bon et brave citoyen-automobiliste livré à une maréchaussée dévoyée qui se permet d’assurer la sécurité d’un cortège de misérables vélocipédistes.

Trop c’est trop, y’en a marre, de bleu de bleu ! Ô liberté chérie, ô glorieux symbole de mobilité individuelle, hélas prisonnier d’un terrorisme qui ne connaît pas de bornes puisqu’il se permet d’exhaler sa nuisance durant…1 heure par mois ! 1 heure sur 720. Monstrueux. Inqualifiable. Révoltant.

Vive la vertueuse bagnole née pour encombrer harmonieusement les rues de la ville ! A bas l’odieuse bicyclette, fléau détestable de nos bonnes rues genevoises !

Olivier Emery

 

16:07 Publié dans Civisme, Genève, vie locale, Société - People | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer |

31/10/2014

Halloween ? Beurk.

Par quelle étrange et malsaine conspiration cette pseudo fête, inexistante en mon enfance, tente d’envahir notre douce et méditative période automnale ?

Principalement importée des USA, elle est le symbole du mauvais goût et de l’orange vulgaire. Un machin commercial méprisable qui ne fait rêver que les consommateurs-moutons-de-panurge et les commerçants en quête de gains.

Allons, courage ! Plus que quelques jours pénibles à supporter cette atmosphère douteuse. Bientôt vont apparaître au calendrier hivernal de vraies, d’authentiques et nobles fêtes : notre belle Escalade « 100% genevoise » et notre lumineux Noël « 100% amour ».   

Olivier Emery

 

15:38 Publié dans Culture, Société - People, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer |

20/10/2014

CARITAS ou un geste de GRANDE CLASSE

Honneur et respect à Caritas! En refusant l'argent d'une industrie tabagique mortifère, cette courageuse association lance un noble et lumineux message dans un monde trop souvent esclave du pouvoir ténébreux de l'Argent. Echec au dieu Mamon! Les forces malsaines de la cupidité et du matérialisme subissent un sévère et puissant revers. Un peu à l'image des tables mercantiles brutalement renversées dans la Maison du Seigneur à Jérusalem. Car que sert-il à un homme de gagner le monde s'il perd son âme?

Echec aussi à l'obscène et mensonger Vespasien qui prétend que "l'argent n'a pas d'odeur". Certes, il peut avoir l'odeur noble du labeur honorable et de l'activité intelligente. Mais il peut aussi avoir l'haleine fétide de la nicotine ou la dégeulasse senteur de l'urine de toutes les industries asservissantes.

Le pouvoir de l'argent réside dans l'intensité de l'attachement qu'on lui porte. Un personnage d'Amin Maalouf dans "Les désorientés" relève avec perspicacité ce qui suit:

"Dans un monde dominé par le veau d'or, je ne suis pas sûr que la priorité des priorités soit d'en expulser Dieu. C'est le veau d'or qu'il faut combattre, c'est lui qui constitue la pire des menaces pour la démocratie comme pour toutes les valeurs humaines. Le communisme avait asservi les hommes au nom de l'égalité, le capitalisme est en train de les asservir au nom de la liberté économique. Hier comme aujourd'hui Dieu est un refuge pour les vaincus, leur ultime recours. Au nom de quoi voudrais-tu les en priver? Et pour le remplacer par quoi?"

Olivier Emery            

21:15 Publié dans Commerce, Culture, Genève, vie locale, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

12/10/2014

M. Stauffer, MCG et UDC: lettre ouverte à nos aînés genevois

Chers Aînés,

Comme mes chers parents vous êtes nés dans les années 20 ou 30 du siècle dernier. Vous détestez le désordre, l'arrogance, la brutalité et l'irrespect. Et c'est aussi pourquoi vous êtes peut-être tentés d'accorder vos suffrages à des partis au discours sécurisant, voire sécuritaires, tels que le MCG ou l'UDC.

Le récent comportement du chef de file et chef de bande du MCG au Grand Conseil devrait vous interpeller. Voici un individu qui devrait - à juste titre - vous effrayer : irrespectueux, brutal et arrogant. Voici deux partis, le MCG et l'UDC, qui défendent et cautionnent sans vergogne ce fauteur de trouble inquiétant.

Chers Aînés pensez-y svp lors des prochaines élections. Veuillez voter pour des partis et des députés qui aiment l'ordre, le respect et la politesse. Que vous soyez de gauche, du centre ou de droite, veuillez accorder votre confiance à ceux-ci, exclusivement. Pour votre bien et celui de nos institutions genevoises.

Olivier Emery   

P.S Bravo à M. Eric Leyvraz, député UDC, qui a eu le courage de "nager à contre-courant" en s'élevant contre l'incivilité inacceptable de son collègue.    

  

19:21 Publié dans Civisme, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer |

10/10/2014

Une „vie“ après la mort ?

Une récente recherche scientifique anglaise portant sur plus de 2000 patients revenus d’une « mort imminente »  semble le démontrer : 39% de personnes en témoignerait.

D’aucuns affirment pourtant que la mort conduit au néant absolu et définitif. Cette évolution est sans doute liée à la progression de l’athéisme et du matérialisme. Une « anti-foi » désespérée et désespérante qui consacre, hélas, le triomphe absolu de la mort

Savoir que la « mort physique » n’est pas la « mort définitive » ne va pas seulement modifier mon regard sur l’au-delà éternel, mais encore, et surtout, sur mon vécu présent. Sur le sens de mon existence terrestre actuelle. Sur mes choix de comportement vis-vis de mon environnement.

Savoir que l’Amour est plus fort que la mort, et que Celui qui a créé la vie aura le dernier mot, savoir que nous ne sommes pas que « matière physique » et que nous pouvons recevoir dès ici-bas l’étincelle inextinguible de la vie éternelle : ça change l'existence. En mieux.

A tel point que Paul a pu écrire comme un formidable et décisif uppercut au foie de la mort: « Même si notre être physique se détruit peu à peu, notre être spirituel se renouvelle de jour en jour (…) Ce qui est visible est provisoire, mais ce qui est invisible dure toujours » (2 Cor 4 :16,18).

 

Olivier Emery       

 

13:04 Publié dans Bible et Evangile, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

06/10/2014

La F1 est-elle un "sport" propre ?

Hier dimanche 5 octobre 2014. Pas d'image de l'accident du jeune pilote Bianchi projeté dans les marches de la mort. Un docte consultant sur i télé vient expliquer que depuis l'accident de Senna, les autorités officielles de la FIA excluent toute diffusion médiatique afin de ne pas montrer au public d'images morbides, et blablabli et blablabla. 

Ce lundi matin 6 octobre 2014. Des dépêches mentionnent que le pilote grièvement accidenté est victime d'une incroyable malchance, un accident qui n'est jamais survenu en 65 ans de F1, que l'organisateur du GP n'y est pour rien, que l'infortuné Bianchi a commis l'erreur de ne pas tenir compte des drapeaux jaunes incitant à la prudence pourtant agités à l'endroit du drame, et blablabli et blablabla.

Ce lundi soir. Une vidéo amateur d'un spectateur (visible sur le site internet de "20 minutes") montrent bien des drapeaux jaunes agités; oui mais 10 longues secondes AVANT le choc terrifiant, alors que la dépanneuse n'a pas encore quitté la zone dangereuse, les drapeaux agités sont devenus...VERTS. Oui verts.

Puis, durant un laps de temps incroyablement long, après que la voiture de Bianchi s'est pulvérisée sous l'engin de dépannage, ces odieux drapeaux verts continuent à s'agiter en de grinçantes et funestes arabesques, juste au-dessus du lieu de la tragédie. Consternant.

Je ne peux m'empêcher de penser que la pudeur télévisuelle des responsables de la F1 ne trouve pas sa source en des motifs exclusivement purs et louables. J'espère avoir tort. 

Olivier Emery

 

23:07 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

05/10/2014

ASSEMBLAGE'S 2014 : 6 / 6 !

6/6 : c'est la note attribuée par votre serviteur au merveilleux festival de Troinex cuvée 2014. Ambiance sympathique, artistes pétris de talent et programme varié de bon aloi sont au rendez-vous.

6/6 : c'est le nombre de spectacles offerts d'avant-hier vendredi à ce dimanche 5 octobre 2014. Réunis sous la lumineuse bannière de l'humour et de la poésie, cirque musique théâtre et chants enchantent les nombreux spectateurs accourus avec bonheur en ce joli coin de la campagne genevoise.

Bravo et merci à toutes celles et tous ceux qui rendent possible ce délicieux "assemblage" d'incroyable talent et de simplicité!

Olivier Emery 

17:14 Publié dans Culture, Genève, vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

04/10/2014

Israël, un triste ou un beau miracle ?

Derechef M. Hayoun nous offre un récent billet de grande qualité. La communauté de la "blogsphère" de la Tribune de Genève est privilégiée de le compter parmi ses contributeurs.

 

Triste miracle ? Oui sous certains aspects. Un pays qui, comme les autres, compte son inévitable cortège de maux sociaux tels que les scandales politiques, la délinquance, la drogue, l'immoralité ou le matérialisme. Un pays qui ne parvient pas à établir une paix durable et équitable avec ses voisins, notamment palestiniens. Un pays qui est ainsi toujours sali par la violence la haine et le rejet, reçus et donnés. Un pays souvent (trop) injustement isolé et décrié sur la scène internationale.

 

Beau miracle ? Oui aussi. Il suffit de s'y rendre pour le constater : le désert a reverdi, les rues et les routes sont propres, on y travaille, on y rénove, on y construit, on y valorise de nombreux sites archéologiques, on y circule en sécurité sans être en proie à l'arbitraire ou à la corruption, on y accueille - sans aucune discrimination religieuse ou autre - les visiteurs du monde entier qui peuvent ainsi découvrir en d'excellentes conditions tous les sites bibiques précieux et chers à l'humanité. Chacun peut contempler le mur des lamentations, se recueillir au mémorial de Yad Vashem, goûter la paix du jardin de la tombe et admirer le lac de Tibériade, berceau azur des récits évangéliques.

 

Israël est indubitablement un miracle. A la fois triste et beau, aujourd'hui. Mais l'existence même de ce miracle nourrit l'espérance de la proche venue du Messie, du Roi de Paix. Et cette venue annonce le début d'un règne de justice pour tous les peuples et la fin de la tristesse pour Israël : "Il essuiera toute larme de leurs yeux..." (Apocalypse 21:4). "Que celui qui entend, dise : Viens!" (Apocalypse 22:17).

 

Olivier Emery 

15:31 Publié dans Bible et Evangile, Israël | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |

29/09/2014

Week-end de votations des 27-28 septembre 2014: trilogie de l’équité du bon sens et du civisme.

Un triple non sorti des urnes qui remonte mon moral de citoyen. En bref :

-       TVA au restaurant : il est équitable qu’un taux favorable ne bénéficie qu’aux seuls besoins de base de la population.

-       Caisse unique : certes Genève a dit oui à ce miroir aux alouettes, mais avec une faiblesse de majorité qui, au final, « déçoit en bien ». Du coup, la « fosse de rösti » annoncée se mue en simple « sillon de rösti ».

-       Traversée de la Rade : malgré une déferlante et onéreuse campagne médiatique pour le oui, l’esprit civique d’une étonnamment forte majorité sauve Genève d’un fâcheux péril.

 

Très bonne semaine à toutes et à tous.

 

Olivier Emery     

 

11:48 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

23/09/2014

Traversée de la rade : certains politiciens semblent avoir perdu la raison.

La dette de Genève est de CHF 13'000'000'000.- Oui, treize fois mille millions… Et c’est en ce contexte plus qu’inquiétant que, sans vergogne, d’aucuns proposent de réaliser immédiatement une coûteuse traversée de la rade sous forme d’un tunnel dédoublant le pont du Mont-Blanc.

Voilà qui est totalement déraisonnable. Un enfant de 10 ans pourrait le comprendre. Le bien public est menacé. Le serment de servir la Cité n’est pas respecté.

Il faut voter NON à cette traversée de la rade car nous n’avons, en réalité, pas le choix. En effet nos poches sont non seulement vides mais aussi dangereusement percées.

Puissent le simple bon sens et celui du plus élémentaire civisme se manifester dans les urnes le week-end prochain. Pour Genève.

Olivier Emery

 

11:35 Publié dans Civisme, Genève | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

22/09/2014

Il faut remettre la mosquée au milieu du village

Le récent blog de Pascal Descaillet sur l'islam a provoqué une avalanches de commentaires. Qui faut-il croire ? Devons-nous combattre cette religion et nous méfier des musulmans ?

Entre la sentimentale candeur du journaliste précité et ses virulents détracteurs, tentons de poser quelques repères en essayant de remettre...la mosquée au milieu du village.

OUI, l'islam nous pose problème en ce qu'il est non seulement "religion" mais aussi "mode et système de gouvernement, de vie individuelle et communautaire". Ainsi politique et religion y sont réunies et il est donc difficile de les séparer. Autre pierre d'achoppement difficilement tolérable: la loi islamique (charia) interdit l'apostasie (quitter la religion musulmane) et punit de mort ce délit.

NON, il ne faut pas mettre tous les musulmans dans le même panier. Comme dans toutes les religions il existe des fanatiques aussi fervents qu'inquiétants, des intellectuels éduqués, des désillusionnés de leur religion, des mystiques en recherche de surnaturel...et des non-pratiquants.

Une chose est pourtant claire et ne souffre d'aucune contestation possible. L'authentique disciple de Issa al-massih (Jésus-Christ) ne peut  et ne doit, sous peine de trahir son Maître, que montrer amour et respect à tous musulmans. Islam et christianisme s'accordent sur cette importante vérité : seul Dieu peut changer l'intérieur d'un être humain, et ce au-delà d'une question - secondaire - d'identité extérieure et culturelle.

Amis musulmans, tout comme vous nous croyons:

- en un Dieu unique et Créateur de tout l'univers

- qu'un jour Dieu jugera tous les hommes

- et que certains passeront l'éternité en sa présence alors que d'autres seront séparés de lui.

Sachez que tous ceux qui honorent vraiment Issa al-massih vous respectent et vous aiment. Pour en savoir plus sur la source de ces respect et amour inconditionnels, l'excellent site www.bechir.org pourrait vous intéresser.        

Olivier Emery

10:38 Publié dans Bible et Evangile, Culture | Lien permanent | Commentaires (13) |  Imprimer |

18/09/2014

VELO versus AUTO: il n'y a pas photo!

Ce matin jeudi 18 septembre 2014. Landecy. Temps assez couvert mais sec. Température 18°C. Il est 08h30 et j'ai rendez-vous à Rive chez mon dentiste à 09h00 précises. Mission impossible ?

08h31:

J'enfourche ma bicyclette.

08h40:

Je remonte plusieurs dizaines de voiture qui bouchonnent avant de franchir sans peine le carrefour du Rondeau de Carouge.

08h45:

Et hop, le carrefour de la Fontenette est déjà derrière moi, tout comme une longue file de voitures à l'arrêt qui attend un feu de couleur favorable.

08h50:

Un petit raccourci efficace réservé à la mobilité douce me fait oublier la petite montée sise en haut du boulevard de la Cluse.

08h55:

C'est déjà l'abordage de Rive. Mon fidèle et docile destrier s'y laisse attacher sans broncher, à deux pas de mon lieu de destination.

08h58:

Mon coup de sonnette résigné rententit dans le hall de ce lieu de torture, hélas parfois nécessaire.

09h00:

J'attends mon sympathique dentiste qui aura...dix bonnes minutes de retard; mais ça, c'est pas la faute à mon vélo.  

 

Olivier Emery

 

12:17 Publié dans Genève, vie locale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |

15/09/2014

Etes-vous un "encourageur" ?

Jackie Robinson est le premier athlète noir devenu joueur de baseball professionnel. Dès le début de sa carrière il a dû essuyer les huées de la foule. Un jour, alors qu'il jouait à domicile, il a commis une faute et les supporters se sont mis à le huer. Pee Wee Reese, un joueur blanc, l'a rejoint et s'est tenu à ses côtés. Il a mis son bras sur l'épaule de Robinson; ils ont tenu tête à la foule. Les supporters se sont tus et le match s'est poursuivi. Plus tard, Robinson a dit que ce qu'avait fait Reese ce jour-là avait sauvé sa carrière ! 

Cette anecdote est proposée par l'excellente rubrique "pensée du jour" du site "top chrétien".

Encourager est un cadeau de Dieu. C'est aussi une vocation qui anime naturellement - ou devrait animer - toutes celles et ceux qui sont des disciples de Jésus. Soyons attentifs et réactifs : il y a sûrement dans notre environnement un "prochain" qui a besoin d'un bras ferme sur son épaule ou d'un mot doux et fort sur une blessure de son coeur.

Olivier Emery 

10:52 Publié dans Bible et Evangile, Culture | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

10/09/2014

Dispute entre Céline A. et Luc B. : qui a cherché la bagarre en premier ?

A en croire le site internet de notre chère Julie, ce serait Céline A. qui a ouvert les hostilités en demandant à Luc B. s’il travaille, ou autrement exprimé: « tu es un fainéant qui s’amuse sur fb au lieu de bosser tes dossiers ».

Moi je trouve que ce n’est pas très sympa comme remarque et que, du coup, Madame BCBG-UDC s'est elle-même exposée au retour croisé de notre ministre qui, comme on le sait, n’est pas dépourvu d’esprit de répartie.Ce qui aboutit finalement à la « sale gamine ». Qui sème le vent...

Olivier Emery

 

16:27 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |