29/07/2016

Joha sa femme et les plaideurs

Un jour, le gouverneur confia à Joha la charge de juge de son village. Sa femme, qui doutait de sa capacité, se cacha derrière le rideau de la salle du tribunal. Deux plaideurs se présentèrent. Le plaignant exposa son cas et Joha lui dit: «Tu as raison». Il écouta ensuite le défenseur et lui dit : «Tu as raison». Choquée, la femme chuchota derrière le rideau: «Idiot, ils ne peuvent pas avoir tous deux raison. Tu es le juge et tu dois décider». Sur quoi Joha se tourna vers le rideau et murmura à sa femme: «Toi aussi, tu as raison».

Lu quelque part sous la plume d'un auteur (tunisien) déplorant l'indécision de ses dirigeants

09:46 Publié dans Culture, Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

27/07/2016

Ils cartonnent +++ sur YouTube !

Amateurs d'obscurité et de morosité s'abstenir ! Avis de tempête : un puissant vent de d'harmonie de joie et de lumière pourrait vous décoiffer. Pire, vous transpercer.

Avec 356'048 vues Samuel Olivier (Yaweh), 598'718 vues Impact (Soli gratia) et 747'405 vues Glorious (Notre père).

Et ils chantent (bien) en français.

 

10:57 Publié dans Bible et Evangile, Culture, France, Musique, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |

19/06/2016

Genevois râleur

C'est presque un pléonasme. Je râle donc je suis : voici la devise cantonale qui concurrence dangereusement notre magnifique "post tenebras lux". Et c'est bien dommage en vérité.

Genevoises et Genevois, abandonnons résolument cette tare culturelle! A l'exemple du célèbre prophète explorateur de ventre de gros poisson, ouvrons nos oreilles et nos coeurs à la sagesse qui nous interpelle : "fais-tu bien de te plaindre " ? Ecouter la question c'est déjà (presque) y répondre.

Troquons, au quotidien, cynisme acide et moquerie désabusée contre un esprit lucide et bienveillant. Pour que genevois rime dorénavant avec courtois.

Nos coeurs deviendront alors moins durs et plus ductiles; non par mollesse mais par tendresse.

Olivier Emery    

PS : ce billet est un résumé du message du culte de ce matin 19juin 2016 au 4 rue Pécolat. C'est chaque dimanche à 9h30. Bienvenue aussi au 11:30: le rendez-vous incontournable et "décontracté" pour apprendre à n'avoir plus peur de la lumière.    

19:02 Publié dans Bible et Evangile, Civisme, Culture, Genève, Genève, vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

06/06/2016

Roquenégade ou la sagesse du vigneron.

Perdu au coeur du pays cathare, peuplé d'oliviers de cyprès et de vignes, bordé d'odorantes collines sauvages, il existe un lieu hors du temps où l'oreille ne perçoit que deux bruits : celui du vent et des oiseaux. Son nom ? Roquenégade.

Son dynamique, courageux, truculent et sympathique seigneur local soigne un vignoble tout en complicité avec l'authenticité de son écrin naturel. Frédéric Juvet, neuchâtelois d'origine, y a déposé sa vie. En Corbières. Il nous parle avec amour de son noble et exigeant métier de vigneron-encaveur. Avec sagesse aussi :

" la vigne nous apprend l'humilité car 80% de la réussite d'un vin dépend de la nature et seul 20 % est le résultat de l'activité humaine; mais dans ce 20% on peut tout gâcher".

Une leçon de vie en vérité. Nos succès, nos victoires, nos résultats ne dépendent finalement que bien peu de notre seul mérite: humilité. Mais la faible part qui nous incombe est néanmoins décisive: responsabilité. A méditer...

Olivier Emery

PS : avis aux amateurs: le cabernet 2014 est une véritable réussite; pour déguster le rubis qui "réjouit le coeur de l'homme" : www.cavesa.ch (Cave genevoise dans l'incroyable sous-sol du 5, Cours des Bastions)       

      

 

20:50 Publié dans Culture, France, Nature | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

09/04/2016

Quelle différence entre le port du foulard et la poignée de mains ?

Une différence de taille.

Le port du foulard est un acte personnel. La liberté de religion conduit à respecter toutes croyances religieuses. Les ayatollahs de la laïcité "à la française" ne sauraient imposer autoritairement à l'ensemble des citoyens leur conception liberticide du fonctionnement social.

Le refus de serrer la main d'une enseignante bernoise, lui, n'est pas tolérable. Car il implique une autre personne. Une femme en l'occurrence, discriminée en raison de son sexe. Peu importe le pourquoi de la poignée de mains. Peu importe le pourquoi de l'interdiction religieuse de toucher une femme. Dans la balance des intérêts entre croyance religieuse et non discrimination d'autrui à raison de son sexe (ou de sa race ou de...) le poids de cette dernière l'emporte. C'est comme ça chez nous, n'en déplaise à ceux qui rêvent d'une Suisse purifiée par la charia.     

17:10 Publié dans Civisme, Culture, Femmes, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (7) |  Imprimer |

03/07/2015

« Non seulement Dieu n’existe pas, mais essayez de trouver un plombier pendant le week-end. »

C’est la réponse de Woody Allen aux « angoissantes questions de la condition humaine » posées par le célèbre humoriste Pierre Desproges : « J’en vois d’ici qui sourient. C’est qu’ils ne savent pas reconnaître l’authentique désespérance qui se cache sous les pirouettes verbales. Vous connaissez de vraies bonnes raisons de rire, vous ? Vous ne voyez donc pas ce qui se passe autour de vous ? Si encore la plus petite lueur d’espoir nous était offerte ! ».

Contrairement à Woody Allen et Pierre Desproges, proies dignes et sincères de la désespérance, des centaines de millions d’hommes et de femmes discernent cette lueur  d’espoir. Comme un phare dans la nuit poisseuse et paralysante de ce monde : « Par le don de ma vie je suis venu libérer les captifs. Il n’y pas de plus grand amour que de donner sa vie pour un ami. Je reviens, bientôt, éradiquer le Mal sévissant sur terre et restaurer tous êtres et toutes choses ».

Au bénéfice de cette espérance fiable – car fondée sur les réalités d’un acte d’amour inégalable et une prodigieuse victoire sur la mort  – nous pouvons porter notre bougie au chandelier de l’espoir en priant avec ferveur les (presque) derniers mots de la bible : «Viens, Seigneur Jésus ! ».

Olivier Emery

13:48 Publié dans Bible et Evangile, Culture, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (10) |  Imprimer |

27/06/2015

Petit coup de pousse en faveur de Julie

Hé oui chère Julie, "coup de pousse" s'écrit ainsi et non pas "coup de pouce". C'est assez logique somme toute, mais un éventuel passé d'auto-stoppeur bénéficiant d'un coup de pousse ("Je vous pousse jusqu'au Rondeau de Carouge") après avoir donné un coup de pouce a pu...pousser à l'erreur.

Notre merveilleuse langue française est truffée de délicieux petits pièges de la sorte; ainsi "au temps pour moi" est correct, à l'inverse de "autant pour moi"...

D'où la devinette suivante : quelle sera la langue du paradis ? Le français. Pourquoi? Parce qu'il faut bien l'éternité pour la maîtriser à la perfection.

Olivier Emery

PS : mais oui, je sais...la langue évolue et la faute linguistique du 20ème siècle devient la norme au 21ème; par exemple presque tout le monde dit aujourd'hui "repartir à zéro" au lieu de "repartir de zéro" ou "entre parenthèse" au lieu de "par parenthèse" ou etc...    

 

 

09:35 Publié dans Culture, Genève, vie locale, Humour, Jeux de mots | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer |

24/06/2015

Comme on dit à Toulouse : « avec plaisir! »

« De rien ». « Il n’y a pas de quoi ». « Je vous en prie ». Voici les expressions que nous utilisons souvent pour répondre à un remerciement. Des formules peu heureuses à la réflexion. Les deux premières sont infondées puisqu'un service bien réel est à l'origine du merci, et la troisième est insatisfaisante puisque rien ne justifie de s’excuser d'avoir reçu une marque de gratitude.

Heureusement il existe la formule de politesse découverte en la sympathique capitale gasconne dont le cassoulet n’est pas le seul atout. "Avec plaisir" signifie « j’accepte et apprécie votre remerciement, mais sachez que, pour moi, servir rime vraiment avec plaisir ». Votre satisfaction est ma motivation, votre reconnaissance ma récompense; car il y a – en vérité – « plus de joie à donner qu’à recevoir » comme l’a enseigné qui vous savez.     

Olivier Emery

 

17:48 Publié dans Bible et Evangile, Culture, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

01/04/2015

La Salévienne ou la frontière franco-genevoise gommée

Avec le recul de l'histoire, la fragilité voire l'inanité des frontières se révèlent parfois.

Papa était membre de la Salévienne. Son récent décès nous conduit à en informer cette société culturelle qui nous répond aimablement :

" Vous est-il possible de nous écrire quelques mots sur votre père notamment en rapport avec notre association d'histoire ?"

Nous allons probablement donner la suite favorable suivante à cette amicale requête :

" Fidèle membre de la Salévienne depuis des lustres, Jean-Paul Emery s’est endormi dans la paix pour rejoindre son Seigneur Jésus; c'était le 6 mars 2015 à Thônex/GE. Il appréciait beaucoup les conférences de la Salévienne dont il lisait le journal avec un vif intérêt. Plus que tout, il aimait avec une invariable passion le livre véridique d’histoires et d’Histoire par excellence : la Bible". 

 

Mais où réside le rapport avec la relativité des frontières ? Via google, je découvre ce qu'est la Salévienne : " Société d'histoire régionale, elle fait partie des Sociétés savantes de Savoie et couvre la région du nord-ouest de la Haute-Savoie limitée par le Rhône, l'Arve, le Viaison et les Usses. Cette région comprend donc les massifs du Salève et du Vuache ainsi que le sud du canton de Genève en Suisse". 

Cqfd.  

 

Olivier Emery

  

 

 

 

16:34 Publié dans Culture, Genève, Région | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

18/03/2015

Témoignage chrétien et curiosité d'esprit

En finalisant sa déclaration fiscale 2014, je trouve ce matin sur le bureau de papa (décédé ce 6 mars 2015) son cahier « Caisse ordinaire » où il inscrivait toutes les recettes et dépenses du ménage. En première page (octobre 2011) : « QUE LE MAITRE REGNE SUR NOS FINANCES » ; début 2012 : « Ta fidélité ô Jésus nous émeut, elle la rend la nôtre toute naturelle » ; début 2013 : « Seigneur continue d’être notre secours (…) » ; début 2014 : « Continue, Jésus, à nous donner ta sagesse dans la gestion de nos biens » ; début 2015 : «  Merci Seigneur pour ta fidélité ».   

Sur ce même bureau s’empilent plusieurs publications. Voici quelques titres révélant les nombreux intérêts « tous azimuts » de notre cher papa : « La poste et la philatélie en Israël », « Géologie de la région genevoise », ou « Des chartes de franchise à la nouvelle constitution : une histoire des institutions neuchâteloises ».

Qui a dit que tout l’intéressait ?  

Olivier Emery

09:20 Publié dans Bible et Evangile, Culture | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

19/01/2015

Charlie hebdo ou la faillite missionnaire de nos journalistes.

"Liberté totale d'expression et irrespect total d'autrui!", voici le credo repris en choeur par tous nos journalistes de France de Navarre et de Suisse romande. Alignés couverts. Une trop parfaite unanimité qui les accuse: ils ont été incapables d'exercer correctement leur métier en cette dramatique affaire. Agenouillés comme de dociles catéchumènes, grégaires, soumis et fiers à la fois, ils psalmodient le dogme de la liberté d'expression. Réaction peu professionnelle certes, mais tellement compréhensible. Car ce sont leurs frères de plume, leurs compagnons de métier qui sont tombés sous les balles crachées par les fusils de gouapes islamistes aussi enragées que meurtrières.

Submergés par l'émotion, aspirés par la solidarité médiatique nos journalistes ont failli. Clamant "on peut rire de tout" comme un disque rayé et avec la même énergie que d'autres éructent "Allahakbar". Ils ont  oublié que la vraie noblesse de leur ministère n'est pas de rire de tout mais de tout critiquer. Même Charlie hebdo, même Charlie hebdo ensanglanté.  

Heureusement un signal positif apparait (enfin!) ce matin 19 janvier 2015 en page 10 du journal "Le Temps" où la plume experte de Christian Bibollet s'exprime avec pertinence et talent sous le titre suivant: "La liberté d'expression oui, mais dans le respect de l'autre".

Mieux vaut tard que jamais.

Olivier Emery

 

   

16:13 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer |

17/01/2015

Malaise musulman et impiété offensante occidentale: la faute à Voltaire?

 "Tant qu’il y aura des fripons et des imbéciles, il y aura des religions." clamait Voltaire. Parfaitement injuste (cf. Henry Dunand, Mère Thérésa, etc...) et surtout dangereuse affirmation qui pourrait expliquer aujourd'hui le consternant et obstiné aveuglement des medias français.
Incapacité crasse de se remettre en question, autocritique totalement absente, irrespect total de la foi de centaines de millions de musulmans, arrogance des discours (incultes) sur ce qu'est le "vrai islam" et ce que les musulmans devraient ressentir face aux offenses charliesques : voici les mornes perles d'un collier bien laid. L'anti-cléricalisme primaire voltairien infecte probablement les journalistes et penseurs tricolores. Aucune voix officielle ou médiatique française pour affirmer qu'insulter une religion et offenser par le blasphème des millions d'hommes et de femme, ce n'est pas se comporter en individus polis et civilisés. Rien. Un silence bien trop bruyant qui laisse sans vergogne, mais non sans profit, Charlie annoncer qu'il va retirer 7 millions d'exemplaires supplémentaires de son vulgaire journal pyromane...
 
De nombreux disciples de Jésus, de nombreux citoyens croyants ou non, juifs ou adeptes d'une autre religion, sont aujourd'hui écartés des relais médiatiques; heureusement qu'il existe la modeste "tribune" de la blogsphère éponyme pour lancer le message suivant aux musulmans de Suisse, de France et du monde entier :
NOUS NE SOMMES PAS D'ACCORD AVEC PLUSIEURS ENSEIGNEMENTS DE VOTRE RELIGION, MAIS NOUS SOMMES DESOLES ET SINCEREMENT NAVRES QUE DES GENS IRRESPECTUEUX ET BLASPHEMATEURS VOUS INSULTENT GRAVEMENT ET CONTINUENT A LE FAIRE.
PAR SOLIDARITE AVEC LE MONDE OCCIDENTAL AUQUEL NOUS APPARTENONS, NOUS VOUS DEMANDONS DE BIEN VOULOIR PARDONNER CES OFFENSES.       
Olivier Emery
PS Voltaire a aussi écrit : " L’univers m’embarrasse, et je ne puis songer – que cette horloge existe et n’ait point d’horloger”

18:32 Publié dans Culture, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |

14/01/2015

Charlie à contre-courant ? Oui mais.

Comme dit le proverbe : "Seuls les poissons qui nagent à contre-courant sont des poissons vivants".

En 8ème du CO Pinchat j'ai eu le privilège d'avoir comme professeur l'historien Guy Le Comte. Aujourd'hui je suis honoré de le compter parmi mes amis. Un ami qui a eu la gentillesse de réagir à mes derniers blogs par un message qui débute ainsi :

"Je tiens à te féliciter pour avoir été à contre-courant à propos de Charlie. Je ne suis pas entièrement d'accord avec toi mais je pense que tu as dû en recevoir de dures. Malraux annonçait que le XXIe siècle serait religieux ou ne serait pas. A la manière dont il a commencé, il serait bon qu’il ne soit pas. (...).Omar Kayam chantait le vin et les corans enluminés de Perse étaient ornés de portraits du Prophète. L'islam a aussi produit hélas des fanatiques sanguinaires. Ceux qui sévissent aujourd'hui sont des bandits revêtus de quelques oripeaux religieux. C’est en bandits qu’ils doivent être traités."

Voici ma réponse :

" Cher Guy, Il est vrai que j'ai reçu quelques commentaires assez insultants (non publiés) et plusieurs hostiles (publiés). En fait il est amusant de constater que les gens prennent plus volontiers la plume pour réagir négativement que positivement...ce qui me semble très humain somme toute. 

100% d'accord avec toi: ces tueurs islamistes sont des bandits qui doivent être combattus comme tels. Avec une pleine détermination et sans faiblesse. 

Ce qui ne m'empêche pas de questionner l'Occident sur ses propres valeurs actuelles.

Ce qui ne m'empêche pas de défendre la liberté religieuse de nos concitoyens musulmans "normaux".

Ce qui ne m'empêche pas de m'inquiéter des germes liberticides intrinsèques à l'islam liés notamment à sa détestable prétention à régler la vie civile/politique de tous les citoyens (musulmans ou non). 

Pas facile de mener de concert toutes ces actions, parfois quelque peu contradictoires...   

En réalité la motivation de mes billets est très principalement - bien qu'exprimée discrètement - l'évangélisation.  J'espère susciter chez les lecteurs un intérêt pour l'évangile et pour notre Seigneur Jésus. J'espère aussi aussi "réveiller" les chrétiens pour qu'ils considèrent à sa juste valeur le trésor et le privilège de connaître le Dieu de Jésus-Christ".

Olivier Emery 

  

15:31 Publié dans Bible et Evangile, Culture, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

En marge de Charlie et de l’islamophobie : où va l’Occident ?

Impie. Impudique. Irrespectueuse. Notre société occidentale le devient chaque jour un peu plus. Sous le patronage dévoyé de la sacro-sainte nébuleuse « Liberté d’expression », nos médias encensent l’impiété, vantent l’exercice irresponsable et désordonné de la sexualité, exaltent l’Homme matérialiste né de la miraculeuse évolution athée des espèces. La morale est bafouée avec une insolence constante et destructrice. Le respect de la parole donnée, l’amour de la vérité et la détestation du mensonge s’évaporent comme la couche d’ozone. Dieu est traqué, appréhendé, pour être confiné aux oubliettes d’une humanité enfin libre et intelligente. L’orgueil triomphe. Alleloumoi !

L’homme occidental, arrogant, a bien entendu toujours raison. Et tous ceux qui ne rejoignent pas le culte laïc de La pensée « bien-pensante » sont, au mieux, taxés de  rétrogrades pathétiques ou, au pire, de fondamentalistes honnis.

Les nouveaux prophètes de cette religion agnostico-athée favorisent indirectement l’islam voire l’islamisme. Car on juge l’arbre à la qualité de ses fruits : pitoyable spectacle moral, désert spirituel ; or l’esprit, comme la nature, a horreur du vide… Par un pervers amalgame lié à l’étiquette « chrétienne » de notre Occident, c’est le visage de l’Evangile qui est défiguré et sali aux yeux de tous, y compris des musulmans.

Seule une (re)découverte de la bible et des valeurs liés au merveilleux message de Jésus peut renverser la tendance. Seule une communauté d’hommes et de femmes animés par la puissance du Saint-Esprit pourra libérer les captifs enlisés. Leur arme ? Bien plus forte que la sagesse humaine ou que le fanatisme religieux armé : la prière et l’amour persévérant.

Olivier Emery  

 

10:53 Publié dans Bible et Evangile, Culture | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |

10/01/2015

Mahomet Jésus et la violence

De nombreux et sincères penseurs musulmans affirment que Mahomet a été envoyé en "signe de miséricorde pour les mondes". Le problème est que ce prophète a (aussi) été un chef de guerre qui a fait couler le sang.

Cette réalité historique est hélas incontournable. Jésus, lui, a toujours refusé le pouvoir et la violence. Mieux. Attaqué, il renonce à se défendre et accepte d'être cloué sur une croix, comme un agneau. Face à la haine meurtrière il réplique par cette prière : "Père pardonne-leur car ils ne savent ce qu'ils font!". Ses paroles portées par le vent de Galilée tentent aujourd'hui encore de pacifier le coeur des femmes et des hommes de toutes nations, religieux ou non : "Heureux les doux car ils hériteront de la terre". Son commandement radical est sans appel : "Aimez vos ennemis".

En théorie du moins, il est donc plus facile pour un disciple du Rabbi de Nazareth que pour un musulman de résister à la tentation de la violence. Cette inclination malsaine dramatiquement chevillée au coeur humain.

Olivier Emery 

10:36 Publié dans Bible et Evangile, Culture, Monde, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (7) |  Imprimer |

21/12/2014

Noël: un message révolutionnaire qui renverse l'ordre établi ?

N'en déplaise aux gens religieux riches bien-pensants et conservateurs, le chant que Marie entonne à l'annonce de la prochaine naissance de son enfant est bouleversant. Au sens propre du terme. Mauvaise nouvelle pour le nantis et les privilégiés de la société humaine! Bonne nouvelle pour les méprisés et les défavorisés !

Un séisme renversant et provocateur qui, de tout temps, interpelle le lecteur évangélique : "Le Tout-Puissant a mis en déroute les hommes au coeur orgueilleux, il a renversé les rois de leurs trônes! Il a placé les humbles au premier rang et comblé de biens ceux qui avaient faim!" (Luc 1:51ss). Voilà une simple jeune fille juive qui ne mâche pas ses mots.

Le christianisme, le vrai, n'est ni favorable aux puissants de la terre ni le complice opiacé d'une minorité oppressante, trop riche, vivant au détriment d'une majorité opprimée, trop pauvre. Trente ans plus tard comme en écho les paroles fortes de son Enfant percutent le coeur de ceux qui se sont approchés de lui au sommet d'un mont : heureux ceux qui se savent pauvres en eux-même, heureux les doux, heureux ceux qui ont faim et soif de justice, heureux ceux qui ont de la compassion pour autrui, heureux ceux qui ont le coeur pur et qui créent la paix autour d'eux!

La révolution commence dans l'humble étable de nos coeurs. Joyeux et heureux Noël à toutes et à tous!

Olivier Emery

15:14 Publié dans Bible et Evangile, Culture, Politique, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

15/12/2014

And the winner is... SWITZERLAND!

Notre petite Helvétie trône sur la plus haute marche du podium mondial en matière de philanthropie. Selon le site internet de la rts il se crée chaque année en Suisse 400 fondations d'utilité publique. Le nombre de fondations atteint ainsi aujourd'hui un total d'environ 13'000. La Suisse affiche la plus importante concentration en la matière avec une fondation pour 620 habitants. A titre d'exemple, le rapport est de 1 pour 3000 en Allemagne et de 1 pour 6000 aux Etats-Unis.

Certes notre pays concentre beaucoup de richesses, mais il connaît aussi une longue tradition philanthropique qui remonte à 1835 (!) avec l'établissement à Zurich d'un cadre juridique et fiscal favorable. Une vertueuse et noble coutume qui puise sans doute ses racines à l'eau pure de l'éternelle fontaine biblique :  

«Donner aux pauvres revient à prêter à Dieu, il récompensera cette générosité.» (Salomon)

«Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir" (Jésus)

«Recommande-leur de faire le bien, d’être riches en actions bonnes, d’être généreux et prêts à partager avec autrui.» (Paul).

Olivier Emery

  

20/11/2014

De la cuisse de Zidane au dos de Federer

Juin 2002 : la planète ne parle que de la cuisse (gauche) de Zizou. Novembre 2014 : le monde est suspendu à l'état de santé dorsal de Rodgeur. Jouera jouera pas ?

Enfin de vrais problèmes à méditer, enfin de nobles préoccupations dignes du destin de l'humanité. Diantre, c'est que l'enjeu est de taille cosmique! Jugez-en vous-même.

Si notre Confédéré d'outre-rösti joue, alors la petite Suisse pourra espérer se retrouver au sommet du monde, (et ce pas seulement au classement des banques complices d'évasion fiscale). Que sonnent alors à toute volée nos rupestres cloches de vaches au son mélodieux et subtil!

Mais si RF ne joue pas, alors nos amis d'outre-jura ne pourront pas, en cas de victoire, lancer au ciel un gracieux cocorico aussi sonore que tricolore. Car à vaincre sans péril...

"Vanité des vanités, tout est vanité et poursuite du vent" (L'Ecclésiaste).

Olivier Emery 

       

16:30 Publié dans Bible et Evangile, Culture, France, Sports | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

19/11/2014

The Voice 2014 Italie soeur Cristina et Hillsong

Ci-dessous le lien pour voir une formidable et récente video de la célèbre émission de France 2. Un coktail de "peps" (Ruquier fidèle à son talent):

- drôle (voir la tête stupéfaite de la jurée italienne quand elle se retourne)

- remarquable (la simplicité ferme et joyeuse de cette religieuse Sicilienne de 25 ans à la voix d'or)

- magnifique (les extraits musicaux et vocaux de soeur Cristina et de Hillsong)

- et bigrement intéressant à observer (les réactions gênées de stars françaises déstabilisées).

http://actualitechretienne.wordpress.com/2014/11/12/france-2-on-nest-pas-couche-aymeric-caron-cest-siderant-ca-sappelle-hillsong/

A VOIR ET ENTENDRE . ABSOLUMENT !

Olivier Emery

L'émouvante et magnifique finale The Voice 2014 Italie (avec sous titres en français) remportée par Cristina, voir sur you tube : http://www.youtube.com/watch?v=1GbrAUeIln8 

11:24 Publié dans Bible et Evangile, Culture, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

31/10/2014

Halloween ? Beurk.

Par quelle étrange et malsaine conspiration cette pseudo fête, inexistante en mon enfance, tente d’envahir notre douce et méditative période automnale ?

Principalement importée des USA, elle est le symbole du mauvais goût et de l’orange vulgaire. Un machin commercial méprisable qui ne fait rêver que les consommateurs-moutons-de-panurge et les commerçants en quête de gains.

Allons, courage ! Plus que quelques jours pénibles à supporter cette atmosphère douteuse. Bientôt vont apparaître au calendrier hivernal de vraies, d’authentiques et nobles fêtes : notre belle Escalade « 100% genevoise » et notre lumineux Noël « 100% amour ».   

Olivier Emery

 

15:38 Publié dans Culture, Société - People, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer |