14/11/2014

Réponse à M. Julien Fonjallaz

Hier 13 novembre 2014 M. Fonjallaz prend sa plume vitriolée pour m'accuser de calomnie, injure, méchanceté, agression et autre mensonge. En cause un billet de septembre 2013 paru dans la présente blogsphère préférée des Genevois. Voici ma réponse.

Bonjour Monsieur Fonjallaz,

C'est sur la base de la citation suivante (publiée dans le 20 minutes du 26 septembre 2013) que j'ai écrit le billet incriminé: "Combien de personnes ont été ruinées, mises en prison pour avoir osé mettre en doute la version sioniste de l'Holocauste?"

Si vous n'avez jamais posé cette "curieuse question" alors je vous présente mes excuses et suis évidemment prêt à corriger mon texte.

En toute hypothèse, je regrette de vous avoir donné l'impression que mon blog constituait une "agression" envers vous.

Mon but est de combattre, non pas des personnes, mais seulement les idées que j'estime nuisibles et dangereuses telles le révisionisme, soeur jumelle de l'odieux antisémitisme. Pour ces fléaux de l'humanité : pas de faiblesse ni de bonté ! Mais pour chaque être humain : respect et bienveillance inconditionnels.

Avec mes salutations les meilleures.

Olivier Emery 

 

07:50 Publié dans Civisme, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

07/11/2014

LuxLeaks: tout est légal! Oui mais...

Tout est légal! Oui mais...soigneusement maintenu caché et secret. Nous apprenons que 340 multinationales  optimisent leur fiscalité au Luxembourg. Faut-il s'en émouvoir ? Il y a plus de 30 ans, mon professeur de droit fiscal - par ailleurs avocat fiscaliste - l'affirmait déjà avec conviction : "il ne faut pas confondre la fraude fiscale avec l'économie d'impôt"!

Puisque tout est légal, pourquoi donc avoir caché ces accords fiscaux? Cette volonté dissimulatrice est l'aveu d'une forfaiture car les ténèbres ont une terrifiante peur de la lumière. Voici un exemple révélé par le LuxLeaks qui explique le caractère inique de ces agissements : FedEx a créé deux filiales au Luxembourg pour y transférer ses revenus réalisés en France, au Mexique et au Brésil. Grâce à ce montage fiscal, 99,75% de ses revenus n'ont pas été taxés.

Tout ce qui est légal n'est donc pas forcément correct. N'en déplaise aux pitoyables et cupides dissimulateurs qui au lieu de clamer aujourd'hui "c'est légal" seraient mieux inspirer de se repentir. Histoire de conserver un minimum de dignité.  

Olivier Emery      

 

05:15 Publié dans Civisme, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

12/10/2014

M. Stauffer, MCG et UDC: lettre ouverte à nos aînés genevois

Chers Aînés,

Comme mes chers parents vous êtes nés dans les années 20 ou 30 du siècle dernier. Vous détestez le désordre, l'arrogance, la brutalité et l'irrespect. Et c'est aussi pourquoi vous êtes peut-être tentés d'accorder vos suffrages à des partis au discours sécurisant, voire sécuritaires, tels que le MCG ou l'UDC.

Le récent comportement du chef de file et chef de bande du MCG au Grand Conseil devrait vous interpeller. Voici un individu qui devrait - à juste titre - vous effrayer : irrespectueux, brutal et arrogant. Voici deux partis, le MCG et l'UDC, qui défendent et cautionnent sans vergogne ce fauteur de trouble inquiétant.

Chers Aînés pensez-y svp lors des prochaines élections. Veuillez voter pour des partis et des députés qui aiment l'ordre, le respect et la politesse. Que vous soyez de gauche, du centre ou de droite, veuillez accorder votre confiance à ceux-ci, exclusivement. Pour votre bien et celui de nos institutions genevoises.

Olivier Emery   

P.S Bravo à M. Eric Leyvraz, député UDC, qui a eu le courage de "nager à contre-courant" en s'élevant contre l'incivilité inacceptable de son collègue.    

  

19:21 Publié dans Civisme, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer |

10/09/2014

Dispute entre Céline A. et Luc B. : qui a cherché la bagarre en premier ?

A en croire le site internet de notre chère Julie, ce serait Céline A. qui a ouvert les hostilités en demandant à Luc B. s’il travaille, ou autrement exprimé: « tu es un fainéant qui s’amuse sur fb au lieu de bosser tes dossiers ».

Moi je trouve que ce n’est pas très sympa comme remarque et que, du coup, Madame BCBG-UDC s'est elle-même exposée au retour croisé de notre ministre qui, comme on le sait, n’est pas dépourvu d’esprit de répartie.Ce qui aboutit finalement à la « sale gamine ». Qui sème le vent...

Olivier Emery

 

16:27 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |

02/09/2014

Traversée autoroutière lacustre PDC-PLR : la solution du bon sens.

A ma gauche, les anti-bagnoles primaires. Pour eux la statu quo est toujours la meilleure solution et, par un coup de baguette magique, l’Homme moderne va prochainement renoncer au transport individuel au profit des seuls transports collectifs. Pour eux, il faut dire évidemment dire non à toute traversée. Ces personnes sympathiques fréquentent les cercles écolo-de gauche, nostalgiques d’un monde idéal et planifié. Idéal parce que planifié.

A ma droite, les pro-bagnoles primaires. Impatients et infantiles : « j’en ai marre des bouchons sur le pont du Mont-Blanc, j’veux tout-de-suite ma petite traversée de la rade, je m’en fiche de ce qu’elle va coûter aux contribuables genevois et tant pis si elle ne fait que reporter les bouchons 500m en amont dudit pont, de bleu de bleu ! ». Ces personnes moins sympathiques fréquentent le parti « YAKAFOKON-MCG-UDC », rejointes par quelques imprudents dirigeants d’un TCS qui, en quelques mois, perd une belle crédibilité acquise depuis des décennies.

Et au milieu, vous et moi. Nous qui rêvons d’un monde imaginaire sans voiture, funeste invention dévoreuse d’espace et d’énergie. Mais nous qui rêvons aussi et surtout d’un monde réel où le trafic de transit épargne enfin les abords de la ville, les pacifiant en faveur de la mobilité douce et de transports publics efficaces et confortables.

Nous voterons résolument NON à l’initiative immature des pro-bagnoles et nous soutiendrons l’initiative raisonnable du PDC-PLR.

 

Olivier Emery

 

10:13 Publié dans Civisme, Politique, Région | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |

28/08/2014

Gaza et Israël : heureusement qu'il existe le blog de M. Hayoun !

Dans le silence assourdissant et honteux de nos médias, heureusement qu'une voix s'élève pour nous informer correctement de la situation. Une voix toujours claire mais modérée, une voix toujours convaincue mais équilibrée, une voix qui sait que la vraie paix ne peut se construire que sur la vérité, l'intégrité et la bienveillance. Doux comme la colombe et prudent comme le serpent...

Chers amis lecteurs de la Tribune de Genève, lisez tous les blogs de M. Hayoun sur le sujet et enfin vous saurez ce qui se passe vraiment à Gaza et en Israël. Enfin votre regard s'ouvrira sur la complexité de ce conflit et s'affranchira d'une propagande "gauchiste ou bourgeoise bien pensante" qui s'affiche grossièrement et assez inexplicablement anti-sioniste et anti-israélienne. 

Olivier Emery

07:41 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer |

23/08/2014

Caisse-maladie étatique unique: c'est la solution magique.

Dans un monde idéal il ne devrait y avoir qu'une seule caisse maladie, qu'une seule chaîne de magasins d'alimentation, qu'une seule marque d'automobile, qu'un seul distributeur de fleurs, qu'une seule banque, etc... Pensez-donc: on économiserait des frais de publicité et le coût de production des biens et des services serait aussi fortement diminué au profit de tous les citoyens consommateurs. Ce rêve existe. Il s'est incarné, par exemple, en Union soviétique durant une bonne partie du XXème siècle. Avec le succès que l'on sait. 

Donc votons oui à la Caisse maladie unique! Si un jour nous devions - par impossible - ne pas être satisfaits de la qualité de ses services, nous n'aurions pas l'inconvénient de devoir nous demander s'il convient d'en changer pour une autre.

Olivier Emery   

19:15 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |

01/08/2014

Gaza: partiale la rts ? Que nenni !

Non, la rts est impartiale. Non son TJ ne saurait se confondre avec une propagande médiatique pro-hamas. La preuve ?

Certes, hier jeudi 31 juillet, elle consacre près de la moitié de son TJ à ce triste conflit. Certes le mot "Hamas" n'est - sauf erreur - pas prononcé une seule fois. Certes, tous les commentaires, images sanglantes-chocs et interviews vont exclusivement dans le sens "regardez les horreurs commises gratuitement par la méchante armée israélienne".

Mais, comme chat sur braise, comme par accident, comme par erreur de script, deux "petits faits" sont laconiquement et furtivement concédés dans ce volubile réquisitoire qui fleure bon le travail d'un journalisme professionnel sérieux et crédible:

- il y a des armes dans les écoles de l'ONU

- 32 tunnels ont été découverts à ce jour 

Alors, vous voyez bien, la rts est impartiale. Les Romands sont donc bien informés. 

Olivier Emery

09:41 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (11) |  Imprimer |

30/07/2014

Israël entre survie existentielle et impasse politique.

Le petit Etat hébreux possède une puissante armée sans laquelle…il n’existerait plus aujourd’hui ! Dès sa conception, dès sa naissance, Israël joue encore et toujours sa survie. Prétendre le contraire reviendrait à nier grossièrement l’Histoire et à ne pas prendre aujourd'hui au sérieux le Hamas islamiste palestinien dont le but affiché - sans hypocrisie ni vergogne - est de détruire Israël et d’en chasser ou exterminer ses habitants juifs.

Les gens un tant soit peu objectifs et bien renseignés reconnaissent donc le droit légitime des Israéliens de détruire ces menaçants tunnels et rampes de missiles gazaouis. Reste que le (probable) succès militaire hébreux de cette guerre risque d’avoir le goût amer de la défaite politique. En effet, un surcroit de misère et de deuils profitera paradoxalement  à ceux qui l’ont initié et, par ricochet dans l’autre camp, à une « droite israélienne nationaliste dure » peu soucieuse de tout entreprendre pour casser l’engrenage infernal de la violence haineuse.

Prions donc pour que se lèvent, à Gaza comme à Jérusalem, des hommes qui « fuient le mal, fassent le bien et recherchent activement la paix » (Psaume 34 :15).   

Olivier Emery

 

11:42 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (10) |  Imprimer |

24/07/2014

Conflit à Gaza. Entre tragédie et incompréhension.

Incroyable mais vrai :

1.     Le Hamas prend l’initiative d’agresser unilatéralement Israël en visant délibérément des populations civiles par des tirs de missiles.

2.     Le Hamas ne fait strictement rien (euphémisme) pour protéger sa population civile lors du conflit qui en découle.

3.     Le Hamas refuse pour une xième fois tout cessez le feu proposé...

...et, comme de bien entendu :

4.     c’est contre...Israël que l’ONU va ouvrir une enquête pour crimes de guerre.

Olivier Emery

 

11:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (9) |  Imprimer |

21/07/2014

Démocratie israélienne et Hamas palestinien : une paix possible ?

Le peuple palestinien de Gaza aura-t-il la capacité et la volonté de se libérer du joug islamiste haineux et mortifère du Hamas ? Ce peuple aura-t-il l’énergie et le courage de renverser ce pouvoir totalitaire et violent ? C’est un préalable incontournable à un chemin de paix entre Juifs et Arabes de cette région car pour faire la paix il faut être deux.

Le peuple israélien possède fondamentalement cette capacité et cette volonté ; en effet il fonctionne de manière démocratique et souhaite majoritairement pouvoir vivre en paix et en sécurité avec ses voisins.

Mais comment faire la paix avec le Hamas dont le but officiel est la destruction du seul pays vraiment démocratique du Proche-Orient ?

Comment lever le blocus de Gaza dirigée d’une main de fer par des gens assoiffés de se doter de missiles toujours plus puissants pour tuer à l’aveugle des populations civiles juives (et arabes) israéliennes ?

Pourquoi nos médias s’acharnent-elles à considérer injustement Israël comme le quasi seul responsable de ce dramatique conflit ?

Je n’ai pas de réponse à ces questions.  

Olivier Emery

 

10:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (14) |  Imprimer |

05/06/2014

Bus TPG : bravo et merci aux habitants de Landecy !

Incroyable mais vrai : en violation crasse de la loi genevoise sur le réseau des transports publics (H 1 50) ce village fort de plus de 250 habitants ne bénéficie d’aucune desserte TPG. Mais les choses bougent, et dans le bon sens. Jugez plutôt.

Par courrier du 3 juin 2014 à l’Etat M. Alain Walder, Maire de la Commune, réclame sans réserve et avec une vigueur de bon aloi l’extension de la ligne 44 depuis Croix-de-Rozon jusqu’à Landecy.

Ce jeudi 5 juin 2014, le Groupe Bus Landecy, composé de quatre citoyens landecéens, dépose une pétition qui demande « la prolongation à brève échéance de la ligne 44 jusqu’à l’entrée du village ».

Cette pétition a rencontré un succès aussi massif que foudroyant. En quelques jours à peine, elle a recueilli près de 160 signatures (!) et presque tous les villageois sollicités l’ont soutenue, y compris les sympathiques parents du Conseiller d’Etat en charge du Département concerné. Le soussigné et son épouse remercient derechef Alfred et Malou pour leur aimable accueil et le délicieux petit blanc de la vigne sise « en haut du chemin de la Moëtte ». Comme quoi s’engager pour le bien public et consacrer un peu de temps pour une bonne action civique peut, dès ici-bas, générer une bien agréable petite récompense.         

Olivier Emery

10:00 Publié dans Civisme, Développement durable, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

28/05/2014

Bus TPG à Landecy. Appel à Alain Walder, Maire de Bardonnex, et Luc Barthassat, Conseiller d’Etat.

Une légitime impatience grandit dans la population de notre beau village. Et pour cause. La loi sur le réseau des transports publics (H 1 50) n’est pas respectée depuis des lustres puisqu’elle stipule que les agglomérations doivent être desservies par un arrêt TPG situé à moins de 500m. L’heure n’est plus aux précautions de plume ou de verbe; voici de trop nombreuses années qu’une pénible inertie semble affecter ce dossier.

La solution existe : il suffit de prolonger la ligne 44 de La Croix-de-Rozon jusqu’à l’entrée de Landecy et d’y créer une boucle de rebroussement.

Les TPG jouent le jeu. En effet, la ligne 44 est particulièrement rentable et sa prolongation ne générerait qu’un fort modique coût de fonctionnement supplémentaire. Aujourd’hui, il est donc nécessaire que les autres acteurs concernés fassent montre d’un dynamisme résolu. C’est pourquoi le présent appel à l’aide est lancé à Luc Barthassat, conseiller d’Etat en charge du Département concerné, et à Alain Walder, Maire de la Commune de Bardonnex.

Chers Magistrats précités, foin de variante « de traverse » (quasi) inutile et intolérablement déficitaire. C’est aujourd’hui le moment d’agir  et de faire rapidement inscrire la réalisation du projet de prolongation « du 44 » dans le tout prochain plan directeur du réseau TPG. Il y a urgence.

Vos administrés de Landecy comptent sur vous !  

Olivier Emery

 

16:26 Publié dans Civisme, Genève, vie locale, Politique, Région | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

27/02/2014

Victimes innocentes du vote du 9 février 2014

Les étudiants suisses sont exclus du programme d’échange européen Erasmus dès la prochaine rentrée universitaire 2014.

Observons la carte géographique du vote précité : hormis Berne, tous les Cantons universitaires ont rejeté l’initiative UDC. Ils sont donc les victimes innocentes d’un vote gagné par les actuels fauteurs de trouble en notre pays.

Les étudiants forment une jeune génération victime des votes xénophobes déposés par de trop nombreux citoyens du 3ème âge. Grands-parents ! Vous avez cédé bien trop facilement aux sirènes simplistes de la peur et du repli égoïste. A Genève, vous avez trop regardé Léman bleu et son chantre populiste, trop lu le GHI et sa propagande primaire. Aujourd’hui, ce sont vos petits-enfants qui payent cash la facture. Ils ne vous remercient pas.     

Olivier Emery

 

07:53 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (9) |  Imprimer |

11/02/2014

Après la victoire de l’UDC, la gueule de bois ?

Difficile de savoir comment nos partenaires européens vont réagir au récent scrutin victorieux de l’UDC. Aujourd’hui, une seule certitude en la matière: avec une touchante unanimité toutes les chemises brunâtres que compte l’Europe félicitent avec enthousiasme le peuple suisse.

C’est toujours agréable de gagner et d’être félicités, mais la provenance de ces louanges devraient interpeller ceux qui ont déposé un oui dans l’urne. Quant à ceux qui ont voté non, ce concert laudatif ne leur procure guère de réconfort.

Olivier Emery      

 

13:20 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer |

10/02/2014

Oui à l'UDC: la faute à Hitler ?

Ce n'est pas une plaisanterie. Tentative de démonstration.

1.  Le oui à l'initiative de l'UDC de ce dimanche n'est pas celui de la Suisse mais celui de la Suisse allemande.

2. Contrairement à ce que pensent trop souvent les intellectuels, c'est l'émotion, le subjectif, qui prime lors d'une décision.

3. Durant le 20ème siècle, nos Confédérés d'Outre-Sarine ont subi le voisinage démoniaque et menaçant d'une puissante et agressive Allemagne nazie. Cette méfiance subsiste dans l'inconscient de nos concitoyens alémaniques. A l'inverse, en Romandie, la France n'a jamais connu de régime totalitaire avide de conquêtes territoriales.

4. Résultat des courses: alors que les (inévitables) effets négatifs d'une immigration étrangère sont tout aussi présents en Romandie qu'en Suisse allemande, les Romands disent non à l'UDC alors que les Suisses allemands déposent un oui dans l'urne.

5. CQFD

Olivier Emery   

 

11:03 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer |

23/01/2014

Voter encore sur l'avortement: un bien ou un mal ?

Soyons francs: l'enjeu véritable de cette prochaine votation n'est pas financier mais philosophique. Il s'agit d'un combat de Valeurs.

Pour ou contre la banalisation de l'avortement ?

Pour ou contre le souci de protéger une vie à naître ?

Pour ou contre le souci de protéger une femme des conséquences psychologiques négatives d'un avortement  ?

Chacun est naturellement libre de répondre à ces questions selon les Valeurs qui guident ses choix et sa conception de la vie humaine. On ne saurait pourtant reprocher aux chrétiens d'avoir leur opinion sur le sujet, même si celle-ci va à contre-courant de l'esprit de notre monde ambiant: " C'est Toi qui m'a tissé dans le sein de ma mère" (Ps. 139 :13).

A noter que ce ne sont que les êtres vivants, donc parvenus à le devenir, qui pourront s'exprimer sur ce sujet le 9 février 2014...

Olivier Emery    


18:27 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |

15/11/2013

Agressif et mal élevé : la marque de fabrique du MCG ?

L’estimé député sortant Jacques Jeannerat ose l’affirmer dans la Julie: « il y a une perte de respect qui s’est installée, disons-le franchement, depuis l’arrivée d’Eric Stauffer et de son équipe ».

Cette réalité devrait interpeller les citoyens correctement éduqués qui accordent leur suffrage au MCG. Peut-être y ont-ils déjà réfléchi le week-end dernier ? En soutenant leur candidat Mauro Poggia (dont on ne peut nier l’urbanité) et en biffant son discutable colistier ?

C’est agréable d’être important, c’est important d’être agréable ; un dicton populaire que ferait bien de méditer ce parti qui se veut populaire. Pour le bien de Genève et de ses habitants.       

Olivier Emery

 

09:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |

04/11/2013

L’initiative 1:12 : une fausse bonne idée.

La cupidité vorace de trop nombreux dirigeants d’entreprise nous agace et nous choque. Dans un monde idéal ces managers posséderaient un minimum de dignité propre à solliciter des rémunérations décentes et adéquates. Adéquates parce que décentes, tant en valeur relative qu’absolue.

 

Mais le remède proposé par les socialistes souffre d’un grave défaut : nul ne sait à qui profiterait l’économie réalisée sur la part excessive des salaires visés. C’est bien fâcheux, car il est douteux que les bas salaires en bénéficieraient. En revanche il semble probable que les dividendes des riches actionnaires en profiteraient. Une chose est sûre: la collectivité se priverait de précieuses et juteuses rentrées fiscales actuellement perçues sur ces rémunérations sommitales.

 

C’est trop souvent comme ça avec la gauche : elle se laisse guider par des "bons sentiments" qui ne sont pas toujours marqués du sceau de l’intelligence vive.

 

Merci quand même aux jeunes socialistes d’avoir ouvert un débat nécessaire qui trouble peut-être le sommeil de gens avides de richesses. Ceux-ci feraient bien de méditer l’évangile : «Et il s’en va tout triste parce qu’il possède beaucoup de richesses (…) Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu » (Marc. 10 : 22 et 25).

 

Olivier Emery

15:23 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |

28/10/2013

Initiative pour les familles : le PDC entre trahison et déception.

Le parti qui défend la famille s'oppose à l'initiative pour les familles. Trahison ? Hélas, on peut le dire. Une chose est sûre : incompréhension et déception sont au rendez-vous pour toutes celles et ceux qui pensent que favoriser et valoriser le travail des mères au foyer est bénéfique à la vie de famille et, par ricochet, à la société.

Dans le débat qui fait rage sur ce sujet, on parle chiffres, politique fiscale et (pseudo) victoire de la femme moderne. Pas un mot, en revanche, à propos de l'enfant et de son bien-être. Un silence assourdissant. Et si nous, citoyens du 21ème siècle, étions un peu moins arrogants ? Et si nous cessions de penser que nos parents et/ou grands-parents étaient bien stupides de penser prioritairement au bien-être de leur progéniture. Un bien-être fait de présence dévouée et sécurisante que jamais le matérialisme ne saurait combler.    

Olivier Emery

13:09 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer |