23/09/2014

Traversée de la rade : certains politiciens semblent avoir perdu la raison.

La dette de Genève est de CHF 13'000'000'000.- Oui, treize fois mille millions… Et c’est en ce contexte plus qu’inquiétant que, sans vergogne, d’aucuns proposent de réaliser immédiatement une coûteuse traversée de la rade sous forme d’un tunnel dédoublant le pont du Mont-Blanc.

Voilà qui est totalement déraisonnable. Un enfant de 10 ans pourrait le comprendre. Le bien public est menacé. Le serment de servir la Cité n’est pas respecté.

Il faut voter NON à cette traversée de la rade car nous n’avons, en réalité, pas le choix. En effet nos poches sont non seulement vides mais aussi dangereusement percées.

Puissent le simple bon sens et celui du plus élémentaire civisme se manifester dans les urnes le week-end prochain. Pour Genève.

Olivier Emery

 

11:35 Publié dans Civisme, Genève | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

30/04/2013

Le derby du Rhône à l'eau

Faute à la pluie, le derby du Rhône est tombé à l'eau. Il faut dire que samedi dernier notre Canton aurait mérité le surnom de "pot de chambre" de la Suisse. Derby du Rhône ? C'est l'appellation journalistique choisie pour parler du match de foot entre le FC Servette et le FC Sion.

 

J'ai souvent constaté que Genevois et Valaisans s'entendent fort bien. J'apprécie l'esprit fier, libre, franc et dynamique des Valaisans; loin des douces courbes trop polies des rives lémaniques vaudoises, le Rhône est un peu notre patrie commune.

 

Nos partageons, en aval, ce complice lien fluvial avec la capitale des Gaules. Ainsi, du digne château de Stockalper à Brig jusqu'à la lumineuse et truculente cité marseillaise, nous sommes tous unis en la même condition : riverains de ce beau fleuve; citoyens de la Rhodanie. 

 

Songeurs et contemplatifs, nous observons en famille le vaste et large courant d'eau depuis le port de Viviers en Ardèche. Hé oui, c'est "notre" Rhône. Celui-là même qui passe sous nos bons ponts genevois.    

 

Olivier Emery

12:34 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |