Distribution d'un livre religieux près d'un CO

Imprimer

Oh mon Dieu ! Quelle horreur ! Une affreuse organisation évangélique offre gratuitement des nouveaux testaments à notre douce jeunesse. C'est un pur scandale ! Cette propagande peut avoir de graves conséquences sur les moeurs de nos ados et, par ricochet, sur l'avenir de notre société. Cassandre ? Alarmiste ? Que nenni! J'ai pris soin de lire cette littérature sulfureuse. En voici quelques extraits édifiants:

- Heureux les doux 

- Aime ton prochain comme toi-même

- Ne jugez pas

- Pardonnez-vous

- Heureux ceux qui ont soif de justice

- Heureux ceux qui font preuve de bonté

Ca craint, non ?

Vivement un monde débarrassé de valeurs spirituelles et morales ! Nul doute que le matérialisme pur et dur produit le bonheur total de l'humanité.

Commentaires

  • Ce qui est reproché à cette distribution "gratuite" ce n'est pas le contenu des textes, mais c'est qu'elle se fait à notre "douce jeunesse". Cette distribution bien ciblé à ce type de "clientèle" est loin d'être innocente car tout le monde sait que les adolescents sont une population plus facile à influencer. CQFD.

  • La drogue est aussi en vente libre aux abords des écoles dans tout le canton!

  • Après la Bible, le Coran.

  • Désolé d'avoir à vous contredire, mais je suis d'avis - à l'instar de beaucoup de nos concitoyens - que la propagande évangélique ou religieuse n'a rien à faire sur le territoire public.

    La question n'est évidemment pas les messages que cette organisation, par ailleurs omniprésente en ville, véhicule, mais le fait que nous vivons dans une société dans laquelle les églises sont séparées de l'état. Cette séparation vaut aussi pour les sectes d'obédience chrétienne ou autres.

    Déplorer l'occupation de l'espace public proche des écoles par les témoins de jéhova ou autres organisations "évangéliques" ne constitue pas une critique des valeurs qu'elle portent, mais une défense de la laïcité de la société et du droit des familles à éduquer leurs enfants comnme elles l'entendent.

  • S'il s'agissait du coran vous n'en parleriez même pas!

Les commentaires sont fermés.