16/06/2018

Révolte populaire à Landecy ?

Parfum de révolte dans le plus joli village de notre Canton... L'association Pro Landecy monte aux barricades. Après mai 68, voici juin 18 ? En cause un récent sondage assez fumeux de la Mairie, habilement orienté "pro voiture" et ce, bien évidemment,  au détriment des riverains agressés par un intolérable trafic automobile sévissant matin et soir dans la rue du village. 

La majorité de la population veut une zone 20km/h (puisque nos autorités municipales n'ont pas le courage de demander la légitime et peu coûteuse pose d'un panneau "Bordiers seuls autorisés"). Comme le 20km/h ne plaît pas à nos édiles, elles mettent le sondage à la poubelle après l'avoir déclaré inexploitable et elles entendent maintenir le statu quo du 30 km/h avec pose de 3 seuils de ralentissement.

D'où la grogne.  

  

 

08:46 Publié dans Civisme, Genève, vie locale, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

Commentaires

Moi, je suis un peu énervée par tous ces villageois genevois qui veulent se débarrasser du trafic frontalier qui passe sous leurs fenêtres mais qui s'opposent catégoriquement à toute mesure visant à limiter le trafic d'une manière générale dans le canton et, donc, à les empêcher eux-mêmes de prendre leur bagnole pour se rendre en ville et passer sous les fenêtres d'autres habitants.
Quand on voit les résultats des différents votes organisés sur ce canton en lien avec la bagnole, on voit très nettement se dessiner un clivage entre la ville (qui veut moins de voitures) et les villages (qui veulent pouvoir prendre leur bagnole quand ils veulent pour aller où ils veulent, même pour faire 300 m !).
Bref, comme on le dit, ne fait pas aux autres ce que tu ne veux pas que l’on te fasse.

Écrit par : Jeanne | 16/06/2018

Les commentaires sont fermés.