28/04/2018

Israël. Une existence légitime ?

70 ans. C'est au printemps 1948 qu'Israël voit le jour. Les générations de mes parents et grands-parents considéraient l'existence de l'Etat hébreu comme une évidence heureuse, juste et incontournable. Dès sa naissance la petite nation juive, au territoire étriqué et militairement vulnérable, est immédiatement attaquée par les nations arabes voisines. Rebelote en 1967 et 1973. L'occident, alors, retenait son souffle et priait le Ciel pour que les Juifs ne soient pas jetés sans pitié à la mer. Une sympathie envers Israël habitait la grande majorité des cœurs des hommes et des femmes soucieux de démocratie et de civilisation. Dans le camp opposé prospérait un terrorisme odieux qui consternait le monde civilisé par sa violence aveugle, sanglante et haineuse.

 Et aujourd'hui ? 40 à 70 ans plus tard ? Tout a changé. Au mépris du droit international on ose remettre ouvertement en cause la légitimité même d'Israël. L'antisionisme primaire s'épanouit sans vergogne et semble devenir la norme de pensée de la grande majorité de nos concitoyens. Ce revirement est à la fois effarant et mystérieux. Comment l'expliquer ?

 

Nous ne nous intéressons plus à l'histoire. Nous ignorons les textes bibliques. Nous sommes conditionnés par la propagande pro palestinienne fidèlement relayée par nos médias incapables d'impartialité. Nous ignorons ou feignons d'ignorer l'évidence archéologique, historique et biblique du lien millénaire - et jamais rompu - entre le peuple juif et la terre de Palestine. Au point d'assimiler aujourd'hui les Israéliens à de vulgaires colons cupides et voleurs. On croit rêver...Certes tout n'est pas parfait dans la politique israélienne incapable de bâtir la paix avec ses voisins palestiniens. C'est vrai. Mais il faut être deux pour gagner la paix, et ce n'est pas facile d'y parvenir lorsque le camp d'en face est infesté de puissants courants islamistes radicaux jurant la perte des Juifs et la destruction pure et simple de l'Etat hébreu.

 

L'autre cause profonde de notre errance contemporaine réside dans l'antisémitisme. Derrière la négation du droit à l'existence d'Israël se cache ce cancer sournois, démoniaque et toxique. Une action suicidaire pour le genre humain en vérité. Car quand on crache au visage d'Israël, on crache au visage des Juifs. Et quand on crache au visage des Juifs, les dignité et liberté des humains sont toujours, à terme, gravement menacées. L'Histoire nous l'enseigne de manière récurrente: saurons-nous nous en souvenir avant qu'il ne soit trop tard ?

 

20:46 Publié dans Bible et Evangile, Israël, Politique, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (11) |  Imprimer |

Commentaires

En droit on parlerait de forme et de fond. Si dans le fond on peut comprendre, dans la manière on peut aussi avoir son mot à dire. Et les Israéliens eux-mêmes sont divisés sur la question. Alors je préfère m'abstenir.

Écrit par : Pierre Jenni | 28/04/2018

Chapeau l'artiste!

Vous êtes une voix qui va à contre-courant. Vous allez vous attirer des volées de bois vert venant de tous ces antisémites qui se cachent derrière leur feuille de vigne, l'antisionisme.

ARTE a récemment diffusé un documentaire sur les 70 ans de l'Etat d'Israël. Son réalisateur nous dit ce qu'il en pense:

http://infoequitable.org/70-ans-d-israel-sur-arte-un-documentaire-pas-objectif-de-l-aveu-du-realisateur/

"William Karel, co-réalisateur de ce film avec son épouse Blanche Finger, ne s’en est pas caché : il voulait donner son point de vue, et « reconnaît que le film n’est pas objectif » !"

Et cet antisémitisme exsude jusque chez notre "impartiale" SSR.


Il faut également savoir sur ce qu'est la chaîne franco-allemande ARTE:

https://www.dreuz.info/2017/06/20/137844/

"Acculée par la polémique outre-Rhin, Arte diffuse le documentaire « Les nouveaux visages de l’antisémitisme »"


A votre avis pourquoi cette chaîne avait refusé dans un premier temps de ne pas diffuser ce documentaire sur ce "nouvel" antisémitisme qu'il serait préférable de qualifier tout simplement d'antijudaïsme? Je rappelle que le mot antisémitisme a été inventé au XIXème siècle, ce qui permet aux malhonnêtes de laisser croire que ce racisme n'existait pas alors. Le mot est inventé en Europe et cela permet de dire qu'il ne peut être qu'européen, du coup, on évacue l'antijudaïsme intrinsèque à l'islam, les versets du Coran sont là pour nous le prouver.


Cet antisémitisme dont vous parlez est, semble-t-il bien plus profond, en France en tout cas. Le manifeste contre le nouvel antisémitisme a enfin permis d'en parler. Aldo Stérone, dans sa vidéo sur le sujet, va jusqu'à parler d'un antisémitisme d'Etat:

https://youtu.be/L_IBETM26p4


Et en Suisse, y-a-t-il un antisémitisme d'Etat? On n'en parle pas, mais il existe chez des politiciens comme ceux qui, ouvertement, sont pour les campagnes BDS (Boycott - Désinvestissement - Sanctions contre Israël)

https://www.bds-info.ch/index.php/fr/fr_bds-home


La Suisse a voté une motion contre les organisations anti-israéliennes

http://infoequitable.org/la-suisse-vote-une-motion-contre-les-organisations-anti-israeliennes/


et devinez qui s'y est opposé?

Il y a, certes, un antisémitisme chez certains nationalistes, et comme le dit Guy Millière, il ne tue pas, mais aujourd'hui, le pire est cet antijudaïsme que nous avons refusé de voir mais qui tue, et un autre qui met en danger nos relation avec un Etat reconnu, Israël.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 29/04/2018

Un si rare rappel. Une si rare reconnaissance. Voilà qui fait chaud au cœur.

Écrit par : Mireille Vallette | 29/04/2018

Enfin un commentaire pro-israelien par consequant reconnait les droits des juifs a la terre sainte. La majorite des soit disants palestiniens a savoir les arabes sont venus au debut du vingtieme siecle. Mark Twain a ete en Palestine au dix-neuvieme siecle et l'a decrit terriblement primitive.

Écrit par : CHARLES | 30/04/2018

JE NE COMPREND PAS LES MEDIAS !Un pays bien seul au Moyen Orient !Entouré de pays musulmans ...
Une pétition est lancée pour les habitants de Suisse dès 16ans : pour mettre l'Ambassade de Suisse à Jérusalem (il y a la Knesset !) sur www.udf-suisse.ch

Écrit par : SYLVIE RG | 30/04/2018

Quelle douce ironie de dénoncer des médias soi-disant pro-palestinien alors même que votre opinion est mise en avant sur le site de la tdg. D'autant plus étonnant que de nombreux articles défendent la politique d'apartheid israélienne de manière bien plus convaincante que le vôtre.

Quelques points, non-exhaustifs:
- En catégorisant tous les pays arabes et les palestiniens comme terroristes vous utilisez la même rhétorique que vous dénoncez qui amalgame colons et israéliens.
- Ce raisonnement fallacieux, qui utilise la propagande israélienne (mais seule la palestinienne semble exister à vos yeux), ignore volontairement (ou involontairement, auquel cas votre opinion n'est en effet bien qu'une opinion) le net changement de position du Hamas qui a décidé de reconnaître Israël dans ses frontières de 67.
- Invoquer devoir être deux pour faire la paix, mais prétendre que seul le côté palestinien est inféodé par le terrorisme, en ignorant les pressions d'extrêmes droites israéliennes qui vont jusqu'à nier l'existence des palestiniens est au mieux de l'aveuglement, au pire de la malhonnêteté intellectuelle.
- Intéressant qu'un avocat n'évoque pas une seule fois les violations répétées du DIH. Violations qui sont en réalité la raison principale de la résistance palestinienne.

Écrit par : Yilishabai Schmid | 30/04/2018

On dit l'état hébreu. Hébreux est un substantif, les hébreux.

Écrit par : Déblogueur | 30/04/2018

Logique

Écrit par : Sylvie RG | 30/04/2018

"Alors je préfère m'abstenir."

Il vaut mieux Pierre Jenni, surtout quand on lit un certain Pierre Hillard...!
C'est justement le "cancer sournois, démoniaque et toxique" que dénonce l'auteur de ce blog:

"... Car quand on crache au visage d'Israël, on crache au visage des Juifs. Et quand on crache au visage des Juifs, les dignité et liberté des humains sont toujours, à terme, gravement menacées...."

Et vous en êtes animé ces temps Pierre Jenni!

"les Israéliens eux-mêmes sont divisés"

Israël a ses idiots utiles et n'est divisé que par les gauchistes comme en Suisse!

Écrit par : Patoucha | 30/04/2018

WAOUHHHH! EXCELLENTISSIME billet!

"Ce revirement est à la fois effarant et mystérieux. Comment l'expliquer ?"

Les Fonds en déshérence....Le Rapport Bergier! Inutile de chercher ailleurs!

À relever également les commentaires de G. Vuilliomenet et Mireille Vallette. Merci à eux!

Je quitte mais ne regrette pas ce passage. :)

Écrit par : Patoucha | 30/04/2018

Je suis allée en Israël récemment: ce que j'y ai vu, ce que font les Israéliens de leur terre est admirable (cultures, moins de présence policière qu'à Paris, archéologie remarquable ouverte à tous, au sein d'un véritable patrimoine de l'humanité). J'ai vu énormément de constructions tout ce qu'il y a de plus bourgeoises à Bethléem, ça construit partout, les habitants, souvent arabes (nb: les chrétiens, minoritaires, en nombre décroissant), n'ont pas l'air malheureux du tout. Je suis passée par Jéricho, en gestion 100% palestinienne: une porcherie dès les abords extérieurs de la zone et habitée par des silhouettes-fantômes tout en noir. Olivier Emery, allez jusqu'au bout de votre raisonnement: s'en prendre aux Juifs c'est aussi s'en prendre aux chrétiens, leurs héritiers en droite ligne.

Écrit par : Jeanne | 05/05/2018

Les commentaires sont fermés.