Une jeune femme pompette qui titube : oh que c'est drôle !

Imprimer

En ce mardi 6 mars 2018 ça fait la une du tiers d'heure, journal largement répandu en nos gares romandes.

Pompette, un verre de vin à moitié vide à la main, éméchée, la starlette américaine Jen Lawrence s'est montrée enjouée et désinhibée lors de la récente cérémonie des oscars. M. Ludovic Jaccard auteur des propos précités et donc journaliste de son état, de s'en réjouir avec une classe et une élégance empreinte d'une rare distinction, soulignant le caractère cocasse de la situation, l'amusement des autres stars et glorifiant Jen d'avoir fait le show. Génial. Super. Mort de rire.

Eh oui, chers lecteurs et lectrices des blogs de la Tribune : tout cela est lamentable. Un homme ivre, ce n'est pas drôle. Mais une femme ivre, c'est triste. C'est le signe d'une souffrance. Certainement pas d'une joie de vivre.      

Lien permanent Catégories : Société - People 3 commentaires

Commentaires

  • Merci d’avoir attiré l’attention sur cette thématique.

    Voici, pour info:

    http://voix.blog.tdg.ch/archive/2018/03/07/hommes-femmes-alcool-et-souffrance.html

  • Vous n'avez jamais été pompette à l'occasion d'une fête bien arrosée (mariage, anniversaire, réussite à un examen par exemple)? C'était le signe d'une souffrance?

  • Quelle rigueur ! Elle ne donne pas envie.

Les commentaires sont fermés.