18/10/2017

Les harceleurs sexuels prospèrent grâce au silence des lâches

"Le silence des pantoufles est plus dangereux que le bruit des bottes". Dixit le pasteur allemand Niemöller emprisonné à Sachsenhausen par les Nazis en 1937.

Ce silence criminel permet aux agresseurs sexuels de poursuivre impunément leurs méfaits destructeurs. Combien de collègues de travail, de cadres d'entreprise et de responsables RH écoutent la plainte des victimes et agissent en conséquence ? Qui est prêt à risquer sa carrière professionnelle, voire son job, en dénonçant ce fléau dégeulasse ?

6'000 pasteurs confessants allemands ont perdu leur emploi pour avoir osé s'opposer aux thèses nazies démoniaques. Mais 12'000 ont courbé l'échine et trahi les valeurs morales bibliques...

Gilbert Cesbron le rappelle, dans la vie c'est comme au téléphone : le silence coûte aussi cher que les paroles.