Une princesse éthiopienne en nos murs

Imprimer

Lundi 27 février 2017. 16h30. Le téléphone sonne: "Bonjour, pouvez-vous héberger en urgence une fillette d'environ 10 ans ? Vous êtes notre dernier espoir avant l'hospitalisation sociale". Vous devinez la réponse de l'épouse du soussigné...

Fort agréablement "coincée" entre notre cadette de 22 ans et notre "bébé d'acceuil" de 13 mois, notre jolie princesse est tantôt baby sitter, tantôt petite soeur admirative d'une grande.

Intelligente espiègle et souriante, notre jeune pensionnaire nous entraîne dans des parties d'UNO passionnées et fait souffler en notre demeure un vent d'aventure et de gaieté.     

Lien permanent Catégories : Civisme 3 commentaires

Commentaires

  • Superbe !

  • " Avocat dans une compagnie d'assurance, spécialisé dans le domaine du règlement des sinistres de reponsabilité civile de mandataires."

    Je vous espère aussi généreux dans votre métier que dans votre vie.

    Je vous souhaite le meilleur avec votre protégée.

  • Oui, c'est beau. Pour moi, c'est quand vous voulez. Cependant...qui paie les assurances maladies, la nourriture, l'instruction et tous les frais de la princesse ? Excusez-moi le pragmatisme de ma vision. Mais une fois que j'ai payé pour mes enfants, il me reste des dettes. Je ne me vois pas avec une nouvelle charge de famille.

Les commentaires sont fermés.