05/03/2017

De bleu de bleu, la vie est trop courte!

Attention ce billet est exclusivement réservés aux chrétiens. Désolé pour les autres, mais le soussigné ne voudrait pas les choquer par des propos révolutionnaires et évangéliques, révolutionnaires parce qu'évangéliques.

La vie est trop courte pour ne pas faire le bien autour de nous. Le maximum de bien. Soyons obsédés, oui obsédés, à perdre notre vie pour le gain d'autrui. Un geste d'amitié, un service, un mot de réconfort, un accueil, une visite; autant d'occasions de laisser l'amour de Jésus toucher nos semblables par notre humble truchement. Une formidable carte de visite pour la foi chrétienne authentique. Mais aussi la possibilité de devenir milliardaire en devise de bonheur : on est riche de ce que l'on donne bien plus que de ce que l'on prend.    

10:10 Publié dans Bible et Evangile, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |

Commentaires

Je ne vois guère de propos révolutionnaires dans ce que vous affirmez. Je m'efforcerais néanmoins de ne pas les réserver aux seuls chrétiens. Le Dalaï-lama n'est pas chrétien mais entre tout de même complètement dans le cercle vertueux des gens qui souhaitent, tant que faire se peut, apporter un peu d'apaisement dans ce bas monde !
Et au fond peu importe que le bien soit apporté par un chrétien, un athée, un agnostique ou encore un bouddhiste voire...un révolutionnaire, pourvu qu'il le soit.

Enfin, certains chrétiens devraient se rappeler qu'il ne suffit pas de s'intituler chrétiens pour croire appartenir à une élite qui serait par définition la meilleure du monde...

Écrit par : Michel Sommer | 05/03/2017

Bonjour Monsieur Emery en criant votre foi sur les toits chercheriez vous en tout premier à vous en convaincre
Il suffit que le mot Protestant effleure mon esprit pour me sentir de suite dynamisée pour toute la journée et si je le revendique haut et clair c'est pour m'affirmer en tant qu'humain responsable de ses actes et de ses pensées
Je connais un père Evangéliste qui n'a pas hésité à faire marcher sur une perruche mourante une enfant de 8 ans afin d'abréger ses souffrances pour ensuite demander aux juges de la placer en institution car devenue agressive envers lui
Finalement je crois que c'est cet acte des plus révoltants qui m'a fait rejoindre les Protestants afin de préserver ma santé mentale ou du moins ce qu'il en restait
Très bonne journée

Écrit par : lovejoie | 06/03/2017

Merci de m'apprendre que je suis chrétien. Ou du moins que mes aspirations les plus profondes s'apparentent à votre crédo.
Mais je rejoins lovejoie avec cette belle maxime de Richard Bach dans "Le messie récalcitrant" :
On enseigne le mieux ce qu'on a le plus besoin d'apprendre.

Écrit par : Pierre Jenni | 06/03/2017

Les commentaires sont fermés.