02/03/2017

Harcèlement sexiste: mais où sont passés les hommes ?

C'est une femme, députée au Grand Conseil, qui s'inquiète de ce détestable fléau dont sont victimes nos concitoyennes.

N'y a-t-il donc pas un homme, un vrai, un gentleman, parmi nos députés pour défendre cette noble cause ? Péché par omission.

Hélas mille fois hélas, c'est d'un homme (issu d'un parti bien connu pour la finesse de sa dialectique et l'élégance mesurée de son verbe) que surgit le désolant contre-pied prétendument citoyen et genevois. Péché par commission.

Nous n'avons guère bonne mine en cette affaire mes frères...

 

14:29 Publié dans Femmes, Genève, vie locale, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.