05/08/2016

Le sionisme et la Palestine

A en croire nos médias le sionisme est une maladie qui infecte tout le Proche-Orient. Une présence juive qu'il faut rejeter à la mer, ou à tout le moins, cantonner en un espace indéfendable contre ses nombreux et implacables ennemis voisins.

Nul doute que la terre palestinienne se porterait mieux sous la férule violente du Hamas ou sous l'administration archi-corrompue du Fatah! En voici la preuve par son contraire. Le KKL, organisation sioniste active dès le début du XXème siècle, est coupable d'avoir planté plus de 240 millions d'arbres. Elle a aussi, circonstance aggravante, construit 240 réservoirs pour recycler les eaux usées et recueillir l'eau de pluie couvrant ainsi aujourd'hui plus de 50% des besoins en irrigation. Lors de la récente COP 21, ces horribles sionistes ont partagé  leur savoir-faire technologique avec des représentants de pays hostiles à Israel; biodiversité et recul de la désertification sont les fruits de cette détestable délinquance.

Israël est le seul pays au monde qui possède aujourd'hui plus d'arbres qu'il y a un siècle.  

  

10:49 Publié dans Développement durable, Israël | Lien permanent | Commentaires (7) |  Imprimer |

Commentaires

Etranges propos que les vôtres.

En effet, vous parlez du sionisme comme un facteur favorable à la terre de cette région, un peu comme un facteur météorologique ou fertilisant.

Sans tenir en compte le bien être des personnes qui la peuplent.

De vos semblables en somme.

De même vous parlez du Hamas et du Fatah comme des facteurs nocifs pour la terre. Comme si Hamas et Fatah existaient préalablement au sionisme alors qu’ils ne sont que l’effet du dernier.

Certes, si la terre se porte bien, alors ceux qui l’habitent ont des bonnes chances de faire de même. Reste que cela n’est vrai que pour les « sionistes ». Pour ceux qui étaient établis dans cette terre avant l’arrivée du facteur sionisme, la chose est à l’extrême opposé.

240 millions des arbres plantés. Reste à savoir ce que ce nombre vaut réellement. Par contre centaines des milliers d’oliviers (certains millénaires) mais aussi des arbres fruitiers appartenant à la population palestinienne ont été arrachés par les « sionistes » (c'est-à-dire le facteur sionisme).

Que les « sionistes » soient heureux c’est tant mieux. Mais qu’ils le soient non seulement au détriment de la population palestinienne sinon en provoquant une détresse permanente dans cette population depuis des générations entières est un crime contre la humanité.

Reste qu’effectivement on déshumanise cette population en permanence. Le facteur sionisme (bon pour la terre) se charge bien de le faire tous les jours.

Pour un « disciple » de Jésus, vos propos me semblent très éloignés de l’enseignement de ce dernier.

Écrit par : Daniel | 05/08/2016

"Israël est le seul pays au monde qui possède aujourd'hui plus d'arbres qu'il y a un siècle."
C'est bien sûr faux. La forêt est en croissance un peu partout en Europe et en particulier en Suisse.

Écrit par : Charles | 05/08/2016

Après avoir lu l'article on se croirait revenu à l'époque de Pétain !
La manque de tolérance est un grave manque de respect et quand on sait combien il est difficile pour les Gens du Voyage de trouver places pour quelques jours quand on voit ce qui se passe en Israel et lire de tels articles , ne permet pas d'entrevoir quelque ouverture d'espoirs pour tous ces Roms
Mais n'Est-ce pas à l'époque ou déjà les juifs étaient mis à l'index que commencèrent les séparations des enfants Tziganes de leurs parents !
Rien n'a changé alors avant de juger ailleurs regardons ce qui se passe chez nous !

Écrit par : lovejoie | 06/08/2016

@ Daniel
J'ai été en Israël en 1968, après la guerre des 6 jours. Et j'ai pu comparer de visu la différence entre le côté jordanien et le côté israëlien.
Côté jordanien sécheresse, pauvreté, délabrement des habitations. Pas un arbre à part quelques oliviers rabougris.
Côté israëlien, verdure, jardins, foi en l'avenir et volonté de créer un pays où il fait bon de vivre.
Alors cher Monsieur, pourquoi les jordanien-palestiniens n'ont pas fait de même sur les terres qu'ils prétendent posséder ? Ils auraient eu le temps de le faire depuis la grande diaspora du temps de la domination romaine.

Écrit par : Lambert | 06/08/2016

@ Lambert

L'histoire comme quoi la Palestine était un désert avant l'arrivée des européens est fausse et fait partie de la propagande « sioniste ». Il suffit de se renseigner soi-même en faisant des recherches disponibles sur le réseau. Pour faire cela cependant, en bonne et due forme, faut avoir une démarche objective et non partisane. D'ailleurs ce qui était désertique avant l'arrivée des européens l'est resté: Pas de miracle pour le désert du Néguev que constitue plus de la moitié de la superficie d'Israël.

Écrit par : Daniel | 07/08/2016

Israël a fait pousser des oliviers en plein désert au temps des premiers kibboutz mais l'annexion des territoires non seulement ne lui vaut pas que des sympathies mais également alimente la haine.

On ne voit que l'intervention d'une force intègre pour séparer les adversaires les inviter à la concertation... une concertation enfin définitive avec une redistribution équitables des terres (comment écrire ces lignes en imaginant M. Netanyahou ou M. Libermann acquiescer?

Juste se tordre de rire se sachant soutenus à fond par leurs alliés lesquels ont, comme on sait, plus que tout à y gagner.

La loi du plus fort est-elle bien celle de la Torah?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 07/08/2016

Un esprit non partisan se poserait aussi la question des arbres arrachés côté palestinien et la question des eaux du Jourdain dont la captation entraîne la baisse de niveau de la Mer Morte ainsi que l'effondrement de ses berges.
Des faits, seulement des faits:
http://www.lepoint.fr/monde/israel-palestine-la-guerre-des-olives-02-12-2013-1763897_24.php
http://www.lorientlejour.com/article/813857/des-dizaines-doliviers-palestiniens-arraches-par-des-colons-en-cisjordanie.html
http://www.nord-palestine.org/dossier_Naqab.070605a.htm
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jourdain

Écrit par : Charles | 08/08/2016

Les commentaires sont fermés.