Le vrai patriotisme

Imprimer

Il existe un bon et un mauvais patriotisme.

Le mauvais est celui que revendique en beuglant à tous vents les adeptes inquiétants de la droite populiste. Il est primaire, cocardier et xénophobe. Il rêve de forêt de drapeaux aux couleurs nationales et de défilés militaires exhibant avec une satisfaction malsaine obusiers blindés et autres canons derniers cris.    

Il existe un bon patriotisme. C'est celui de l'amour. L'amour de son pays. C'est-à-dire l'amour de ses nombreux lacs, de ses superbes montagnes, de ses paysages verdoyants et variés, de sa faune et de sa flore. Oui la Suisse est vraiment belle ! Le vrai patriote rêve de sauvegarde de ce merveilleux environnement dont la Providence à doté l'Helvétie. Il rêve d'abandon de l'intolérable menace nucléaire, de la réduction de la pollution générée par un abus débridé du trafic motorisé individuel, d'une agriculture respectueuse de la santé de sa terre. Il rêve d'un pays libéré du pouvoir démoniaque de la cupidité et du matérialisme consumériste.

Plus que jamais la Suisse a besoin que s'élève le chant de sa prière patriotique: "Seigneur accorde ton secours au beau pays que mon coeur aime...". 

Joyeux 1er août à tous!      

Commentaires

  • "Le mauvais patriotisme" que vous décrivez est le mondialisme. Quand aux "mauvais" il défend des valeurs qui ne sont pas les vôtres, mais c'est votre choix et je le respecte.

  • Pour moi, il y a simplement, le patriotisme et le nationalisme.
    Le premier est bon, le 2eme est le berceau du fascisme.

Les commentaires sont fermés.