11/04/2016

L'OM et Thémis

C'était le 21 septembre 2015 : "Une ambiance délétère, des jets de projectiles, des banderoles haineuses, une poupée représentant un pendu. Le Lyonnais Mathieu Valbuena, qui a porté huit ans les couleurs de Marseille, n'a pas été épargné pour son retour au Stade-vélodrome" (Le Parisien).

Le comportement du supporter est rarement un modèle d'intelligence. Pour éviter d'injurier les sportifs, nous renoncerons ici à citer Coluche : "il y a encore plus stupide que les sportifs, ce sont les supporters !" (en vérité l'humoriste a utilisé un adjectif plus court mais moins séant).

Ce  soir de septembre 2015 le public marseillais a franchi une ligne rouge. Le crétinisme a basculé dans l'odieux. Les dirigeants du club phocéen et du football français ont lâchement toléré l'inacceptable.

Résultat des courses : "l'OM n'a plus gagné à la maison depuis que mes enfants ont repris l'école en septembre dernier" gémit aujourd'hui un supporter énervé. Hier soir Eurosport titrait : "OM-Bordeaux, un 0-0 minable". A cinq journées de la fin du championnat l'OM végète dangereusement dans la zone inférieure du classement de ligue 1.    

Sans doute un effet de la justice immanente. Tant mieux! Mais c'est bien dommage pour cette si belle et attachante ville de Marseille. 

09:12 Publié dans Société - People, Sports | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

Commentaires

Le problème des ultras, c'est l’idolâtrie et leur goût pour la violence.

Écrit par : Riro | 11/04/2016

Les commentaires sont fermés.