11/02/2016

Pauvre Monsieur Jornot. Pauvre Genève.

Las. Un sentiment de tristesse m'habite en découvrant ces affaires qui jettent un indiscutable discrédit sur le magistrat judiciaire le plus puissant de notre République. Inconduite sexuelle. Attitude autoritaire qui provoquerait un climat délétère au sein du Parquet. Opacité. Irrespect de l'esprit de la loi sur les magistrats. Mais où sont passés les Raymond Foëx et Bernard Bertossa ? Ces PG solides et fiables dont l'autorité naturelle et l'envergure morale étaient reconnues de tous et par tous ?

Las. Les péchés d'orgueil et de luxure triomphent en notre cité qui ne mérite plus le nom de son illustre et intègre Réformateur. Cette déchéance morale grandissante affecte Genève et ses habitants. Le mal n'est plus le mal. Le mot péché est banni du vocabulaire. L'immaturité devient la norme. Les tempérance, dignité, humanité, intégrité et fidélité baissent pavillon sous les coups de boutoir d'une société qui étourdit sa perte de repères et de valeurs dans la factice gaieté du tourbillon mortifère de l'alcool, des drogues, de la débauche et de l'arrogance. Sans joie. Le divertissement pascalien millésime 2016. 

Amis chrétiens, il faut vraiment prier pour Genève. Avec compassion, implorer le "patron des Genevoués" pour la guérison spirituelle et morale de ses habitants. C'est urgent et nécessaire. 

Olivier Emery

06:37 Publié dans Genève, Genève, vie locale, Justice, Politique, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |

Commentaires

Mais ce que vous dénoncez Monsieur Emery fait partie du pain quotidien ingéré par ceux reliés à la TV et ses 100 chaines qui elles sont relies au WEB
Internet et les réseaux dits sociaux ne sont que des portes ouvertes sur ce qui entre nous soit dit existe réellement depuis les années de prohibition comme aux USA qui auront été portes ouvertes au marché noir et tout ceci fait partie du monde réel.
Coupez la queue au diable il reviendra deux fois plus vite et encore plus fort,Même le cosmos déteste ! on en a la preuve quand la météo se déchaine pour faire comprendre aux humains qu'ils ne sont rien en réalité que de la poussière qui aiment se battre très souvent pour des causes perdues d'avance

Écrit par : lovejoie | 11/02/2016

On peut de lamenter sur un passé glorieux (ou supposé tel) On peut aussi se demander si l'Evangile permet d'affronter sereinement les problèmes de notre temps. Vous semblez le croire, en fonction d'une lecture qui vous est propre. Il en est d'autres. Bien sûr, bien sûr, la Bible avait prévu internet and Co. Mais, à quelle page exactement ?

Écrit par : Geekbi | 11/02/2016

Les commentaires sont fermés.