03/01/2016

Un très bon plan pour 2016 : le chant d'Assaph

Si je vois un voleur je ne courrai pas après lui (pour suivre son exemple)

Ma part n'est pas avec les adultères.

Je n'accouple pas ma langue à la duperie, je ne répands pas le dénigrement.

J'offre ma reconnaissance à Elohîm.

Ce psaume 50 d'Assaph (traduction sémitique Chouraqui) presse chaque croyant à cheminer sur la route de l'intégrité et de la reconnaissance.

Intégrité financière, sexuelle et sociale au quotidien. Louange et gratitude envers Elohîm au quotidien.

Très heureuse et bénie année 2016 à tous! 

Olivier Emery

10:30 Publié dans Bible et Evangile | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.