Vatileaks : un procès bien bizarre.

Imprimer

Je ne suis pas catho. Donc je ne devrais pas, a priori, bloguer à propos du sujet précité. Sauf que je ne puis m'en empêcher et voici pourquoi.

Il me semble que "rien ne doit être caché" puisqu'un jour "tout sera mis en lumière". C'est le message évangélique, le cri - parfois brutal - lancé par un fameux Rabbi contre les hypocrites ("race de vipère!"). Un combat sans faille de Noël à l'Ascension contre les ténèbres, pour la vérité et la lumière.

Alors - très naïvement sans doute - je m'interroge : comment le Vatican peut-il s'abaisser à des exercices procéduriers visant à masquer la vérité, notamment en punissant ceux qui la révèlent, y compris des journalistes ?

Olivier Emery   

Commentaires

  • "Je ne suis pas catho.", je le savais, en ayant lu ceci :
    "Membre actif de la paroisse évangélique de la Rive-Droite 4 rue Pécolat."

    Faites ce que je dit, pas ce que je fait ...

    "comment le Vatican peut-il s'abaisser à des exercices procéduriers visant à masquer la vérité, notamment en punissant ceux qui la révèlent, y compris des journalistes ?"

    un enseignement toujours d'actualité ...

  • Parce que, tout simplement, le Vatican oeuvre pour diffuser le parole du Christ auprès de...milliards d'enfants de Dieu. Sans mettre en doute votre foi, vous devriez prendre exemple, avec un peu d'humilité. Sans le vilain Vatican, auriez-vous reçu le message du Christ ? Pas sûr...Et par ailleurs, qui a dit que le "Vatican" devait être meilleur que les hommes ? Grosse blague...à débriefer évidemment !

Les commentaires sont fermés.