10/10/2015

Jérusalem et sa colère palestinienne

Mon Dieu quelle horreur ! On craint que les Juifs puissent un jour, éventuellement, venir prier sur le biblique Mont du temple, lieu saint no 1 du judaïsme occupé aussi par une mosquée. Pareil scénario impie ne peut que révolter tout être humain civilisé! Imaginez qu'un jour, suite à divers revirements historiques, on en vienne à autoriser des catholiques à venir prier en la basilique St-Pierre de Rome ou à laisser des musulmans venir prier à La Mecque: scandaleux, inadmissible, intolérable ! De quoi justifier le déclenchement d'une bonne intifada propre à semer à tous vents la haine, la violence et la mort. N'est-ce pas ?  

Olivier Emery

14:57 Publié dans Bible et Evangile, Israël, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer |

Commentaires

Absolument !
Ces juifs ont eu l'outrecuidance de bâtir leur temple sous la mosquée et, pire que ça, ils prétendent l'avoir fait plus de mille ans avant que ladite mosquée soit construite.
Tout le monde sait qu'il n'y a aucun rapport Hébron et les hébreux ou entre la Judée et le judaïsme.
Tout le monde sait que les palestiniens ont une langue propre, une religion propre, une culture propre, un emblème propre, une littérature ancienne et longue histoire avec des souverains bien connus....
A propos, qui peut citer un dirigeant palestinien qui a précédé Arafat, l'égyptien né au Caire ? Juste un nom, un seul ?
Le cimetière juif de Jérusalem est le plus vieux cimetière au monde encore en activité. Et les juifs qui s'y rendent sont considérés comme des colons envahisseurs.
Le quartier juif de la vieille ville de Jérusalem a cessé une fois en 2500 ans d'être juif : de 1948 à 1967 lorsque les jordaniens l'ont occupé, l'ont "nettoyé" et ont dynamité toutes les synagogues. Aujourd'hui, les juifs qui y habitent sont appelés colons.
Nos médias refont l'histoire malgré les faits...

Écrit par : Archi-Bald | 10/10/2015

Votre commentaire (billet) n'est nullement pertinent. Qu'on sache on n'a pas expulsé la population indigène ni à la Mecque ni à la Basilique St-Pierre ni on confisque quotidiennement à la population de ces lieux leurs droits les plus fondamentaux. Votre aspiration à vous conduire en chrétien devrait vous exhorter à être objectif et pas le contraire.

Écrit par : Kasperle | 10/10/2015

Bravo pour le blog et pour le commentaire de Archi-Bald!!!
J'y adhère de tout cœur.

Écrit par : HAKIM39 | 11/10/2015

" Kasperle"

Avez-vous entendu parler de "l'ironie"?

Écrit par : HAKIM39 | 11/10/2015

Kasperle fantasme !

Il y a 1,7 million de musulmans israéliens et 2 millions de musulmans en Cisjordanie !

En 1948 les ceux que l'on appelait les "palestiniens" étaient les juifs de la région et uniquement les juifs, à cette époque il y avait 850'000 musulmans de ce que les anglais appelaient "palestine", aujourd'hui ils seraient 14 millions à se revendiquer "palestiniens", pas très compliqué, ils reçoivent en moyenne 500 dollars mensuellement de l'UNRWA qui bazarde 95% des fonts du HCR uniquement pour une population et 5% pour le reste des réfugiés dans le monde et cela depuis 1967 !

Autre détail, avant 1995, la mosquée d'Al Aqsa ne figurait même pas sur top 50 des lieux sacrés de l'islam et l'endroit était en désuétude (voir photo 1948, http://www.justislam.co.uk/product.php?products_id=139 ) ce n'est que sous le mandat israélien que la mosquée à été rénovée en 1969 !

Avant ces rénovations entreprises en partie par le gouvernement israélien, ladite mosquée était impraticable, le toit anodisé menaçait de s'écrouler et personne ne fréquentait l'endroit depuis des décennies.

Historiquement : au iie siècle, la décision de l'empereur Hadrien de construire un temple dédié à Jupiter Capitolin est une des causes probables de la Révolte de Bar Kochba.
Au 7ème siècle, les Arabes, nouveaux occupants du site, font construire le dôme du Rocher puis au siècle suivant, la mosquée al-Aqsa.
Au 12ème siècle, les Croisés transforment le dôme du Rocher en abbaye.
Puis au 13ème siècle, Saladin reconvertit l'abbaye en mosquée, il s'agissait d'une battisse de taille très inférieur à la mosquée actuelle, puis ce fut au tour des ottomans d'aménager des annexes et finalement de reconstruire l'édifice de la taille actuelle (plus ou moins) !

Autre approche : allez dire à un chiite que Al Aqsa est le 3ème lieu saint de l'islam et vous verrez les guerres repartirent pour un millénaire de plus !!!

Écrit par : Corto | 11/10/2015

Concernant le titre de votre note :

"Jérusalem et sa colère palestinienne"

Je ne vais pas à nouveau rappeler aux lecteurs que le terme "Palestine" est à 200% d'origine hébraïque !

Que les agitations actuelles ne vont pas durer, il s'agit d'une crise interne arabe et la présence sans cesse grandissante d'opposants à Abbas et sa corruption légendaire, sans parler du fait qu'il avait promis des élections tous les 4 ans, cela fait 12 ans !

La bande au pouvoir cherche à exalter la jeunesse autour de la mosquée d'où régulièrement des agités jettent des pierres sur les fidèles juifs, juste en dessous de l'esplanade et à chaque fête juive, agités qui n'ont pas hésité à bouté le feu dans leur "3ème lieu le plus sacré de l'islam" il y a quelques jours et qui ont envahi les lieux quelques jours avant la fête de Roch Ha-Chana avec des projectiles et des cocktails molotovs !

Cependant, le nombre d'excités n'atteint de loin pas le minimum requis si l'on compare les chiffres avec la 2ème intifada, en fait il s'agit de jeunes désoeuvrés sous contrôle du hamas, ennemis mortel du fatah !

Écrit par : Corto | 11/10/2015

Les commentaires sont fermés.