Accord iranien : gagnant gagnant ?

Imprimer

Poutine se frotte les mains, Téhéran jubile, Jérusalem et Ryad font la gueule alors que Barak Obama, migraineux, s'excuse faiblement...

Certains semblent donc plus gagnants que d'autres, et, a priori, ce ne sont pas de zélés pourvoyeurs de paix.

Olivier Emery 

Lien permanent Catégories : Monde, Politique 1 commentaire

Commentaires

  • Ce n'est pas aussi lisse et les mollahs risquent bien de revenir sur cet accord, comme d'ailleurs va le faire le Congrès et le Sénat américain !

    Si l'Iran ouvre ses marchés, une économie trop libérale sera fatale pour le régime fasciste des mollahs !

Les commentaires sont fermés.