04/05/2015

Nozon ? Comme montée du Nozon ?

Alors que les coureurs par milliers battaient la bitume détrempé du marathon de Genève, un petit peloton s’élançait de Saint-Loup/VD pour rejoindre la bourgade jurassienne de Vaulion/VD au pied de la Dent éponyme. De nombreuses flaques et zones de gadoue entravaient la progression de sportifs amoureux de verdure, de silence et de nature. Dantesque. Crevant. Mais quel plaisir !

Oubliant le tumulte des eaux du Nozon, dépassant la cascade du Dard qui avait pris des allures de chutes du Niagara, ignorant (presque) le bijou abbatial roman de Romainmôtier, foulée après foulée, pas après pas parfois, nous portâmes nos jambes crottées et fourbues jusqu’au but...encore un peu plus heureux de l’atteindre que les années passées.

Olivier Emery  

 

09:08 Publié dans Course-à-pieds | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.