21/04/2015

PDC Carouge et Anastase

Blog et commentaire de blog. S’il fallait décerner un prix au blog politique le plus combatif, toujours méchant mais amusant, alors "PDC Carouge" l’emporterait sans doute. Mais le prix de la plus belle plume de commentaire de blog serait évidemment décernée à Anastase. Quel verbe ! Quelle verve pétrie d’humour ! Quelle plume ! Un talent d’écriture qui rive le clou à ses adversaires politiques avec panache et fait montre d’une savoureuse et prolixe créativité d’expression. Exemple tout récent: « (…) vous qui ne gagneriez même pas un concours de circonstance ».

Anastase est le brillant contradicteur du blog PDC Carouge et peut-être, paradoxalement, son plus fidèle promoteur.

Olivier Emery    

 

08:26 Publié dans Genève, vie locale, Politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer |

15/04/2015

J. Fellay, FC Sion et finale de la coupe suisse.

Comme son patronyme le révèle sans la moindre ambiguïté mon ami Juju est valaisan. Et fan du FC Sion ; c’est là son moindre défaut. Juju est fort apprécié de son entourage ; en temps normal s’entend. Car cet individu, invariablement urbain et charmant, peut traverser une crise psychique profonde en cas de…qualification de son club favori pour la finale de la coupe suisse.

Le (re)voilà (re)pris d’une crise d’agitation nerveuse incontrôlable ! Inquiet pour lui et ses proches, je lui refile un truc pas cher et efficace pour l’aider à gérer ses excès émotifs : « repense à ton état d’âme « tourbillonnant » à la 37ème minute du récent match de championnat Sion - GC » lui suggéré-je amicalement. En vain.

Vous l’avez déjà compris, je n’accompagnerai pas Juju - s'il trouve encore un billet de disponible - à St-Jacques le 7 juin prochain. En aucun cas. Car :

1) soit j’assisterais au spectacle désolant de notre ami Juju effondré de la défaite historique de son club favori, au point…qu’on pourrait lui faire boire un chasselas genevois à la place d’un fendant !

2) soit je devrais supporter l’état délirant et cromagnonesque d’un individu rendu méconnaissable par l’hystérie de la victoire, au point…

Olivier Emery

 

 

 

16:10 Publié dans Football, Valais | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

14/04/2015

Fait divers à Bâle ou le remake d'une parabole bien connue.

Bâle, avant-hier en fin de soirée. Une jeune femme et mère de famille crie des propos incohérents et désespérés de sa fenêtre sise au 2ème étage. Le drame se déroule devant de nombreux curieux dont aucun ne réagit. Sauf un : "Lorsque j'ai entendu les cris, je me suis tout de suite levé et j'ai couru vers la fenêtre; et lorsqu'elle a sauté, j'ai étendu mes bras".

Il ne sait ni l'allemand, ni le suisse-allemand. Il est albanais, a 36 ans et se nomme Ramadan Ziberi. Des nom et prénom "bien de chez nous" n'est-ce pas ?  

A méditer par ces trop nombreux politiciens qui nous bassinent avec leurs écoeurants discours xénophobes primaires. A lire et relire aussi: l'évangile de Luc chapitre 10 ou l'histoire d'un étranger méprisé, présumé mauvais et professant une fâcheuse religion...

Olivier Emery   

16:30 Publié dans Bible et Evangile, Civisme, Politique, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

10/04/2015

Islam et démocratie : pas de liberté pour les ennemis de la liberté ?

L'Islam est-il en soi liberticide ? Difficile de répondre à cette question car l'islam est constitué de nombreux et divers courants doctrinaires.

Pourtant cette religion présente intrinsèquement un indéniable potentiel liberticide puisqu'elle vise à imposer (et non proposer) sa loi divine coranique aux pays et populations de la terre entière.

Que nenni s'exclament, en toute sincérité sans doute, nos amis et voisins musulmans occidentaux qui font montre de grand respect et douceur à notre endroit. Certes, mais que se passe-t-il dans les pays où l'islam est majoritaire et parvient à s'imposer dans la sphère politique ? La charia y est bel et bien appliquée avec son lot de décrets frontalement incompatibles avec nos valeurs. Un exemple ? L'islam punit de mort l'apostasie. Problème.

Alors, pas de liberté pour... bien sûr que non! Une attitude hostile et agressive envers nos concitoyens musulmans est parfaitement contre-productive car elle favorise, voire rend légitime, le radicalisme conservateur islamique. A l'inverse, continuons à défendre sans relâche la liberté religieuse, le respect de l'exercice de toute religion, le droit de construire des lieux de culte, de porter certains vêtements, d'inhumer selon certains rites. C'est là nos véritables gloire et fierté d'hommes libres qui aimons et chérissons la liberté, sans compromis.

Ne cédons ni aux sirènes d'une extrême-droite islamophobe primaire ni à celles d'une gauche mécréante et nerveuse qui rêve d'une société athée pure de toute spiritualité.  Non, au contraire, gagnons ce combat non violent avec les seules armes véritablement efficaces : respect, écoute et amour du prochain. Le monde musulman occidental sera alors naturellement pacifié, après avoir goûté l'eau limpide fraîche et bienfaisante de la liberté.

Car "là où est l'Esprit de Dieu, là est la liberté" (2 Corinthiens 3:17).

Olivier Emery                

   

07:51 Publié dans Bible et Evangile, Civisme, Politique, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |

01/04/2015

La Salévienne ou la frontière franco-genevoise gommée

Avec le recul de l'histoire, la fragilité voire l'inanité des frontières se révèlent parfois.

Papa était membre de la Salévienne. Son récent décès nous conduit à en informer cette société culturelle qui nous répond aimablement :

" Vous est-il possible de nous écrire quelques mots sur votre père notamment en rapport avec notre association d'histoire ?"

Nous allons probablement donner la suite favorable suivante à cette amicale requête :

" Fidèle membre de la Salévienne depuis des lustres, Jean-Paul Emery s’est endormi dans la paix pour rejoindre son Seigneur Jésus; c'était le 6 mars 2015 à Thônex/GE. Il appréciait beaucoup les conférences de la Salévienne dont il lisait le journal avec un vif intérêt. Plus que tout, il aimait avec une invariable passion le livre véridique d’histoires et d’Histoire par excellence : la Bible". 

 

Mais où réside le rapport avec la relativité des frontières ? Via google, je découvre ce qu'est la Salévienne : " Société d'histoire régionale, elle fait partie des Sociétés savantes de Savoie et couvre la région du nord-ouest de la Haute-Savoie limitée par le Rhône, l'Arve, le Viaison et les Usses. Cette région comprend donc les massifs du Salève et du Vuache ainsi que le sud du canton de Genève en Suisse". 

Cqfd.  

 

Olivier Emery

  

 

 

 

16:34 Publié dans Culture, Genève, Région | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

Lourde défaite du PS en France et mariage pour tous

"Une gifle sans précédent" lit-on dans le commentaire de la Julie.

Les récentes élections départementales françaises consacrent plus la défaite de la gauche que la victoire de la droite, celle-ci n'étant que le fruit de celle-là.

Et pourtant François Hollande et son gouvernement ont pu bénéficier de récents et dramatiques évènements médiatiques pour se remettre en selle dans les sondages, en effaçant de la une des media les difficultés économiques, sociales et sentimentales intérieures.

Et pourtant Manuel Vals se débrouille plutôt bien dans l'exercice de son job et fait montre d'un sang-froid et d'une autorité qui ne séduit pas que la gente féminine.

Alors où réside la cause principale de cette formidable débâcle ? Peut-être dans le séisme destructeur du coup de force du pouvoir socialiste: le mariage pour tous. Subissant un très influent et puissant lobby, il a contraint des dizaines de millions de citoyens ordinaires, taxés au passage d'incultes et rétrogrades, à devoir accepter une législation qui fait fi d'une réalité biologique stérile donc mortifère.

Ce forcing d'une pseudo élite intellectuelle, ce mépris pour des valeurs partagées par les trois principales religions monothéistes mondiales a probablement provoqué une cassure fondamentale, une déchirure culturelle et spirituelle profonde dans toutes les couches de la société française. Y compris celles soucieuses de justice sociale et de protection de l'environnement.   

Olivier Emery

15:42 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (8) |  Imprimer |