01/04/2015

Lourde défaite du PS en France et mariage pour tous

"Une gifle sans précédent" lit-on dans le commentaire de la Julie.

Les récentes élections départementales françaises consacrent plus la défaite de la gauche que la victoire de la droite, celle-ci n'étant que le fruit de celle-là.

Et pourtant François Hollande et son gouvernement ont pu bénéficier de récents et dramatiques évènements médiatiques pour se remettre en selle dans les sondages, en effaçant de la une des media les difficultés économiques, sociales et sentimentales intérieures.

Et pourtant Manuel Vals se débrouille plutôt bien dans l'exercice de son job et fait montre d'un sang-froid et d'une autorité qui ne séduit pas que la gente féminine.

Alors où réside la cause principale de cette formidable débâcle ? Peut-être dans le séisme destructeur du coup de force du pouvoir socialiste: le mariage pour tous. Subissant un très influent et puissant lobby, il a contraint des dizaines de millions de citoyens ordinaires, taxés au passage d'incultes et rétrogrades, à devoir accepter une législation qui fait fi d'une réalité biologique stérile donc mortifère.

Ce forcing d'une pseudo élite intellectuelle, ce mépris pour des valeurs partagées par les trois principales religions monothéistes mondiales a probablement provoqué une cassure fondamentale, une déchirure culturelle et spirituelle profonde dans toutes les couches de la société française. Y compris celles soucieuses de justice sociale et de protection de l'environnement.   

Olivier Emery

15:42 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (8) |  Imprimer |

Commentaires

Votre explication sur la défaite des socialistes qui serait due au mariage pour tous, c'est n'importe quoi! Les sondages ont montré qu'une majorité des Français sont en sa faveur. C'est votre droit d'être opposé au mariage pour tous, mais de grâce utilisez des arguments qui tiennent la route. A propos, à vous lire je comprends que les couples hétéros stériles ne devraient pas pouvoir se marier...

Écrit par : didier bonny | 30/03/2015

Franchement, pour imaginer que les électeurs français ont voté UMP* à cause du mariage pour tous, il faut être sérieusement déconnecté du réel. Vous devriez vous poser honnêtement des questions...




* Et un peu FN, mais moins qu'on ne s'y attendait

Écrit par : Plouf par-ci, Plouf par-là | 30/03/2015

Et ceux qui n'étaient pas d'accords, avec poussettes ou non, se prenaient des coups de matraque. C'est beau l'égalité et la liberté d'expression à la sauce socialiste. Bon de là à dire que le PS a explosé façon puzzle en Bretagne, dans le Finistère et le Morbihand, en raison d'une expo avec en vitrine un plug annal géant, ce serait lui faire un peu trop d'honneur. Nous dirons que c'est pour l'ensemble de leur oeuvre. Le résultat est du même accabit que Golgota Picnic. Une envie de reviens-y pas.

Bon Monsieur Bonny aimerait peut-être bien refiler quelques pâles copies à petite échelle du blug précité, aux élèves de 3ème primaire, pour les familiariser au savoir essentiel que ceux-ci doivent acquérir à cet âge là, mais bon, inutile de s'arrêter plus longuement sur son aversion pour les couples hétéros et son adhésion à la nouvelle religion LGBT. On pourra toujours vous offrir le bluray du dernier Eurovision pour votre anniversaire.

Sinon le Fn à 40% et aucun élu départemental. Ca fait rêver comme démocratie. Mais le retour de manivelle va être très très difficile cet automne lors des Régionales. Là, point de magouilles possibles. En même temps, les Départementales c'est très surfait puisqu'elles sont vouées à disparaître avec les fabuleuses Euro-Régions

Écrit par : Laurent Lefort | 30/03/2015

Réduire la défaite socialiste au "mariage pour tous" me semble être un raccourci qui ne manque pas de me surprendre, quand bien même je ne suis pas un admirateur de ce que certains me reprocheront d'appeler un assemblage plutôt qu'un mariage.

Écrit par : Michel Sommer | 30/03/2015

Ce n'est pas la victoire de la droite c'est la victoire de ceux qui ont peur du FN et ils ont raison d'avoir peur. La prochaine fois ce sera la victoire de ceux qui n'ont pas peur du changement, donc du FN. A Plus.

Écrit par : norbert maendly | 30/03/2015

Monsieur Emery,

Pour une fois, je vous donne raison et ce, non pas à 10-20%, mais à 100%.
Valéry Giscard-d'Estaing, avait dit de la tradition européenne, que celle-ci était judéo-chrétienne.

Je crois que le français électeur se souvient bel et bien du mariage pour tous, de Nicolas Sarkozy, de la crise financière, je crois même qu'ils n'oublient rien.

Valérie Trierweiler fait également partie de la mémoire de l'électeur français et de sa désormais célèbre phrase : "les sans-dents".

Ils n'oublient pas non plus que Ségolène Royal, était la compagne de François Hollande pendant plus de vingt ans, mais qu'ils ne se sont pas mariés ensemble.

Une des premières actions de la droite au pouvoir, à partir de 2017, au mois de juin, sera bel et bien de détricoter cette fameuse loi pour le mariage gay.

La France, cette nation chrétienne, digne "fille" de la chrétienté, se doit de revenir sur cette loi.

Pardon Didier Bonny, mais c'est comme cela.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 31/03/2015

"Une des premières actions de la droite au pouvoir, à partir de 2017, au mois de juin, sera bel et bien de détricoter cette fameuse loi pour le mariage gay."

Qui prend les paris ?

Écrit par : Moi, c'est Plouf | 01/04/2015

Je suis partant ... à 1 pour mille ...

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 04/04/2015

Les commentaires sont fermés.