25/03/2015

Faut-il combattre le prosélytisme ?

Incroyable mais vrai : en notre bonne ville de Genève il a fallu recourir au Tribunal pour que la liberté religieuse ne soit pas (grossièrement) bafouée par la Ville. Après avoir servi divers prétextes techniques, voici la bien tardive motivation avancée par le service administratif concerné: combattre le prosélytisme.

Une stratégie de communication ma foi (sans jeu de mots) assez habile. En effet le mot "prosélytisme" possède aujourd'hui une connotation péjorative, associée à une dangereuse propagande islamiste ou à d'autres mouvements religieux plus soucieux du porte-monnaie et de la dépendance psychique de leurs adeptes que de leur dignité.

Le prosélytisme (religieux) est le zèle déployé pour susciter l'adhésion à sa foi. A ce titre tous les chrétiens sont naturellement des prosélytes. Ils ne peuvent pas garder pour eux, égoïstement, la bonne nouvelle de l'évangile : Dieu est saint et parfait (heureusement!), Dieu est aussi Pardon et Amour (heureusement!). Il invite ainsi chaque être humain à recevoir sa vie libératrice, à aimer son ennemi, à rendre le bien pour le mal et à mener une vie paisible joyeuse et intègre. Vive le prosélytisme !    

Certes il existe un prosélytisme malsain : lorsque son contenu ou son mode de communication sont empreints d'irrespect, de contrainte. Il faut alors trier le bon grain de l'ivraie et donc utiliser parfois - avec modération svp - un herbicide. Mais un herbicide sélectif, faute de quoi nos jardins et parcs genevois seront fâcheusement dépourvus de toute verdure, de toute Valeur.  

Olivier Emery

07:06 Publié dans Civisme, Genève, vie locale | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer |

Commentaires

à mon humble avis, oui, il faut combattre tous les prosélytismes quel qu'ils soient.
Et ce au nom de la paix entre religion, dénommée laïcité.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 25/03/2015

L’osque les pouvoirs publiques n'ont pas les moyens ni l'objectivité nécessaire pour trier le bon grain de l'vraie alors il est préférable qu'ils interdisent le prosélytisme dans l'espace publique. Il vaut mieux un Roundup qui tue tout qu'un herbicide soit disant sélectif que les pouvoirs publiques ne possèdent pas ou qu'ils n'osent pas utiliser conte les mauvaises herbes puisque comme vous le savez elles sont protégées par des lois écologiques mondiales qui favorisent leur propagation et la disparition des herbes locales.

Écrit par : norbert maendly | 25/03/2015

Poser la question c'est déjà y répondre ,on sait tous ou presque ce que Jésus pensait des pharisiens/médias
Parcontre quand on sait le nombre de Politiciens si attachés à leur foi Chrétienne en tous cas pour certains ,ceux-ci auraient -ils oublié la phrase que tout cathécumène a entendu en tous cas une fois dans sa vie :
Et Dieu dit je pourvoirai à tous vos besoins et ce maintenant et jusqu'à la fin des temps ,alors pourquoi s'en font -ils autant pour l'avenir?
Certains Verts ,Roses et autres douteraient -ils de leur propre
foi ?
En doutant de celle-ci ils deviennent des Nostradamus en puissance car la spirale des doutes les fera divaguer en tous sens et genres
Ce qui prouve bien que religion et politique ne font jamais bon ménage surtout avec la mode selfie qui fait perdre de vue l'essentiel à tout humain qui se respecte , sa vraie personnalité !

Écrit par : lovejoie | 26/03/2015

La force de nos anciens ne résidait-elle pas dans le fait qu'ils n'affichaient pas ouvertement leur foi afin de préserver leurs arrières qu'on peut traduire par descendance et seuls les lieux de cultes permettaient de deviner leur appartenance
D'où l'importance de savoir cultiver ces repères anciens et essentiels qui permettent à tout humain d'endurer les épreuves de la vie
Moins on parle et moins on en sait mieux on se porte A ce sujet il y a une phrase qui traduit à elle seule ce dicton.
Plus vous chercherez moins vous trouverez ce qui va comme un gant aux jeunes biologistes d'aujourd'hui mais qui fait perdre beaucoup d'argent et au peuple et aux églises
très bonne journée pour vous Monsieur Emery

Écrit par : lovejoie | 26/03/2015

Les commentaires sont fermés.