12/03/2015

Hommage à Jean-Paul Emery

Début mars 2015. Dans sa clémence le ciel est bleu; la bise qui soufflait trop fort depuis 3 jours a l'élégance de calmer son ardeur. Affaibli et amaigri depuis plusieurs mois, notre désormais "petit moineau" nous quitte dans la paix pour rejoindre le pays de la joie. Il est accueilli par Jésus qu'il a aimé et servi de tout son coeur.

Papa aimait avec passion l'Ecriture. D'une intégrité parfaite, d'une droiture sans faille, il était cet arbre planté près des courants d'eau dont le feuillage reste vert. Jamais, non jamais, un mensonge n'a franchi la porte de ses lèvres, une turpitude sali l'un de ses actes, une lâcheté courbé son échine devant les hommes.

Amoureux de la langue française, papa s'indignait de l'usage abusif de mots anglais, souffrait de la prosodie frelatée de nos cantiques modernes et regrettait de ne pas avoir la plume facile.

Son érudition, son enthousiasme, sa vivacité d'esprit, son humour et son invariable bonté envers chacun nous ont fortement influencé. Avec bonheur.

Olivier

 

15:51 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

Commentaires

Ma sympathie, cher Olivier. J'ai croisé votre cher papa, le pasteur Emery, et je garde le souvenir d'un frère encourageant et doué d'une grande empathie fraternelle.
Bien à vous.

Écrit par : Jean-Marc Genet | 13/03/2015

Les commentaires sont fermés.