05/02/2015

Luc Barthassat et PDC : gare au faux pas !

La presse genevoise l'a déjà révélé au public en été 2014 : notre ministre des transports est propriétaire d’un terrain agricole à l’entrée de Landecy. Un terrain nécessaire au rebroussement du bus TPG 44 qui, prolongé de La Croix-de-Rozon, desservirait le village.

Selon de nauséabondes rumeurs, profitant de sa position de patron des services publics concernés, Luc Barthassat interviendrait en coulisse pour conserver son bout de parcelle. Comment ? En favorisant activement une autre variante de desserte;  une autre variante qui ne répondrait pas aux besoins de la population et serait aussi intolérablement déficitaire.

Je ne veux pas croire à ces échos. Pareil comportement serait détestable, tant sur un plan politique qu'éthique. Fils d'agriculteur, Luc est sans doute attaché à la terre et habité du sentiment que l’on doit conserver le patrimoine reçu des anciens; mais ce noble intérêt n’en demeure pas moins privé. Or favoriser  ce dernier au détriment de l’intérêt public constituerait un évident et grave faux pas, tant pour notre élu que par ricochet pour son parti le PDC.

Membre du « groupe pour un bus à Landecy », copain d’enfance de Luc et ancien conseiller municipal PDC-Entente, le soussigné espère de tout cœur que ce billet est inepte et donc parfaitement inutile. La Commission des transports du Grand conseil vient d'adopter à l'unanimité une pétition, massivement soutenue par la population villageoise, demandant une extension du bus 44 pour desservir Landecy. L'occasion est donc belle pour notre ministre de démontrer que les rumeurs précitées sont infondées. Comment ? En soutenant cette pétition et en négociant activement avec la Commune la mise à disposition de son (petit) bout de terrain.

Nous pourrions alors bientôt baptiser joyeusement la boucle TPG à l'entrée du village : "SQUARE BARTHASSAT", en l'honneur d'une appréciée et respectée famille landecéenne. Et pourquoi pas ?

Olivier Emery

 


15:26 Publié dans Civisme, Genève, vie locale, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |

Commentaires

"Je ne veux pas croire à ces échos."

Mais vous les répercutez quand même...

Écrit par : Plouf Plouvovitch | 05/02/2015

"copain d’enfance de Luc".... et bien j'aimerai pas vous avoir comme copain d'enfance....

Écrit par : Pierre Meier | 05/02/2015

Les commentaires sont fermés.