03/02/2015

Mais où donc est passé Bardonnex Alternative ?

Stupeur à la lecture des listes déposées en vue des prochaines élections municipales bardonnésiennes : pas trace de BA.

La disparition du parti vert-rose-rouge est regrettable. Non parce que le soussigné (ancien élu PDC-Entente) partage l'idéologie "de gauche", mais parce que la voix alternative manquera au débat. Qui défendra dorénavant l'environnement, la mobilité douce, les transports publics ou l'aide humanitaire ?

Les anciens de 1987 se souviennent avec nostalgie et amusement de l'entrée mouvementée de ce parti alternatif sur la scène politique municipale. Non sans provocation, son leader de l'époque - aujourd'hui brillant et compétent député socialiste au Grand-Conseil - profite du repas annuel des aînés de la Commune pour chanter les louanges d'un "vent nouveau" qui souffle enfin dans l'air prétendu vicié de la vie politique bardonnésienne. Tollé général. Coupure de micro. Grimaces des notables traditionnels. Jacques Delétraz, ancien et respecté Maire de la Commune, prend la parole : "Un vent se lève sur la Commune, nous dit-on, espérons que ce ne soit pas une bise glaciale...".

Après quelques pas et faux-pas des uns et des autres, l'amitié et le souci du bien public ont alors heureusement et invariablement présidé les travaux du conseil municipal.

BA disparaît ? Non, décidément, c'est bien dommage.  

Olivier Emery

 

       

17:40 Publié dans Civisme, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.