20/11/2014

De la cuisse de Zidane au dos de Federer

Juin 2002 : la planète ne parle que de la cuisse (gauche) de Zizou. Novembre 2014 : le monde est suspendu à l'état de santé dorsal de Rodgeur. Jouera jouera pas ?

Enfin de vrais problèmes à méditer, enfin de nobles préoccupations dignes du destin de l'humanité. Diantre, c'est que l'enjeu est de taille cosmique! Jugez-en vous-même.

Si notre Confédéré d'outre-rösti joue, alors la petite Suisse pourra espérer se retrouver au sommet du monde, (et ce pas seulement au classement des banques complices d'évasion fiscale). Que sonnent alors à toute volée nos rupestres cloches de vaches au son mélodieux et subtil!

Mais si RF ne joue pas, alors nos amis d'outre-jura ne pourront pas, en cas de victoire, lancer au ciel un gracieux cocorico aussi sonore que tricolore. Car à vaincre sans péril...

"Vanité des vanités, tout est vanité et poursuite du vent" (L'Ecclésiaste).

Olivier Emery 

       

16:30 Publié dans Bible et Evangile, Culture, France, Sports | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.