14/11/2014

Réponse à M. Julien Fonjallaz

Hier 13 novembre 2014 M. Fonjallaz prend sa plume vitriolée pour m'accuser de calomnie, injure, méchanceté, agression et autre mensonge. En cause un billet de septembre 2013 paru dans la présente blogsphère préférée des Genevois. Voici ma réponse.

Bonjour Monsieur Fonjallaz,

C'est sur la base de la citation suivante (publiée dans le 20 minutes du 26 septembre 2013) que j'ai écrit le billet incriminé: "Combien de personnes ont été ruinées, mises en prison pour avoir osé mettre en doute la version sioniste de l'Holocauste?"

Si vous n'avez jamais posé cette "curieuse question" alors je vous présente mes excuses et suis évidemment prêt à corriger mon texte.

En toute hypothèse, je regrette de vous avoir donné l'impression que mon blog constituait une "agression" envers vous.

Mon but est de combattre, non pas des personnes, mais seulement les idées que j'estime nuisibles et dangereuses telles le révisionisme, soeur jumelle de l'odieux antisémitisme. Pour ces fléaux de l'humanité : pas de faiblesse ni de bonté ! Mais pour chaque être humain : respect et bienveillance inconditionnels.

Avec mes salutations les meilleures.

Olivier Emery 

 

07:50 Publié dans Civisme, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.