30/07/2014

Israël entre survie existentielle et impasse politique.

Le petit Etat hébreux possède une puissante armée sans laquelle…il n’existerait plus aujourd’hui ! Dès sa conception, dès sa naissance, Israël joue encore et toujours sa survie. Prétendre le contraire reviendrait à nier grossièrement l’Histoire et à ne pas prendre aujourd'hui au sérieux le Hamas islamiste palestinien dont le but affiché - sans hypocrisie ni vergogne - est de détruire Israël et d’en chasser ou exterminer ses habitants juifs.

Les gens un tant soit peu objectifs et bien renseignés reconnaissent donc le droit légitime des Israéliens de détruire ces menaçants tunnels et rampes de missiles gazaouis. Reste que le (probable) succès militaire hébreux de cette guerre risque d’avoir le goût amer de la défaite politique. En effet, un surcroit de misère et de deuils profitera paradoxalement  à ceux qui l’ont initié et, par ricochet dans l’autre camp, à une « droite israélienne nationaliste dure » peu soucieuse de tout entreprendre pour casser l’engrenage infernal de la violence haineuse.

Prions donc pour que se lèvent, à Gaza comme à Jérusalem, des hommes qui « fuient le mal, fassent le bien et recherchent activement la paix » (Psaume 34 :15).   

Olivier Emery

 

11:42 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (10) |  Imprimer |

Commentaires

Cher Monsieur,

Les souffrances ne sont pas les mêmes partout car il n'y a rien de comparable au carnage que subit Gaza à comparer avec les menus dégâts que font ces malheureuses roquettes qui ne sont rien d'autre que des pétards mouillés qui me donne l'impression de ces fusées de sauvetage que lance un bateau en plein naufrage dans un océan noir et tumultueux.

L'armée bombarde aveuglément la population civile, les écoles, les hôpitaux et aujourd'hui les mosquées et les églises seuls lieux possible pour servir de refuge.

Oui pour les femmes et les hommes qui "fuient le mal,fassent et recherchent la paix"(Psaume 34:15)

Ni les enfants très nombreux ni personne ne méritent de mourir atrocement sous des bombes aveugles venant du ciel, de la mer et de la terre tirées par ce "petit pays hébreux" dont l'armée fait une mal diabolique et ce n'est pas ainsi que ce pays vivra en sécurité au milieu de ses voisins.

La guerre ne règle rien et la colonisation non plus.
La Palestine existe parce qu'elle résiste avec mes moyens dérisoires contre une force de frappe infernale.
Dieu est juste et il n'aime pas les agresseurs.

La sécurité pour les uns et les autres c'est une paix juste et durable dans la dignité.

Je vous invite à signez l?Appel pour la paix au Proche-Orient" sur le site web:www.interreligieux.ch

Merci pour eux et pour nous et merci de publier mon commentaire...
Bien à vous et à vos proche et vivement la paix partout dans le monde.

Écrit par : Liberté chérie | 30/07/2014

Pour moi vous êtes dans le déni, c'est à dire dans l'attitude mentale opposée d'une personne objective. Vos déclarations ici contrastent avec le Sermon de la Montagne de Celui qui vous prétendez suivre. Je pense plutôt que vos déclarations sont plus en accord avec celles des pharisiens dont le Christ les avait en peu d'estime: Matthieu ch. 23.

Écrit par : Daniel | 30/07/2014

Psaume 34:15 c'est dans la bible pas vrai ? Ce qui manque le plus au moyen orient c'est des vrais chrétiens.

Écrit par : norbertmaendly | 30/07/2014

Et la vôtre d’objectivité découle de quoi exactement ? Elle n’est peut pas découler de votre foi, car par définition la foi est le contraire même de l’objectivité.

Avez vous partagez peut-être votre vie avec les Palestiniens dans le territoires dans lesquels ils sont assignés ? Connaissez-vous probablement leur quotidien ? Leur difficultés ? Leur (dés)espoirs ? Allez-y, éclairez-nous, racontez-nous ce qu’est de vivre dans ces conditions !

Et en Israël ? Avez-vous vécu dans ce pays ? Connaissez-vous leur conditions de vie ? Est-ce qu’elles sont pires, semblables ou meilleures que celles de la population palestinienne ? Dites-nous comment ils composent avec le fait qu’il doivent quand même savoir que leur bombes blessent des innocents ? Ou pensent-ils qu’aucun Palestinien ne peut pas être innocent ?

Écrit par : Pietro | 30/07/2014

"à une « droite israélienne nationaliste dure »"

A part quelques petits groupes de gauche qui méritent beaucoup de respect, vu le contexte dans lequel ils doivent évoluer, en Israël il n'y a pas de droite ou de gauche. La droite dure est au pouvoir presque depuis toujours et c'est avec l'extrême droite maintenant qu'elle gouverne ce "petit pays" comme vous dites.

Le racisme de la société israélienne envers les Palestiniens est l'une des ironies les plus amères de l'Histoire.

Écrit par : Kat Gummi | 31/07/2014

Le philosophe conservateur brésilien, Luiz Felipe Pondé, dans sa chronique hebdomadaire pour le Folha de S.Paulo, déclare deux choses à savoir :

- Que le Hamas, faute de réussir sa politique des « Juifs à la mer« , dans le cadre de son opération de marketing géopolitique, souhaite qu’un maximum de Palestiniens meurent, afin de faire croire aux « philosophes de vin et fromage » occidentaux et à notre « gauche de boutique » qu’Israël est le mal et le Hamas un « délicieux gâteau de coco » (j’adore les expressions brésiliennes)…

- Que pour comprendre Israël, il faut regarder vers le 19e siècle et lire le philosophe Isaiah Berlin, qui décrivait Israël comme un anachronisme contemporain, puisque refusant le marketing géopolitique, et fondé sur les idéaux de l’intelligentsia libérale russe du 19ème siècle : liberté, égalité, justice, science, démocratie…

Écrit par : Corto | 31/07/2014

Comment expliquer qu’en trois semaines de combats à Gaza, aucune image de membres armés des organisations terroristes palestiniennes n’est montrée aux téléspectateurs au profit d’images en boucle de victimes civiles palestiniennes, principalement des femmes et des enfants ?

Le réalisateur franco-israélien de documentaires, Michael Grynszpan, a posé la question à un journaliste espagnol tout juste sorti de la bande de Gaza. « C’’est très simple, ont voit très bien les gens du Hamas lancer les roquettes, ils sont à proximité de notre hôtel, mais si jamais nous osons pointer nos caméras sur eux ils peuvent nous tirer dessus ou nous tuer. », lui a confié le journaliste.

Lorsque le réalisateur lui a demandé de répéter ses propos face caméra le journaliste a refusé et a mis un terme à la discussion. « Je suppose que ma caméra est tout aussi dangereuse que les menaces du Hamas », a déploré Michael Grynszpan sur sa page Facebook.

Mardi, un reporter italien, témoin des combats à Gaza, a innocenté l’armée israélienne accusée d’office par les médias internationaux d’avoir bombardé lundi une aile de l’hôpital Al-Shifa et un camp de réfugiés de Gaza, où 10 Palestiniens dont huit enfants ont été tués.

« Hors de Gaza et loin des représailles du Hamas : tir de roquette raté qui a tué les enfants à Shati. Témoin : les membres (du Hamas) se sont dépêchés d’aller ramasser les débris », a-t-il écrit sur son compte Twitter.

La semaine dernière, le journal Libération décrivait les tentatives d’intimidation du Hamas contre le journaliste palestinien Radjaa Abou Dagga, correspondant d’Ouest-France et ancien collaborateur de Libération.

Écrit par : Corto | 31/07/2014

Vu de Landecy vous avez une vue imprenable sur Gaza. Pas vrai?

Écrit par : Marqo | 31/07/2014

J'ai bien l'impression, que celui qui est insuffisamment informé et donc dans l'incapacité d'avoir une perception objective du sujet, c'est votre personne Monsieur Emery. Je vous conseille vivement de vous mettre consciencieusement à la tâche. Vous serez bien surpris des découvertes que vous ne manquerez pas d'y faire.

Écrit par : Zibarsky | 31/07/2014

Les journalistes internationaux sur place nous apprennent aujourd’hui avec documents photographiques (lien ci-dessous) que le lance missiles qui a tiré sur Tel Aviv n’a pas été touché car il était entouré d’enfants forcés par le Hamas. Les photos des tirs de roquettes à partir de l’hôpital central de Gaza où se terrent les dirigeants terroristes ont été publiées. Les stocks de munitions entreposés dans les « écoles » de l’Unrwa ont enfin été publiées par les correspondants à Gaza :

http://jssnews.com/2014/08/05/le-prochain-round-par-jacques-kupfter/

Écrit par : Corto | 05/08/2014

Les commentaires sont fermés.