24/07/2014

Conflit à Gaza. Entre tragédie et incompréhension.

Incroyable mais vrai :

1.     Le Hamas prend l’initiative d’agresser unilatéralement Israël en visant délibérément des populations civiles par des tirs de missiles.

2.     Le Hamas ne fait strictement rien (euphémisme) pour protéger sa population civile lors du conflit qui en découle.

3.     Le Hamas refuse pour une xième fois tout cessez le feu proposé...

...et, comme de bien entendu :

4.     c’est contre...Israël que l’ONU va ouvrir une enquête pour crimes de guerre.

Olivier Emery

 

11:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (9) |  Imprimer |

Commentaires

"Incroyable mais vrai :"

Ça c'est votre "vérité".

1. Le Hamas prend l’initiative d’agresser unilatéralement Israël en visant délibérément des populations civiles par des tirs de missiles.

Affirmation simpliste. On pourra prétendre le contraire et l'étayer avec des arguments.

2. Le Hamas ne fait strictement rien (euphémisme) pour protéger sa population civile lors du conflit qui en découle.

Bien sûr dans un territoire si exigu avec une densité de population particulièrement élevée il est facile de mettre à l'abri les civils.

3. Le Hamas refuse pour une xième fois tout cessez le feu proposé...

Dans un contexte si défavorable, cela témoigne d'un courage manifeste.

4. c’est contre...Israël que l’ONU va ouvrir une enquête pour crimes de guerre.

Quand on lance des bombes sur des civils, c'est la moindre de chose à laquelle faudrait s'attendre.

Écrit par : Gérard | 24/07/2014

Cher M. Emery, c'est un peu dommage qu'il faille attendre plusieurs jours pour être publié sur votre blog !

Concernant la situation où les populations bédouine sont prises en otages par les arabes du hamas et autres mouvements terroristes, pendant que leurs chefs se délassent dans leur villa de 2'000 m2 (sans les jardins, piscines, une pour les "hommes et une pour les femmes qui sont de toute manière violées par les maitres des lieux) au Qatar est plus que ce que la parole pourrait transmettre !

Sans des milliards passant par les officines de l'ONU pour alimenter ce qui est devenu avant tout un gros, sinon le plus gros de la planète, morceau de corruption internationale ou les montants alloués aux populations sont versés sur des comptes personnels dans des paradis financiers !

La presse égyptienne parle de plus 2,6 milliards rien que pour khaled mashal, ces comparses ne doivent pas être très loin, spécialement Hanieh !

Tsahal à mis tous les moyens pour ne pas tuer de bédouins pris en otages par les monstres soutenus par ceux qui envoyèrent contre l'Irak de centaines de milliers d'enfants, dès 11 ans, se faire étriper par les canons irakiens avec comme seule arme, un fusil en bois et une clé du paradis en plastique !

Les mêmes qui exécutent des jeunes de 18 ans condamnés à mort alors qu'ils avaient 12 ans, ils attendent 6 ans dans des conditions monstrueuses, servent d'objets sexuels avant d'être pendus le jour de leur anniversaire afin de ne pas violer certaines règles internationales !

Tant les conventions de Genève que les textes ratifiés par les conventions internationales ne prévoyaient pas de telles dérives !

Comme les conventions de Genève, n'ont pas prévues qu'une armée prennent ses citoyens en otages comme boucliers humains !

C'est l'unique raison pour laquelle, ils ne sont pas poursuivis et ils jouent là dessus !

Personne n'aurait pu imaginer de telles pratiques monstrueuses !

Écrit par : Corto | 24/07/2014

Il est 16:55 heure locale et 2 missiles payés, stockés par l'ONU viennent de tomber dans ma ville Ashdod, un semble être tombé en mer et l'autre intercepté par le Dôme de Fer !

bien à vous

Écrit par : Corto | 24/07/2014

Cher Monsieur,

Je me demande si nous recevons les mêmes images du massacre de la population civile à Gaza.
Avez vous compter le nombre de morts et de blessés que la barbarie israélienne a terrassé?

Les gazaouis sont colonisés chez eux dans ce qu'il reste de la Palestine.
Ils sont massacrés alors même qu'ils cherchent à se réfugier en brandissant le drapeau.

IsraHell tuent aveuglement dans les écoles de l'ONU où ils viennent désespérément se réfugier et dans les hôpitaux où ils viennent recevoir des soins inixistants.

De quelle humanité vous vous réclamez lorsque vous défendez les thèses criminelles du gouvernement fasciste d'IsraëHell?

Plus de 800 morts et des milliers de blessés graves, combien en faudrait-il pour que ce peuple retrouve son pays et sa liberté.
Monsieur ne soyez pas complice des criminel d'IsraHell!
Ne voyez vous pas le malheur de ce peuple.
Vous dites que vous êtes un croyant,est-ce que c'est cette horreur que vous aimez pour votre prochain.
Ce peuple n'est terroriste, il est résistant face à une abominable agression.
Comment pouvez vous comparer la résistance de ce peuple enfermé dans une prison à ciel ouvert les l'enfer qu'il subit par air,mer et terre.

Jusqu'à quand ce rituel macabre?

Imaginez vous à leur place chez vous avec vos enfants.
Soyez charitable et juste.
Vivement la justice et la paix pour toutes et tous.

Écrit par : Liberté chérie | 25/07/2014

Le HAMAS à Gaza, comme les Frères Musulmans en Égypte, ont été élus.
Cela ne plait pas forcément à tout le monde.
Il est évident que l'on n'en veut pas d'eux ... "parmi nous" ...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Élections_législatives_palestiniennes_de_2006

Le Général Sissi, en Égypte, s'est promu lui-même Maréchal.
Une dictature militaire, est à nouveau instaurée dans ce pays.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 25/07/2014

Donc si le Hamas a été démocratiquement élu, le peuple palestinien porte la responsabilité des a tes du Hamas? Ai je bien compris?

Écrit par : Archi-bald | 25/07/2014

Le hamas a été élu pour 5 ans en 2006 !!

Pour Liberté cherie, merci, votre commentaire contient tous les mensonge, ou presque, largement répandus dans les propagandes ignobles et pro-iraniennes, je vais vous répondes sans

1. Faut pas confondre la population bédouine (90%9 prise en otage par le hamas et les arabes ayant toutes les villas avec piscines que l'on peut voir avec Google le long de la cote !

2. Faut pas confondre, Gaza n'est plus occupé, enfin, était occupé parce que l'Egypte ne voulait pas reprendre Gaza en 1979 suite aux accords de Camp David, alors qu'il exigeait la rétrocession du Sinaï en échange de la paix !

3. Faut pas confondre, l'ONU a reconnu par le biais de son secrétaire général que, notamment 2 de ses écoles servaient de caserne et plateforme de lancements contre les civils israéliens !

4. Faut pas confondre, la totalité des régimes fascistes n'organisent pas d'élections à la fin de leur mandat, comme le hamas, tou ce qui caractérise les dictatures arabes en général.

5. Faut pas confondre, c'est le hamas qui a commencé les hostilités, Tsahal a attendu 48 heures avant d'intervenir alors que déjà 150 missiles avaient été tirés sur les populations d'Israël. Israël a proposé avec l'ONU, plusieurs cessez-le-feu humanitaires, tous ont été, ou rejetés par des réponses au sons des missiles, ou pas respectés par qui ?
Faut-il en encore le préciser ??

6. Faut pas confondre, 800 victimes, l'ONU a reconnu avoir constaté que le hamas trimbale des cadavres enlevés dans la morgue pour les exposés aux journalistes à qui sont imposés tous les lieux où ils doivent être ! De plus, si Tsahal est si méchante, comment pouvez-vous expliquer, que les combattants du hamas, au lieu de fuir vers la ville de Gaza, préfèrent se rendre à Tsahal avec des drapeaux blanc, plus 500 depuis 3 jours. La plupart déclarent avoir été placés de force par le hamas, encore des boucliers humains, cette fois sur le terrain, tout ça, que pendant ce temps, tous les chefs du hamas se prélassent dans des palaces comme celui du milliardaire khaled mashal de 2'000 m2 habitable et 2 piscines, son copain Hanieh la rejoint dans ce "haut commandement" digne des plus grands soldats de la liberté tant chérie !

7. Faut pas confondre, "le peuple palestinien" les musulmans et autres chrétiens de la région n'ont jamais accepter de se faire appeler "palestiniens", ni par les turcs, ni par les anglais avant la découverte dans les textes de la liturgies hébraïque de ce terme seulement depuis 1968 !
Avant cette date les arabes désignaient les populations juifs d'Israël de "palestiniens" dans l'unique but de les humilier !
Peut on, dès lors, dire qu'il s'agisse d'un "peuple" en les désignant avec un terme hébraïque à 200% utilisé uniquement depuis 44 ans ? Surtout qu'avant 1967, où plus de 15 pays avaient attaqués lâchement Israël aux cris de "égorges, égorges, tout juif que tu croisera", les gazaouis n'avaient strictement rien à voir, ni politiquement ni culturellement avec les arabes de cis-jordanie ? (ils n'ont toujours rien à voir, ils ne parlent pas le même arabe).
Il faut rappeler que parmi les prisonniers qui se sont rendus à Tsahal et sous le contrôle du CICR et de l'ONU, de nombreux jeunes à partir de 13 ans, qui refusent d'être renvoyé à Gaza, comme le jeune de 14 ans engoncé dans des ceintures explosives il y a 4 ans et qui a commencé à pleuré en disant "je ne veux pas mourir", il a refusé catégoriquement en présence des délégués du CICR qu'il ne voulait pas retourner à Gaza, maintenant, il a voulu être incorporé dans Tsahal et est devenu citoyen israélien.

8. Si la bande de Gaza est "enfermée" ce qui ne semble pas le cas pour ses dirigeant abrités dans les palaces du golfe, ce n'est pas à cause d'Israël, mais uniquement à cause de la volonté égyptienne de ne pas ouvrir la frontière avec ses propres citoyens, il faut rappeler que tous les gazaouis nés avant 1967 à Gaza, possèdent des passeports égyptiens et non Israël, un détail, la citoyenneté égyptienne est automatique, si le père est égyptien !!!

Voilà je pourrais encore parler de plusieurs autres point liés à votre texte, mais je ne vais y passé ma vie, je vous rappel que je n'ai eu besoin de faire des jeux de mots ignobles digne du hamas, comme "IsraHell", ni d'allégué des non-faits ou des suites de propos ne reposant sur aucun fait historique.

Votre description remplie de haine, laisse transpirer autre chose que la simple réalité, à votre place je ferais un examen avant de diffuser de tels propos. Je sais, qu'une fois vos accusations postées, vous n'allez pas répondre autrement qu'avec des terme allusif à ma personne et non aux position que j'expose, mais si le courage vous incite à débattre, vous êtes le bien venu, je rappel, que je ne vous ai pas traité de criminel ni de quoi que ce soit !

Bien à vous

Écrit par : Corto | 25/07/2014

Les humanitaires du CICR rejoue la scène à l'envers, ils refusent pour raison de secret de fonction de relater les témoignages déposés par les gamins, parfois de 13 ans faits sous leurs offices !

Les mêmes qui il y a 73 ans, déclaraient que les camps nazis étaient des 3 étoiles, refusent en 2014 de refléter la vérité des dépositions des gazaouis venus se réfugiés auprès des soldats de Tsahal !

L'histoire se répète et le CICR continue dans la même voie qu'en 1941, cette fois en refusant de publier leurs rapports attestant de l'utilisation de civils de 13 ans dans les premières lignes du hamas avec le front israélien !

Mais ne vous inquiétez pas trop, ce que le CICR refuse de faire pour les mêmes raisons qu'en 1941 aux cotés des nazis et pour les nazis, Corto et d'autres vous les transmettrons avec le maximum de diligence !

Bien à vous

Écrit par : Corto | 25/07/2014

Les deux clowns (Ban-Ki-Moon et Kerry) du Caire pas dupe, pensaient pourvoir faire passer la grosse gorgée de vinaigre

tous les voyeurs présents, cela afin de continuer tranquillement leur marathon d'une corruption comptabilisée au centime

près, par Israël depuis quelques décennies. Car pour l'instant et pour encore longtemps, l'Egypte ne veut pas et ne peut

pas pour cause de double emploi être au four et au moulin, l'Egypte vient de dire non à l'ONU et à Kerry pour que les

marchandises destinées en grande partie aux comptes privés des terroristes passe par son pays, donc Israël pourra et devra

encore longtemps au grand désespoir de ces deux tristes clowns, délivrer l'objet du crime, et de pair, estimer plus ou

moins précisément à quelle hauteur se chiffre la corruption entretenant les manoeuvres de quelques acteurs internationaux

par l'intermédiaire de l'ONU à Gaza. En effet, toutes les "aides" sous forme de marchandises passent par Israël et de ce

fait, Israël contrôle et peu comptabiliser tout ce qui entre à Gaza. Ce que les gauchistes au service des banques

genevoises, appellent le blocus sur Gaza, qui en fait, n'est autre que le nerf de la guerre et la source inépuisable de

corruption sur ce territoire. Certes Israël sait ce qui entre à Gaza, mais ne contrôle pas vraiment ce qui ce revend en

Egypte via les tunnels. Un journal égyptien des plus sérieux, estime les ventes coté Egypte de ce trafique à 40 millions

de dollars par mois, c'est à dire, que des marchandises achetées au prix fort, y comprit quelques dessous de tables

habituels et aussi chiffrés, soustrait par l'ONU sur les prix d'achats pour être revendue à nouveau par les mafias

gazaouites au rabais dans les officines des frérots/hamas coté égyptien. Jusque là rien de nouveau sous le soleil.
Ce qui se négocie dans les villes égyptiennes longeant la frontière de gaza à 7 à 12% de ce qui est facturé à l'ONU. Comme

je l'ai dit, dès le départ, à l'ONU tout le monde se graisse et pas seulement la patte.

Donc, si le hamas et autres zozo en cheville avec le hamas (hamassent) 12 x 40 millions de dollars par an, ça fait 480

millions de dollars annuellement revendus au rabais en Eggypte !

Ce qui revient à : ce qui se vend presque 500 millions annuellement dans les caves égyptiennes à en moyenne 10% du prix

d'achat payé par l'ONU, coutent à la maison mère approximativement 10 fois plus, soit, environ 5 milliards annuellement !

Cela rien que pour ce qui est reparti de Gaza par tunnels vers les caves égyptiennes. D'autre part et selon les contrôles

israéliens des marchandises transférées vers Gaza, le volume total de marchandises transitant représentent un total de 10

milliards de dollars annuel, ce qui permet dès lors, de déterminer qu'environ 40 à 50% des marchandises sont ré-exportées

vers les marchés noirs égyptiens, si l'on se base sur l'article du journal égyptien.

Plus invraisemblable mais inévitable, Israël a remarqué grâce à des marquages pratiquement indétectables, les dites

marchandises exportées vers Gaza et fournies par l'ONU, font jusqu'à 5 fois la boucle. C'est à dire que ces marchandises

octroyées par l'ONU à Gaza et revendues en Egypte, sont rachetées par la même ONU avec des marges très persuasives par le

biais de fausses factures endossées par des sociétés off-shore et du coup, ré-facturées apparemment légalement par divers

autres sociétés intermédiaires principalement de plusieurs européens. Israël constate également que les arrivages destinés

à "Gaza", bien que les marchandises soient identiques à de précédents passages, ne sont pas forcément facturées par les

mêmes "sociétés".

En gros, il y a en chiffres, 4 fois plus de factures provenant de sociétés intermédiaires que de factures provenant de

producteurs reconnus, mais cela ne semble pas vraiment déranger les comptable de l'ONU.

On y voit, par exemple, des produits Nestlé facturés une fois sur 5 par Nestlé et 4 fois sur 5 par des "sociétés

intermédiaires". Car en matière de médicament, entre autres, les industriels ne peuvent pas trop se permettre de faire des

doublons de numéros de lots.

Donc en plus des montants astronomiques cités plus haut, les bénéfice ainsi obtenus se multiplient pratiquement à

"l'infini" du point de vue comptable !

C'est le jeu de l'avion sans perdant, hormis les contribuables des pays contribuant dans ce cirque de marchandises

revendues et rachetées 5 fois via l'ONU, ce système initié il y a une quarantaine d'années et ayant rendu arafat multi-

milliardaire satisfait toute une smala de massacreurs en cols blancs, de Genève à Gaza, en passant par les villes

égyptiennes du nord du Sinaï, El Arish, Suez pour ne citer que ces deux et quelques banquiers biens au courant de ces

mécanismes, jouent au Monopoly avec de vrais devises mais seulement avec de marchandises fantômes. Une raison de plus si

ce n'est pas l'unique, de diaboliser Israël, c'est un levier longtemps éprouvé et ayant fonctionné jusqu'à tuer 6 millions

de juifs en 3 ans il n'y a pas si longtemps, pourquoi dès lors, "changer un cheval qui gagne" ?

Dès que vous dites le mot "juif" un peu trop fort, c'est pas comme si dites "Jésus", si vous entendez "Jésus" au pire vous

sortez une pièce, alors qu'au simple son de "juif", ce sont des dents rétractables qui jaillissent comme des couteaux.

Comment voulez-vous faire fonctionner autrement une pareil mécanisme sans créer un vacarme de fond, une des raison de

faire autant de cinéma en accusant Israël de tous les maux est de mettre le nerf de ce mécanisme mercantile et mafieux à

l'ombre des esprits trop suspicieux et simplistes, les deux à la fois. Le résultat, semble plutôt bien fonctionner,

l'antisémitisme après la culpabilité de la mort de 6 millions de juifs dans les camps bénis par la Croix Rouge et le pape

de service, réamorce une pompe dont le fonctionnement a été déjà mainte fois éprouvé, en fait, il n'a jamais été aussi

cinglant et pour preuve, l'actuelle hystérie de plus entretenue par les médias et la presse envers Israël, un tour de

manivelle et l'Europe a replongé 75 ans en arrière en 10 jours !

Ce n'est pas tout, ne perdons pas trop le fil de la discussion. Dans ce deuxième "mini-chapitre", il est question d'autres

systèmes de corruptions liés à Gaza ou Israël ;

Parlons des montants octroyés directement au hamas ou fatah, (hamas/fatah c'est pareil dans le fonctionnement, juste que

le fatah est un peu usé par les décennies, le hamas qui a été élu justement parce qu'il accusait le fatah de ce qu'il fait

à son tours, cette fois en couleurs, 8 ans après avoir été mis au pouvoir local de Gaza).

Donc je parlais de montants directement octroyés au hamas, (oublions le fatah). Donc en plus des budget onusiens

directement "facturés" aux différents gouvernements membres de l'ONU, il y a, comme vient de le faire laurent fabius et

obama, des montants exceptionnels octroyés dans le cadre par exemple, "d'aides d'urgences" pour les pays plus ou moins,

mais plutôt moins, contrains à des contrôles comptables. Ou, mis à part les "montants exceptionnels" des "aides"

présidentiels ponctuelles, notamment lors de visites spéciales quand les caisses se vident dans les partis politiques et

que certaine poches de ministre grincent. Dans ce cas, rien de plus juteux que d'inviter Aabbas ou mashaal ou de

déclencher une guerre. Ces montant ne passent plus entièrement par l'intermédiaire exclusive de l'ONU, mais sont

directement versées aux pseudos "gouvernements" bénéficiaires, autant vous dire qu'en ce qui concerne Gaza, d'éventuels

contrôles par les sbires à la botte des cleptocrates sanglants aux commandes sont impensables, si quiconque viendrait à se

plaindre dans ce contexte, une pelle à sable suffit, les éventuels candidats sont enterrés vivants et ont le privilège de

creuser eux même leur entrée dans un au-delà où les femmes ne sont plus vierges depuis très longtemps !

Au travers de ces "donations exceptionnelles" (pas si exceptionnelles que ça en ce qui concerne Gaza et le fatah, ce qui

ne passe pas inaperçu en contraste avec les pays africains dans lesquels les habitants meurent comme des mouches), autant

vous dire, que hormis quelques ministres et technocrates ayant eux, des problèmes d'audition persistants, personne d'autre

ne voit à qui et comment ces montant sont versés, si ce n'est en surveillant les sorties des parkings sous-terrains de

quelques banques biens sous tous rapports. Ce qui est par contre certains, c'est que ces montants sont chrétiennement

partages entre donateurs-(publiques) et supposés-bénéficiaires, pour 37,5% des montants ce sont les mêmes élus. Pour ce

qui est de redistribuer quelques miettes aux populations, il faut quant même admettre et reconnaitre, qu'environs 20% de

ces "aides" sont redistribuées, notamment à Gaza à quelques cousins/amis proches et autres fonctionnaires dans une très

modeste proportion, pour éviter qu'ils ne fassent trop de trous le long des plages réservées aux sous-hommes. Quant aux

80% restants, ils sont versés sur des comptes en Suisse, sur les comptes cette fois des "vrais" bénéficiaires (Singapour,

n'aime pas trop se mêler à ces affaires pas assez orientales, ils sont déjà débordés avec la Chine), et selon les

renseignements connus de tous les banquiers , la tradition dans ce domaine admet que ça tourne autour de 37%/37% pour les

plus médiatiquement exposés et quelques miettes (max 10-15%) destinés à des ong ou ONU (à nouveau) cette fois pour la

vitrine occidentale et pour payer des vacances dans les palaces de Tel-Aviv aux "journalistes" proches du peuple,

cependant ces "journalistes" se payent sur la bête.

Donc prenons l'exemple tout récent de la France qui sous le coup de "l'émotion" affichée, déclare par le biais de son

ministre des AE, d'octroyer 11 millions d'euros au hamas, on enlève d'abord 20% (2,2 millions) pour les copains des chefs

du hamas, ensuite sur les 80% restants, 10-15% (1,3 million) pour les ong et l'ONU, et le reste, soit le gros morceau,

pour nos principaux intéressés soit environ 7,5 millions, c'est pas compliqué à calculer, 3,75 millions pour les amis du

hamas sur leurs comptes persos et 3,75 millions pour les gentils ministres donateurs, également versés si possible sur un

compte de la même banque que les premiers !

Voilà, c'est pour cette raison que Monsieur Ban KI Moon, Secrétaire Général des Nations Unies de la corruption établie

dans la ville des banques bénéficiant du secret bancaire, court comme un dératé dans tous les coins en tenue de marié

depuis 3 semaines.

Si par malheur Israël détruit le hamas et ses mécanismes à peine huilés, car encore en rodage, avant c'était le fatah qui

tenait boutique sur Gaza, mais après 8 ans, nous voyons que le hamas se débrouille très bien, il pensait même faire un

quitte ou double avec l'actuelle crise, car le hamas fait beaucoup de promesses aux habitants de cis-jordanie et ces

derniers, juste pour donner une leçon, comme le font les français en glissant un bulletin bleu-marine dans les urnes,

penchent plutôt pour le hamas avec les futures élections "palestiniennes" en retard de 5 ans et "prévues" en novembre 2014

(tiens). Encore une raison de plus pour que Monsieur le Secrétaire Général de l'ONU, également très lié avec le fatah, se

prenne une pression encore plus forte, car si le hamas disparait de Gaza, ce qui semble se préciser à très grands pas, il

risque bien de réapparaitre à Ramallah !

Monsieur le Secrétaire Général de l'ONU a essayé d'approché le Président israélien avec les mêmes arguments qu'il tient

régulièrement avec abbas et mashaal, cependant en Israël, il sait que le Mossad voit tout et pas seulement en Israël,

c'est la raison pour laquelle il avait joué très gros il y a 3 jours à Tel-Aviv, parait-il qu'après son entretien "privé"

(car il affectionne particulièrement les entretiens privés ce petit coquin), des agents du Mossad lui aurait fait

visionner une vidéo de lui, très convaincante et d'une qualité d'image et de son presque surréaliste, on le voit même à

peine entré dans le salon "privé" scruté les recoins du plafond et s'enquérir sur la confidentialité du lieu, ce à quoi

son intermédiaire le mit en confiance !

Heureusement que son grand ami Kerry l'attendait au Caire après sa fouille au corps d'il y a peu, cependant il n'a pas

réussi à dissimuler ses angoisses encore chaudes et s'enfoncer encore un peu plus dans ce sable désertique et émouvant !

Ne pas oublier que les USA sont les plus importants contributeurs des caisses de l'ONU et ce que le peuple américain paye

sans rechigner, ce qui finit en quasi totalité dans les poches des élus et leurs partis très friands de justice

internationale. Il faut bien entendu prendre en compte que dans le cas présent, Kerry et Ban-Ki-Moon ont des comptes à

rendre avec leurs organisations et camarades de jeu, mais sachez que tous les ex-secrétaires généraux de l'ONU et leurs

familles vivent dans une opulence obscène, voir l'affaire ayant été débusquée par la presse avec le fils de Kofi Annan,

car en plus des affaires courantes ("palestiniens et autres crises endémiques chroniques), il fallait placer quelqu'un de

"confiance" pour ratisser du coté irakien, Kofi choisit son fils, lui épinglé dans les milliards du programme onusien,

"pétrole contre nourriture", Paul Volcker inspecteur indépendant chargé de faire la lumière dans ce sale dossier ayant

causé la mort de milliers d'Irakiens, selon le texte, Kojo Annan «a activement participé aux efforts de la Cotecna » pour

cacher ses liens avec cette entreprise, une société suisse sous contrat avec l’Onu et chargée d’inspecter les importations

de marchandises en Irak. «Il a aussi intentionnellement trompé le secrétaire général (Kofi Annan) sur ces liens financiers

», mon oeil ! Son fils le met en selle dans l'urgence, le fiston se sert comme un nouveau riche et papa ne savait rien,

c'est ce que Madame Smith a raconté à Monsieur Smith, mais Monsieur Smith ne l'a jamais cru ! Kofi déclara pour se

défendre, qu'il n'avait eu aucun lien avec Cotecna, évidement, c'est bien pour ça qu'il avait mis son fils en place !!

Plus incroyable, Cotecna, n'a jamais été traduit en justice, ni inquiété, personne ne le fut d'ailleurs !

Encore un détail, l'ONU est représentée par plus 117 dictatures autoritaires et parfois sanguinaires tels que décrites dans les conventions de Genève !!!

Bien à vous et merci de cette longue lecture !

Écrit par : Corto | 26/07/2014

Les commentaires sont fermés.