12/06/2014

FN Jean-Marie et Marine : bien plus qu’une „faute politique“!

L’antisémitisme de M. Le Pen est aussi connu que nauséabond; par contraste la direction actuelle du FN et sa Maréchale de fille semblent vertueuses. Vraiment ? Que nenni !  En voici la preuve : Marine dénonce une « faute politique ». Son seul souci est donc de garantir un vernis de respectabilité au FN. Point de droiture, point de dignité chez cette dame au timbre de voix très antipathique. En effet, elle devait clairement dénoncer une impardonnable et scandaleuse FAUTE MORALE. Cette non-dénonciation morale est un aveu implicite, un masque qui tombe.

Car l’antisémitisme ne tolère ab-so-lu-ment pas la moindre complaisance. Il porte en son sein un virus démoniaque et mortifère, non seulement pour le peuple juif mais aussi à terme pour tous les peuples et individus de la terre.

La peste brune ne s’observe pas, avec plus ou moins d’inquiétude; elle se combat!Avec lucidité intelligente et détermination pugnace. Par tous les hommes de bonne volonté; de gauche comme de droite.

Olivier Emery

15:41 Publié dans Civisme | Lien permanent | Commentaires (7) |  Imprimer |

06/06/2014

Les cinq clefs du bonheur dans la vie

Comme la main compte cinq doigts, le bonheur compte cinq clefs. Les voici :

-       Ne dis pas du mal d’autrui

-       Ne mens pas

-       Fuis le mal

-       Fais le bien

-       Recherche activement la paix

Ces préceptes du roi David gardent encore et toujours leur pertinente fraîcheur. Et le livre des psaumes, celui qui se trouve en plein centre de la bible, nourrit encore et toujours des générations d’hommes et de femmes. Pour leur plus grand bien et celui de leur entourage.   

Olivier Emery

Cf. Ps. 34 : 14-15

 

15:59 Publié dans Bible et Evangile | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

05/06/2014

Bus TPG : bravo et merci aux habitants de Landecy !

Incroyable mais vrai : en violation crasse de la loi genevoise sur le réseau des transports publics (H 1 50) ce village fort de plus de 250 habitants ne bénéficie d’aucune desserte TPG. Mais les choses bougent, et dans le bon sens. Jugez plutôt.

Par courrier du 3 juin 2014 à l’Etat M. Alain Walder, Maire de la Commune, réclame sans réserve et avec une vigueur de bon aloi l’extension de la ligne 44 depuis Croix-de-Rozon jusqu’à Landecy.

Ce jeudi 5 juin 2014, le Groupe Bus Landecy, composé de quatre citoyens landecéens, dépose une pétition qui demande « la prolongation à brève échéance de la ligne 44 jusqu’à l’entrée du village ».

Cette pétition a rencontré un succès aussi massif que foudroyant. En quelques jours à peine, elle a recueilli près de 160 signatures (!) et presque tous les villageois sollicités l’ont soutenue, y compris les sympathiques parents du Conseiller d’Etat en charge du Département concerné. Le soussigné et son épouse remercient derechef Alfred et Malou pour leur aimable accueil et le délicieux petit blanc de la vigne sise « en haut du chemin de la Moëtte ». Comme quoi s’engager pour le bien public et consacrer un peu de temps pour une bonne action civique peut, dès ici-bas, générer une bien agréable petite récompense.         

Olivier Emery

10:00 Publié dans Civisme, Développement durable, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

03/06/2014

Ce qui a changé en MIEUX ces 25 dernières années !

Mais oui, tout ne « fout pas le camp ». Voici, en vrac, quelques agréables progrès qui sont venus améliorer notre quotidien. Bien entendu la liste suivante, fort subjective, n’est pas exhaustive.

 

1.   L’attente aux guichets de la poste ou de la gare. Vive le distributeur de tickets numérotés avec indication du temps d’attente !

 

J’avais le chic de choisir invariablement la mauvaise queue. Et comme je déteste attendre…

 

2.   Le goudron (quasi) insonore. Quelle belle invention dont profitent de plus en plus nombreux riverains routiers !

 

3.   Les emails ou les sms. Je ne dérange pas et ne suis pas dérangé. De plus, je n’aime pas téléphoner.

 

4.   Les pistes ou bandes cyclables. Bien sûr il en faudrait encore d’avantage ; n’empêche qu’il y en a tellement plus aujourd’hui que les petites reines ne peuvent qu’actionner joyeusement leur sonnette.

 

5.   Les contrôles douaniers systématiques au passage de la frontière. Finies les queues au poste de douane. Finies les sempiternelles et lassantes interpellations soupçonneuses :«Vous n’avez rien à déclarer ? » « Ouvrez le coffre » etc…

 

6.   Les produits respectueux de l’environnement et promouvant le commerce équitable. C’est génial, on en trouve à la Migros ou à la Coop, tant dans les rayons alimentaires que non alimentaires. Et pour quelques petits sous de plus on s’offre le bonheur inestimable de contribuer au bien de la création et de nos semblables dans le besoin : quel privilège !     

 

C’est tout pour aujourd’hui. Sachons donc voir ce qui va mieux et nous en réjouir. Vive la vie !

 

Olivier Emery