12/06/2014

FN Jean-Marie et Marine : bien plus qu’une „faute politique“!

L’antisémitisme de M. Le Pen est aussi connu que nauséabond; par contraste la direction actuelle du FN et sa Maréchale de fille semblent vertueuses. Vraiment ? Que nenni !  En voici la preuve : Marine dénonce une « faute politique ». Son seul souci est donc de garantir un vernis de respectabilité au FN. Point de droiture, point de dignité chez cette dame au timbre de voix très antipathique. En effet, elle devait clairement dénoncer une impardonnable et scandaleuse FAUTE MORALE. Cette non-dénonciation morale est un aveu implicite, un masque qui tombe.

Car l’antisémitisme ne tolère ab-so-lu-ment pas la moindre complaisance. Il porte en son sein un virus démoniaque et mortifère, non seulement pour le peuple juif mais aussi à terme pour tous les peuples et individus de la terre.

La peste brune ne s’observe pas, avec plus ou moins d’inquiétude; elle se combat!Avec lucidité intelligente et détermination pugnace. Par tous les hommes de bonne volonté; de gauche comme de droite.

Olivier Emery

15:41 Publié dans Civisme | Lien permanent | Commentaires (7) |  Imprimer |

Commentaires

Même l'indignation chez vous est sélective, bien évidemment.
L'antisémitisme c'est bon par ci, mal par là.

Ne vous attaquez jamais à des ouvrages tels que le Koran, par exemple, pour dénoncer l'antisémitisme.

Je ne cherche pas à pardonner ou bien excuser la famille Le Pen ou le Front National, loin de moi cette idée, mais comme je suis athée, je vous déteste tous, vous, les croyants pervertis.

Tous des sanguinaires, peu importe votre Dieu.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 12/06/2014

Le Pen diffuse des propos anti-juif parce qu'il est follement jaloux des juifs et de leurs succès.
Comme il n'a jamais pu et ne pourra jamais les égaler en intelligence, en créativité, en ingéniosité et en talent, il les critique.

C'est une évidence que Le Pen est un gros égocentrique narcissique.

Écrit par : Keren Dispa | 12/06/2014

En complet accord avec vous.

Écrit par : Daniel | 12/06/2014

Mouais... elle parle de son père tout de même, faut tout de même pas espérer qu'elle l'envoie balader...

Écrit par : JDJ | 12/06/2014

Olivier, l'Europe baigne dans la désinformation et l'intox et jean-marie surf sur la victoire de son camp et nous voyons tout de suite se dessiner les vraies passions de ces nazis voilés en défenseurs de la "démocratie" !

Il ne s'agit pas d'éventuels "dérapages", tout est calculé au millimètre et à la seconde près !

Écrit par : Corto | 13/06/2014

Ben.. là, Keren Dispa vous m'étonnez en bien?! Personne n'est encore venu vous fustiger pour ces propos sur l'intelligence des Juifs ni etc etc...? Parce que ce commentaire, signé Patoucha, aurait soulevé des vagues d'antisémitisme!

Les chiens ne font pas des chats et, Marine Lepen, n'est pas mieux que son père qui aimerait bien prendre la place de sa fille. Cela ne lui a pas échappé! Les islamistes font même courir le bruit que son concubin est "Juif"..pour réchauffer un peu plus l'antisémitisme arabo-musulman et les exactions qui suivent partout en France contre les Juifs.

Écrit par : Patoucha | 16/06/2014

"Car l’antisémitisme ne tolère ab-so-lu-ment pas la moindre complaisance."

Et pourtant.....?!

Dépêche UN Watch

Hypocrisie: la Syrie et l'Assemblée Mondiale de la Santé de l'ONU condamnent Israël

La Syrie accuse Israël de "pratiques inhumaines" qui "ciblent la santé des citoyens syriens"

GENÈVE, le 26 mai 2014 - UN Watch, l'ONG de monitoring basée à Genève, a condamné
l'Assemblée Mondiale de la Santé des Nations Unies pour avoir désigné Israël - l'unique pays nommé à l'ordre du jour - dans la résolution du vendredi 20 mai demandant à l'ONU d'enquêter sur les conditions de santé dans le "Golan syrien occupé», alors que pendant ces trois dernières années elle est restée muette sur la santé des victimes de la Syrie elle même, dont plus de 500 000 blessés, 6,5 millions de personnes arrachées à leurs foyers, et plus de 160 000 tués.

Le vendredi 20 mai, les états membres de l'OMS ont conclu leur réunion annuelle et l'assemblée plénière par l'approbation de la résolution adoptée la veille par une commission. Ce sont 105 pays qui ont voté pour (dont des pays de l'UE), 5 contre (Australie, Canada, Israël, la Papouasie- Nouvelle-Guinée et les États-Unis).

Il y a eu 6 abstentions (Allemagne, Andorre, Arménie, Burundi, Colombie, Congo, Nouvelle-Zélande), et 60 absents.

Le texte porte sur les conditions de santé des palestiniens qui auraient été victimes d'Israël, il a été soumis par l'Algérie, l'Egypte, l'Irak, la Jordanie, le Koweït, la Libye, le Maroc, Oman, la Palestine, la Tunisie, les Emirats Arabes Unis et le Yémen.
Il est paradoxal que ces sponsors ne soient pas particulièrement connus pour contribuer à la santé dans le monde, tandis qu'Israël, en termes proportionnels, contribue davantage à la science médicale et à la bio-technologie que n'importe quel autre pays dans le monde.

Dans sa présentation à l'assemblée, la Syrie a accusé Israël de "pratiques inhumaines" qui "ciblent la santé des citoyens syriens."
C'est le comble de l'hypocrisie pour la Syrie - qui gaze à mort ses propres citoyens quand elle ne largue pas des barils d'explosifs sur des quartiers entiers - de dénoncer Israël, d'autant plus que les hôpitaux israéliens soignent un nombre croissant de victimes syriennes de la boucherie d'Assad.

Bien que la résolution de cette année a été considérablement raccourcie par rapport aux résolutions des années précédentes, en continuant à stigmatiser Israël dans le seul item spécifique à un pays sur son ordre du jour et comme unique pays à faire l'objet de critiques d'une résolution, l'ONU a de nouveau permis à la politique de diabolisation de se faire détourner du noble but qui est de promouvoir la santé dans le monde.

Voir le régime Assad montrer du doigt Israël par souci de la santé des Syriens n'est qu'une mauvaise plaisanterie.
Les troupes d'Assad ont massacré plus de 160 000 des leurs, et sont maintenant occupés à détruire les vies de millions d'autres. Pourquoi l'ONU permet aux meurtriers en masse de détourner l'attention de leurs crimes par des boucs émissaires démocratiques ?

Une assemblée dédiée à la santé dans le monde devrait se concentrer sur Hippocrate - pas sur l'hypocrisie.

Des 24 items à l'ordre du jour de l'OMS de cette année, tous, sauf un, ont abordé des thèmes mondiaux. L'exception s'est focalisée sur ​​Israël. Aucun autre pays dans le monde - ni le Mexique, la Russie, la Syrie, ni aucun d'autre - n'a été traité de cette façon.

_____________________
Comparait des indicateurs de santé d'Israël et des Pays Sponsors de la résolution de l'OMS
Taux de mortalité maternelle en 2013 estimées par l'OMS, l'UNICEF, le FNUAP,
la Banque mondiale et la Division des Nations Unies pour la population
Pays

Pourcentage de la mortalité maternelle pour 2013
Israël

0,4
Libye

1.2
Émirats arabes unis

1.3
Oman

1.8
Koweit

2.4
Tunisie

3.4
Egypte

3.5
Jordanie

4.8
Algérie

5.2
Maroc

6.2
Irak

8.1
Yémen

11.6


Taux de mortalité infantile en 2012 (pour 1000 naissances vivantes) estimées par le Groupe interinstitutions des Nations Unies pour la mortalité infantile. Estimation (UNICEF, OMS, Banque mondiale, Division de la population du DAES des Nations Unies

Pays

Nombre d'enfants qui meurent avant l'âge de 1an
(Pour 1000 naissances vivantes)
Israël

3
Émirats arabes unis

7
Oman

10
Koweit

10
Libye

13
Tunisie

14
Jordanie

16
Algérie

17
Egypte

18
Maroc

27
Irak

28
Yémen

46

Cependant, malgré ce qui se dit à l'ONU, le ministre de la santé des Palestiniens lui même a reconnu l'année dernière les apports d'Israël aux soins médicaux intensifs des enfants palestiniens et à la formation des médecins palestiniens.
Publié par Agrajag à jeudi, juin 05, 2014

Écrit par : Patoucha | 16/06/2014

Les commentaires sont fermés.