13/05/2014

Le pasteur évangélique américain Lou Engle est-il homophobe ? Une « charia évangélique » pour tous les citoyens ?

Affirmer que l’homosexualité est contraire à la volonté de Dieu telle que révélée dans la Bible ne signifie pas pour autant que l’on soit homophobe. Le message évangélique distingue clairement l’homosexualité de l’homophobie. S’il condamne le péché, l’Evangile offre pardon et bonté à tout pécheur. Ainsi Jésus ne condamne pas la personne prise en flagrant délit de faute morale : « je ne te condamne pas », mais il ajoute aussitôt : « vas et ne pèche plus ». Taxer M. Engle d’homophobe au seul motif qu’il condamne l’homosexualité serait donc intellectuellement malhonnête.

Autre question : les chrétiens doivent-ils souhaiter que nos lois pénales (ré)adoptent les lois morales bibliques au sujet de l’homosexualité ou de l’adultère par exemple ? Ou, autrement exprimé : faut-il imposer en la matière une législation chrétienne à tout citoyen comme d’autres imposent, sous d’autres cieux, une charia islamique ?

Bien sûr que non. Pourquoi ? Tout simplement parce rien dans l’Evangile ne le prêche. Un silence assourdissant. Un refus constant de Jésus de prendre le pouvoir politique, législatif ou judiciaire. Au contraire, il est venu non pour juger, non pour condamner, mais pour libérer et sauver. Un message de rédemption et de justice qui situe son Royaume et son combat sur le plan spirituel. C’est aujourd’hui encore et toujours le temps de décider librement de changer de comportement, de recevoir en son cœur le pardon de ses fautes et la vie de l’Esprit. Car la loi évangélique ne s’impose jamais de force, mais elle se propose comme une norme intérieure et libératrice.

Plus royalistes que le roi, certains chrétiens – surtout américains - ne semblent pas l’avoir compris et ambitionnent d’instaurer un pouvoir politique chrétien au mépris de l’enseignement et de l’exemple vécu de leur Maître. Ignorants qu’ils sont victime d’une forme de séduction marxiste, ils méconnaissent les nombreux textes bibliques qui font du retour de Jésus « en gloire » le préalable incontournable de l’instauration d’un monde nouveau exempt de péché. Il faut avoir le courage de le dire clairement : leur doctrine est une fausse doctrine, dangereuse et piégeuse, qui trahit l’Evangile.

Olivier Emery

 

16:50 Publié dans Bible et Evangile | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer |

Commentaires

« je ne te condamne pas », mais « vas et ne pèche plus »

c'est le «...et ne pèche plus» qui leurs restent en travers de la gorge.

c'est comme dire à un chauffard: «vas avec ta Porsche et ne dépasse plus le 80 km/h»

Écrit par : petard | 13/05/2014

@Monsieur Emery on ne peut que vous donner raison
Jésus avait en horreur les moralistes n'a t'il pas piqué une colère digne des hannetons en expédiant hors du temple les pharisiens?
Ces colères ont dû être semblables à celles de l'Abbé Pierre et de Sœur Emmanuelle
Ces mêmes moralistes qui mettent des bâtons dans les roues à tout le monde et qui à la première occasion demanderont pourquoi le monde actuel est si difficile à vitre pour certains jeunes ne trouvant pas emploi pendant les vacances.
C'est qu'avant de piéger ceux qui ont le pouvoir d'offrir plus à moins argentés il eut été de bon tons pour tous ces punisseurs,contrôleurs d'assurer leurs arrières à eux avant de s'ériger en maitres à penser voire respirer pour tous
Désormais sans doute que nombre de jeunes d'aujourd'hui sont déjà conscients du délire perfectionniste de certains et doivent regretter leurs ancêtres qui eux ne parlaient pas pour rien dire et surtout savaient prendre le temps de réfléchir en travaillant ,l'un n'allant jamais sans l'autre.
Ils réfléchissaient à comment améliorer leur travail et celui de leurs collègues et non aux coups tordus éventuellement à jouer aux voisins ou à quelqu'un d'autre une fois sortis du travail ca trop fatigués par leur journée alors qu'aujourd'hui avec l'informatique c'est pose la question, la machine répondra,pauvre monde !
toute belle journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 14/05/2014

La bible ne dit pas que l'homosexualité est contraire à la volonté de Dieu.

Écrit par : Hanmout | 14/05/2014

Merci M. Emery pour cet article et ce blog.
Je suis étonné de deux choses à la vue de cette polémique.
La première est, qu'à ma connaissance, il n'y a qu'un seul média qui a interrogé Lou Engle lui-même. Une seule interview en français. Elle est sur le journal Christianisme Aujourd'hui. Pourquoi tant de journaliste qui n'investiguent plus ou pas ?
La deuxième est ce qui est écrit plus haut : "La Bible ne dit pas que l'homosexualité est contraire à la volonté de Dieu". La Bible place le principe de l'Amour avant toute chose (aimer Dieu et son prochain). Mais elle condamne fermement la pratique de l'homosexualité. A moins que nous ayons des Bibles différentes…
Cordialement.

Écrit par : laurenty | 15/05/2014

Les commentaires sont fermés.