07/05/2014

Dans l’ombre rupestre du marathon de Genève

Le calendrier des courses-à-pieds est quasiment immuable. Sans crainte de se tromper, tout coureur sait par exemple que la course de l’escalade a toujours lieu le premier samedi de décembre, Morat – Fribourg le premier dimanche d’octobre et le marathon de Genève le premier dimanche de mai. Chaque premier samedi de mai offre aussi une alternative champêtre vaudoise aux coureurs qui délaissent le dur bitume au profit des sentes naturelles herbeuses ou terreuses. De Pompaples à Vaulion, voici la montée du Nozon ! Un parcours bucolique parsemé de plusieurs passages plus qu’humides qui font dire aux courageux sportifs ayant terminé leur pensum de 13km de montée : « au moins l’année prochaine ça ne pourra qu’être moins boueux.». Et l’année suivante le parcours a encore et toujours rendez-vous avec autant de gadoue que de plaisir.        

Olivier Emery

12:58 Publié dans Nature, Sports | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.