29/04/2014

Un juge étranger en nos vallées : un bien ou un mal ?

Pour de nombreux Suisses la réponse est immédiatement négative. Juge étranger = malice des temps = mauvais pour la patrie. C’est le fruit d’un endoctrinement prodigué dès l’école primaire dans le cadre des cours d’histoire suisse. Cette conviction historique sacralisée s’impose encore en 2014 dans l’esprit de nombreux concitoyens. A tort ou à raison ? A tort bien sûr, car l’important n’est pas de connaître la nationalité d’un juge, mais bien plutôt de savoir si le jugement rendu est juste ou non. En d’autres termes, mieux vaut un jugement étranger loyal et juste qu’un jugement helvétique corrompu et injuste.

C’est exactement ce qui vient d’arriver ce printemps. Une veuve et ses filles viennent d’obtenir gain de cause devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme de Strasbourg. Voici les faits. Le défunt mari et père est exposé à l’amiante jusqu’en 1978 et décède en 2005. Le Tribunal fédéral en application de la loi suisse considère que les prétentions sont prescrites dès 1988, soit 10 ans après la dernière exposition à l’amiante. Or en 1988 la victime ignore sa maladie et bien entendu le dommage consécutif. Le but de la prescription est de sanctionner la lenteur excessive d’un créancier à faire valoir sa prétention contre son débiteur. La loi suisse est donc à l’évidence injuste puisqu’elle prive d’emblée un lésé, qui n’en peut mais, de faire valoir ses droits légitimes.

Par six voix contre une, la justice étrangère « rendue en nos vallées » a permis à notre pays de corriger une situation inique. Qui s’en plaindra ?

Olivier Emery    

 

15:40 Publié dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

Commentaires

On pourrait avancer, pour faire moderne, que l'injustice et la justice sont deux entités équivalentes. Mais ce n'est pas vrai. La justice, ou du moins ce que l'homme peut envisager comme telle, est un acte d'amour ( à mon sens, il vient de Dieu). L'injustice est une approximation, un truchement, un sentier douloureux pour se faire un copain de Dieu.

Écrit par : Bouton | 29/04/2014

Les commentaires sont fermés.