03/02/2014

Vive la fête !

Aimez-vous participer à un grand banquet riche de mets succulents et d'excellents vins ?

La fête est au coeur de l'Evangile. C'est à Cana, bourgade de Judée que Jésus réalise son premier miracle. Lors des fameuses "noces de Cana". Un miracle pas très catholique et encore moins calviniste : Jésus change de l'eau en vin car celui-ci vient à manquer. Grâce à lui la fête de mariage n'est pas ternie et elle se poursuit dans la joie et la liesse des convives rassemblés.

La fête est aussi au coeur de l'espérance des chrétiens. Les noces de l'Agneau. Le grand rendez-vous historique de l'humanité, à ne manquer sous aucun prétexte. Il devrait se dérouler à Jérusalem.

Etre chrétien c'est entrer dans la joie. L'écrivain C.S Lewis a joliment intitulé le livre qui raconte sa rencontre avec Dieu : "Saisi par la joie". Et à la vallée de Joux, on dit: "Un chrétien triste est un triste chrétien".

Olivier Emery

(Billet inspiré de la dernière prédication dominicale de Thierry Bourgeois à Pécolat)

16:58 Publié dans Bible et Evangile | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.