04/11/2013

L’initiative 1:12 : une fausse bonne idée.

La cupidité vorace de trop nombreux dirigeants d’entreprise nous agace et nous choque. Dans un monde idéal ces managers posséderaient un minimum de dignité propre à solliciter des rémunérations décentes et adéquates. Adéquates parce que décentes, tant en valeur relative qu’absolue.

 

Mais le remède proposé par les socialistes souffre d’un grave défaut : nul ne sait à qui profiterait l’économie réalisée sur la part excessive des salaires visés. C’est bien fâcheux, car il est douteux que les bas salaires en bénéficieraient. En revanche il semble probable que les dividendes des riches actionnaires en profiteraient. Une chose est sûre: la collectivité se priverait de précieuses et juteuses rentrées fiscales actuellement perçues sur ces rémunérations sommitales.

 

C’est trop souvent comme ça avec la gauche : elle se laisse guider par des "bons sentiments" qui ne sont pas toujours marqués du sceau de l’intelligence vive.

 

Merci quand même aux jeunes socialistes d’avoir ouvert un débat nécessaire qui trouble peut-être le sommeil de gens avides de richesses. Ceux-ci feraient bien de méditer l’évangile : «Et il s’en va tout triste parce qu’il possède beaucoup de richesses (…) Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu » (Marc. 10 : 22 et 25).

 

Olivier Emery

15:23 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |

Commentaires

Vous semblez sous-entendre qu'il n'y a rien de bon dans les valeurs d'équité ou d'humilité dans tout conseil d'administration ou actionnaire... A qui faut-il se fier en économie? N'est-ce pas plutôt une bonne idée d'ouvrir une brèche d'intégrité, de celle que vous revendiquez comme qualité. Si elle ne revient pas directement sur la case salaire de l'ouvrier ou employé, elle reviendra bien sur la case prospérité de l'entreprise, et donc d'embauche...

Écrit par : Christophe | 04/11/2013

Yep! merci, c'est bien dit!

Écrit par : Zerachu | 04/11/2013

Je n'arrive pas à vous comprendre. Votre message nous rappel que le "riche" sera admis avec peine au royaume de Dieu... Et qu'il serait bête de priver les collectivités d'argent. D'argent perçu sur des salaires injustes.

Écrit par : Riro | 05/11/2013

Les commentaires sont fermés.