26/09/2013

UDC GE et antisémitisme : un flou bien peu artistique

M. JF est exclu du parti libéral en 2007 pour des écrits fleurant mauvais le révisionisme. Révisionisme rime avec antisémitisme, l'absolue mauvaise foi de celui-là ne s'expliquant que par celui-ci. Puis M. JF est accueilli par l'UDC GE. Il y est admis comme candidat aux prochaines élections parlementaires genevoises. L'UDC GE ne prend pas la peine de dénoncer clairement et énergiquement le révisionisme professé par M. JF, mais elle se fend d'une esquive habile et lamentable : "Ce n'est pas parce que le PLR l'avait exclu qu'il faut l'écarter a priori".

Dès le 19ème et durant tout le 20ème siècle, les partis d'extrême-droite ont toléré et/ou favorisé l'antisémitisme. Cette molesse de l'UDC GE vis-à-vis de son candidat JF laisse songeur. La suspiscion s'installe : ce parti draguerait-il sournoisement l'électorat antisémite genevois ?

On ne plaisante pas avec cette haine démoniaque mortifère qu'est l'antisémitisme. L'électeur de droite tenté de donner son suffrage à ce parti serait bien inspiré de réfléchir avant d'accomplir prochainement son devoir civique. Et les dirigeants de l'UDC GE seraient bien inspirés de lire prochainement la mémoire d'Abraham de Marek Halter.

Olivier Emery  

22:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (7) |  Imprimer |

23/09/2013

Procès d'intention et débat décentré

L'avez-vous aussi remarqué ? Lors des votations de ce week-end, le débat ne portait pas sur les questions posées. 

Exemple no 1 : pour assurer la sécurité actuelle de notre pays, voulez-vous conserver une armée de milice (inefficace ?) ou créer une armée de métier (professionnelle) ? Débat et réponse du peuple : non à la suppression d'une armée en Suisse.

Exemple no 2 : voulez-vous permettre la vente de certains produits entre 1heure et 5 heures du matin dans quelques shops autoroutiers ouverts 24h/24 ? = faut-il forcer les employés à travailler 24h/24 ?

Les opposants à une idée nouvelle manient de plus en plus l'épouvantail de la spéculation anticipée : si tu dis oui à l'objet proposé en votation, alors tu dis oui à autre chose que tu redoutes. C'est fâcheux. C'est aussi dangereux. Que faire pour y remédier ? Seule la capacité du citoyen d'exercer son intelligence, donc son esprit critique, peut sauvegarder un vrai et sain débat démocratique en Suisse.

Cette lucidité citoyenne commence par définir de quoi l'on parle, avant de se laisser séduire par les slogans superficiels et déviants.  

Olivier Emery 

09:52 Publié dans Civisme | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |

18/09/2013

Populisme démagogique : une réelle menace pour Genève

" VOUS EN AVEZ MARRE ? NOUS AUSSI ! ". " VOUS TROUVEZ CA NORMAL ? NOUS PAS ! ". Similitude de slogan révélatrice d'une matrice commune; le populisme démagogique fleurit sur les panneaux d'affichage de la propagande électorale genevoise. Cette religion politique a son organe de presse (le GHI) et son prophète (Pascal Decaillet).

 

Le civisme, lui, invite à la réflexion et stimule l'intelligence. Il peut être cultivé dans les terrains de la droite, de la gauche et du centre. En revanche il ne prend pas racine dans les bandes de cailloux, d'orties et de chardons des partisans agressifs et outranciers du YAKA FOKON.  

 

Aussi inévitable que malsain, le virus de la démagogie a menacé, menace et menacera toujours la santé du corps démocratique.  

 

Olivier Emery

11:37 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

17/09/2013

Costa Concordia, enfin une bonne nouvelle !

Chacun se souvient des conditions dramatiques et lamentablement burlesques de cet incroyable naufrage. La condition humaine souffre d'une très grave maladie mortelle, nommée péché originel, qui est à l'origine de comportements humains aussi consternants que mortifères.

 

Pourtant ce sont aussi des hommes qui viennent de réaliser un prodigieux exploit technique : redresser la gigantesque épave gisant tout près du rivage toscan. Quel travail d'équipe ! Quelle compétence ! Quelle ingéniosité ! Il y a le mot "génie" dans celui d'ingénieux, et il en a fallu pour relever avec succès ce formidable défi.

 

Misère et grandeur à la fois. La corruption spirituelle et morale dont souffre l'Homme est une réalité incontournable, n'en déplaise aux humanistes souffrant de cécité. Mais sa valeur intrinsèque perdure, car l'être humain a été créé à l'image de Dieu.     

Olivier Emery

15:29 Publié dans Bible et Evangile | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

13/09/2013

L'âge n'exclut ni l'humour ni la finesse

Récente visite médicale pour un cher membre de ma famille qui chemine gentiment sur ses 90 printemps. Entendu cette délicieuse réflexion :

" J'apprends la vieillesse…il était temps."

 

Et de conclure en citant Montaigne : " Il faut accoutumer le penser de la mort ".

 

Olivier Emery

14:17 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |

11/09/2013

L'amour en 4D

Quoi de neuf à Pécolat dimanche dernier 8 septembre 2013 ? L'amour en 4D existe bel et bien. Thierry Bourgeois commente ce merveilleux passage d'Ephésiens qui décrit l'amour de Dieu révélé en et par Jésus de Nazareth.

 

Largeur : il s'étend d'est en ouest sur tous les fuseaux de la terre.

 

Longueur : tout être humain en bénéficie durant sa vie entière, et même au-delà.

 

Hauteur : il dépasse notre entendement, car il est infini et ne peut se mesurer qu'à l'échelle de l'univers.

 

Profondeur : il nous rejoint à l'intérieur même de notre être pour le restaurer et le guérir  

 

Le chrétien n'a pas, ou plus, le choix : il est lié à cette économie d'amour. Ses actes et motivations sont désormais tournés vers autrui. Cette exigence de l'Evangile ne se marchande pas, car son maître n'a pas négocié le don de sa vie, un dramatique vendredi après-midi, sur une colline proche de Jérusalem.

 

Olivier Emery      

15:19 Publié dans Bible et Evangile | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

07/09/2013

Et si on écoutait l'avis de ceux qui savent de quoi on parle ?

Qui connait vraiment, c'est-à-dire de l'intérieur, le fonctionnement actuel de notre armée suisse ? Ce sont les hommes âgés de 18 à 39 ans. Or les instituts de sondage nous révèle que cette catégorie de la population est majoritairement favorable à l'abolition du service militaire obligatoire.

Et si on écoutait l'avis de ceux qui savent de quoi on parle ?  

Olivier Emery  

15:13 Publié dans Armée suisse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

04/09/2013

Le vélo est-il de gauche ou de droite ?

Bonne question posée par PRO VELO info de septembre 2013. Comme une chaîne bien huilée enroule les pignons de la petite reine, l'éditorialiste expose la réalité des faits suivants : la mobilité "douce + active" réduit la pollution de l'air, la sédentarité et les accidents. Et de conclure que la bicyclette n'est ni de gauche ni de droite mais bonne pour la santé de tous.

 

Et pourtant, hélas, un sérieux doute subsiste. 32 candidats membres de pro vélo aux prochaines élections du Grand Conseil sont issus des milieux de gauche (Ensemble à gauche + Socialistes + Verts) contre 7 seulement de droite (Libéraux-radicaux + Démocrates-Chrétiens + Vert'libéraux).

 

Ce n'est pas le score de la gauche qui surprend mais bien celui de la droite. Par quelle malice et séduction "auto" destructrices, la bagnole s'attire-t-elle la faveur exclusive des politiciens de droite ? Il est ainsi frappant de constater que les partis de droite, et surtout d'extrême droite populiste (UDC + MCG), soutiennent massivement la voiture tout en se désintéressant de la promotion de la mobilité douce et, partant, de la santé. Pourquoi ? Au nom du ciel, pourquoi ?

 

Olivier Emery

15:26 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |