29/08/2013

Des edelweiss à profusion

C’est bien connu : ce qui est rare est précieux. La plus célèbre des fleurs de montagne, l’étoile des neiges, confirme cet adage.

 

Privilège et faveur providentielle sont donc au rendez-vous lorsque cheminant depuis quelques heures dans la Combe de l’A (VS), le souffle un peu court après la dernière grimpette de l’alpage de la Vouasse au col du Basset, votre regard se pose sur un vaste espace herbeux couvert de plusieurs dizaines d’edelweiss.

 

Le blanc noble et délicat de ces « fleurs pâles des glaciers », selon l’expression de Maupassant, semble répondre au formidable glacier et au vertigineux sommet du Mont Dolent qui monte vers le Ciel comme une prière aussi verticale que passionnée.  

 

Olivier Emery     

09:04 Publié dans Nature | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |