18/04/2013

Pas de finale de coupe pour le FC Sion ! Qui pleure ? Qui ne pleure pas ?

Le burlesque triumvirat sédunois fait grise mine. Le ténébreux capitaine Gattuso, l'irascible président Constantin et le fantomatique Xième entraîneur du FC Sion ne peuvent que constater les dégâts. Bâle a globalement dominé la demi-finale hier soir, a mené 6 à 2 aux grosses occasions de buts et a gagné le match.

 

Parmi les pleureurs pétris de chagrin on compte bien évidemment presque tous les Valaisans. Leur pourcentage quasi soviétique rappelle non sans cruauté les scores des dernières votations fédérales. On compte aussi une proportion plus modérée de romands qui regrettent que la prochaine finale de coupe soit rösti-pruneaux contre pruneaux-rösti.

 

Parmi  ceux qui ne pleurent pas figurent les anti-FC Sion primaires. Je me suis laissé entendre dire qu'il y en a pas seulement à "Gnèève" mais dans toute l'Helvétie. Pourquoi ? Aucune idée; peut-être un peu de jalousie pour une région qui a su conserver une véritable identité régionale et qui est bénie du Ciel (soleil, vignoble et neiges éternelles). On ne pleure pas non plus chez ceux qui se souviennent qu'un 30 mai 2011 500 supporters sédunois se rendant à une finale de coupe à… Bâle (!) ont saccagé la gare de Neuchâtel au risque de mettre en péril l'intégrité et la vie d'innocents voyageurs.   

 

Olivier Emery

08:29 Publié dans Football | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.