20/03/2013

Le pape François serait un conservateur : un bien ou un mal ?

Tout  dépend de la nature de la valeur concernée. François défend la Création et la famille; il est opposé à l'avortement et au mariage homosexuel. Pourquoi l'en blâmer ? On ne peut tout de même pas demander à un pape d'adopter les convictions des athées et/ou autres agnostiques qui rejettent les valeurs judéo-chrétiennes !

 

Vouloir conserver la valeur du respect de la vie rencontrera toujours l'approbation des chrétiens authentiques. Et il n'est pas besoin d'être docteur en biologie pour savoir que a) supprimer un enfant à naître revient à supprimer une vie, et que b) l'union sexuelle des deux êtres humains du même sexe est potentiellement mortifère pour l'espèce humaine. Que cela plaise ou non, ces réalités sont incontournables.   

 

En revanche il serait fâcheux que François soit un pape qui entende, notamment, conserver le dogme (non biblique) du célibat des prêtres, les compromissions malsaines avec le pouvoir de l'Argent et l'omerta sur les crimes survenus au sein de son église.

 

L'avenir nous dira si ce (sympathique) nouveau pape aura eu la capacité d'être conservateur à bon escient. Et progressiste à bon escient.   

 

Olivier Emery

15:41 Publié dans Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer |

Commentaires

Que faut-il entendre par "valeurs judéo-chrétiennes" ?

Écrit par : Certes | 20/03/2013

"On ne peut tout de même pas demander à un pape d'adopter les convictions des athées et/ou autres agnostiques qui rejettent les valeurs judéo-chrétiennes !"

Les valeurs judéo-chrétiennes??
C'est ça les valeurs judéo-chrétiennes??

Tiré de l'Exode:


32.25
Moïse vit que le peuple était livré au désordre, et qu'Aaron l'avait laissé dans ce désordre, exposé à l'opprobre parmi ses ennemis.
32.26
Moïse se plaça à la porte du camp, et dit: A moi ceux qui sont pour l'Éternel! Et tous les enfants de Lévi s'assemblèrent auprès de lui.
32.27
Il leur dit: Ainsi parle l'Éternel, le Dieu d'Israël: Que chacun de vous mette son épée au côté; traversez et parcourez le camp d'une porte à l'autre, et que chacun tue son frère, son parent.
32.28
Les enfants de Lévi firent ce qu'ordonnait Moïse; et environ trois mille hommes parmi le peuple périrent en cette journée.
32.29
Moïse dit: Consacrez-vous aujourd'hui à l'Éternel, même en sacrifiant votre fils et votre frère, afin qu'il vous accorde aujourd'hui une bénédiction.

Écrit par : Dreuz | 20/03/2013

François Hollande et d'autres doivent se sentir pousser des ailes avec ce prénom lancé à la cantonnade,seule certitude!

Écrit par : lovsmeralda | 20/03/2013

Aïe, je m'y attendais un peu...
Qu'est-ce qu'un chrétien authentique ?
Si je fais un rapide parcours sur les différentes obédiences, je réalise que le christianisme s'est considérablement diversifié au fil du temps. Il n'y a plus que les catholiques et les protestants.
Certains sont plus progressistes que d'autres. Mais une chose est certaine, les religions qui n'ont pas su ajuster leur message en fonction de l'évolution des sociétés seront condamnées à plus ou moins court terme.
Ainsi, si je vous comprends bien, le fait d'être homosexuel est une menace pour la survie de la race humaine ?
Et vous cautionnez l'obligation pour toute femme qui serait enceinte, même violée, de devoir respecter la vie qui se développe en elle ?
Oui, c'est bien ce qui m'effraie quand je vous lis.
Et pourtant, de manière parfaitement incompréhensible, j'ai toujours autant envie de vous lire...

Écrit par : Pierre Jenni | 20/03/2013

Merci, cher Monsieur.
On sait qu'en son pays, l'Argentine, il a passé par des moments (historiques qui relativisent forcément la fixation de l'Eglise sur le IVG et d'autres problèmes concernant la sexualité). On peut être sûr qu'il n'aurait jamais été promu "Cardinal" s'il avait abordé ces réalités de moeurs et de sexe dans sont "enseignement".
Mais les affreuses réalités politiques que l'on connaît et où sa solidarité envers ses frères et prêtres a apparemment failli, ne furent pas un obstacle à la promotion hiérarchique. Nous comprenons cette ambiguité!!! S'il n'avait pas "compromis" avec sa propre conscience, en agissant selon les lignes des autres "papes", il serait comme Oscar Roméro au El Salvador! Mort. avec ses confrères et les personnes liquidées par la Junta!

Reste qu'il est solidaire des plus pauvres, concrètement, des victimes des injustices systémiques et j'ai confiance en lui, comme Jésus a fait confiance en ce pauvre premier Pierre.

Écrit par : cmj | 21/03/2013

Les commentaires sont fermés.