Campagne anti-Minder : ça sent l'arnaque.

Imprimer

Les millions du pouvoir économique suisse commencent à financer massivement la propagande anti-Minder. Bouchez-vous les oreilles car la grosse Berta entre en action ! De lourdes frappes d'artillerie déversent un déluge d'obus de matraquage publicitaire; c'est beau la démocratie quand même.

 

On tente ainsi de faire croire au bon peuple d'Helvétie que le contre-projet du Conseil fédéral, destiné à torpiller l'initiative Minder, est plus efficace que celle-ci. Et donc de nous affirmer sans vergogne que ce contre-projet est plus efficace que l'initiative pour lutter contre les rémunérations indécentes de dirigeants d'entreprise cupides et voraces. Ces même dirigeants qui veulent torpiller l'initiative Minder.


La boucle est bouclée, le pôle nord se situe au pôle sud.

 

Cqfd : ça sent l'arnaque. A plein nez.

 

Olivier Emery    

Lien permanent Catégories : Politique 1 commentaire

Commentaires

  • Question à 2 balles : Qu'est-ce qui interdit aux initiants de mener campagne de la même façon ? Il n'est pas, encore, anti-démocratique de disposer de moyens plus importants que son adversaire il me semble.

    Si cet état de fait pose un problème à quelqu'un, il faut lancer une initiative pour une équité des budgets de campagne. Ce serait d'ailleurs un pas de plus vers la dictature et le nivellement par le bas souhaités par certains.

    Excellent après-midi.

Les commentaires sont fermés.