28/12/2012

Le Jugement dernier aura bien lieu : Dieu merci !

Quand un théologien protestant s'exprime sur un sujet sensible et peu à la mode tel que le Jugement dernier, le lecteur respectueux de la Bible retient son souffle et s'attend au pire. Surprise ! Votre serviteur a été "déçu en bien" par le Professeur lausannois Daniel Marguerat.

 

Morceaux choisis publiés dans le Migros Magazine du 24 décembre 2012 :

 

-       Un Dieu tout sucré tout amour, devient insignifiant et impuissant face au mal.

 

-       Dieu n'est pas un chat tout bon qui ronronne sur le radiateur.

 

-       Dieu est à la fois amour et vérité.

 

-       Dieu se prononcera un jour sur la vie de chaque individu, ce qui fait donc de moi un adulte responsable.

 

-       L'espérance du Jugement dernier est une bonne nouvelle. Dieu révèle aux hommes ce qu'ils sont, pour leur fierté comme pour leur honte.     

 

-       Face à l'injustice, à la misère et au cynisme : que faire ? Je peux avoir confiance dans le fait que Dieu aura la Dernière Parole sur ce monde.

 

-       Oublier le Jugement dernier c'est abandonner le monde aux méchants.

 

 

Olivier Emery

13:01 Publié dans Bible et Evangile | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |

Commentaires

je peux vous assurer qu'après avoir reçu l'éducation presbythérienne luthérienne et tutti quanti l'humain plie l'échine et s'attend au pire chaque jour de son existence jusqu'au moment ou suite à un éclair de lucidité il comprend qu'il a été manipulé.Ce jour là il restera croyant mais a sa manière et personne n'y pourra rien y changer.
Et le plus incongru c'est d'apprendre que faute de pouvoir renseigner sur l'histoire de parents occultés les portes de l'enfer étaient toutes désignées pour retenir l'enfant afin de lui enseigner l'obéissance parfaite.Les anciens ne parlaient pas pour rien dire mais savaient utiliser les métaphores pour apprendre aux enfants ce qui devrait leur être utile un jour ou l'autre et les fameuse portes de l'enfer étaient en fait un site géographique bien connu des Tchèques.
Comme quoi le fameux anschluss si respecté permi malgré tout à des grands parents pourtant huguenots plus que sévères de révéler sous forme de mots cachés et avec d'énormes peurs secondaires ce qui aurait dû rester caché jusqu'à la fin des temps.Mais à trop d'enfers il est certain qu'un jour ou l'autre elles devraient s'ouvrir pour révéler l'indiscible
très bonne année 2013 pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 29/12/2012

Le même Daniel Marguerat signe un article très intéressant sur le Christ dans le numéro du Nouvel Obs sur "le" "vrai" "message" des 3 grandes religions monothéistes.

Écrit par : Sérum | 30/12/2012

Les commentaires sont fermés.