05/12/2012

La corruption : poison mortel mais antidote connu.

Aujourd'hui 5 décembre 2012 l'ONG "Transpary International" publie son rapport annuel et constate que ce fléau continue de faire des ravages "partout dans le monde". Derrière le trio de tête composé du Danemark de la Finlande et de la Nouvelle- Zélande, la Suisse se place au 8ème rang.  . En triste queue de liste figurent l'Afghanistan, la Corée du Nord et la Somalie.

 

La corruption est un poison mortel pour toute communauté humaine. Elle est l'incarnation hideuse de la violence, de l'injustice, du mensonge et de la cupidité. Elle enrichit une petite poignée de truands aussi riches que méprisables et jette dans la pauvreté de très nombreuses victimes.

 

Pourtant son antidote est facilement identifiable : c'est l'intégrité. Notons que presque tous les pays bien classés présentent un arrière-plan historico-culturel chrétien (à majorité protestante) au contraire de la majorité des mal classés. Un hasard ? Peut-être pas. Depuis la Réforme, la Bible a été remise à l'honneur et largement diffusée. Il n'est pas anodin de relever que de la Genèse à l'Apocalypse (premier et dernier livre de l'Ecriture) la droiture et l'intégrité sont des valeurs exaltées alors que la duplicité et la cupidité sont fermement condamnées.

 

La corruption fait d'ailleurs l'objet d'un traitement prioritaire dans l'Evangile : avant même le ministère de Jésus ! En effet le 2ème chapitre de Luc nous rapporte la réponse suivante de Jean-Baptiste aux collecteurs d'impôts et aux soldats qui lui demande ce qu'ils doivent faire : "n'exigez rien de plus que ce que qui vous a été ordonné ; ne commettez ni extorsion ni fraude envers personne et contentez-vous de votre solde".

 

Olivier Emery

13:35 Publié dans Civisme | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |

Commentaires

Bravo! C'est dit avec simplicité et sans détour. C'est exactement ce qu'íl faut rappeler, ici et ailleurs!

Maurice Matthey, à l'île Maurice.

Écrit par : Maurice Matthey | 06/12/2012

Votre billet est raciste et reflète une ignorance totale du sujet. Dans la corruption il y au minimum 2 groupes, ceux qui sont corrompus et ceux qui corrompent. Ceux qui corrompent sont très souvent issu de cet occident chrétien.

Écrit par : Jean Maclouf | 06/12/2012

Les commentaires sont fermés.