16/11/2011

Quel PG pour Genève ?

De grâce Mesdames et Messieurs les députés du Grand Conseil genevois, sur ce coup-là laissez tomber les misérables petites manœuvres partisanes ! Cessez de raisonner "gain d'influence", "gué-guerre anti droite/gauche" ou "marchandage minable tel que si je soutiens aujourd'hui le candidat du parti X alors il soutiendra demain le mien".

 

Bref, soyez à la hauteur de votre noble mission qui est celle de faire gagner Genève. Peu importe sa couleur politique, le peuple genevois attend de vous que élisiez le MEILLEUR candidat pour ce poste important.

 

Voici les qualités requises et souhaitées pour le bien public de toute la population, de la droite "tout à droite" à la gauche "tout à gauche" :

-       Intégrité sans faille

-       Personnalité de haut format avec un charisme qui le place au-dessus des partis et des lobbies influents

-       Intelligence vive, compétence et sens des réalités

-       Courage de refuser de céder aux pressions populistes

 

Si ce candidat est présenté par la droite : que les députés de gauche votent (avec panache) pour lui. Et si ce candidat est présenté par la gauche : que les députés de droite votent (avec panache) pour lui !

 

Olivier Emery

 

15:28 Publié dans Civisme | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |

Commentaires

Entièrement d'accord avec vous.

Dommage car le PLR a écarté ce candidat !

A la place ils proposent Olivier Jornot, anciens responsable de la section jeune du parti Vigilance en 1985. C'est déjà raté pour le "courage de refuser de céder aux pressions populistes" ...

Écrit par : Olivier | 16/11/2011

Ce sera plus difficile à Olivier Jornot d'être un patron indépendant que d'être un roquet qui a tout juste alors que les autres ont tout faux, au parlement, dans le parti libéral. Plus à droite du parti libéral, tu meurs ! Il a déjà mouillé sa chemise pour tous les copains du PLR, quelle indépendance ?
M. Pella a la bouteille d'une carrière au pouvoir judiciaire. Ceux qui l'ont fréquenté connaissent sa pondération, sa maîtrise des dossiers, son intégrité, loin de tous les lobbies, mais hélas, il faut faire partie... d'un parti pour être candidat !... et on retombe dans le pièce des copains d'abord !
Une genevoiserie de plus ! Tonton

Écrit par : Tonton Cristobal | 16/11/2011

Même si cette perle rare existe elle ne pourra pas faire grand chose. Le peuple genevois à la mauvaise habitude de penser que c'est toujours l'autre qui est un mauvais sujet et que c'est d'abord à l'autre qu'il faut s'en prendre.
L' "heureux élu " fera ce qu'il peut comme les autres, mais surtout il devra donner l'impression qu'il fait bien son métier pour rassurer le peuple quand à la justice chacun à la sienne comme vous savez.

Écrit par : L' Amer Royaume | 16/11/2011

Les commentaires sont fermés.